KNT

Durée  4 hours 31 minutes

Coordonnées 1005

Publié 17 juillet 2014

Recorded juillet 2014

-
-
52 m
1 m
0
4,1
8,3
16,55 km

Vu 9772 fois, téléchargé 329 fois

près de Saint-Jean-de-Luz, Aquitaine (France)

|
Afficher l'original
Sentier côtier: de San Juan de Luz à Hondarribia

Notre route le long du sentier du Litoral commence dans le parking de la gare (7 m.) [1] de San Juan de Luz, d'où nous commencerons à marcher le long de l'Avenida de Verdún, en laissant le rond-point devant nous sur la droite. Changez le trottoir quelques mètres plus loin, passez la Calle de Pierre Larramendy et atteignez à 4 '[248 m.] le Pont Larraldenia (7 m.) [2], situé sur la rivière Urdazuri, où nous pouvons jouir vues incomparables sur les environs et les bateaux de pêche qui sont ancrés ici et nous avons des panneaux explicatifs basés sur la pêche dans cet endroit.
Nous entrerons dans la ville voisine de Ziburu par l’avenue de Charles de Gaulle pour descendre à travers l’accès à droite où un jardin, portant le nom du village parsemé de buissons et une sculpture en hommage aux personnes tombées dans différents conflits, nous donne bienvenue alors, avec un virage à droite nous descendons vers la jetée Maurice Ravel et arrivons à 8 '[478 m.] à la jonction (4 m.) [3] avec la Muelle de François Turnaco, située à côté du Faro de Amont, conçu en 1936 et de style néo-moderne, qui remplit la tâche d'indiquer aux navires le chenal d'entrée dans le port fluvial.
Nous continuerons le long de la rivière Urdazuri par la jetée Maurice Ravel, laissant à gauche le petit Puerto de Larraldenia et quelques maisons aux façades maritimes caractéristiques, bien que cela soit vrai depuis 1925 lorsque la première ligne de maisons fut démolie pour laisser la VFDM ( Ligne de chemin de fer de Bayonne à Hendaye par la côte), dont l'agencement suit cette première partie du parcours, et dans cet environnement nous arriverons à 11 '[665 m.] À la jonction (2 m.) [4] avec le Henri Petit Dike Meurville, qui ferme ce petit port sur la droite, et qui est situé à côté de la maison natale de Maurice Ravel, célèbre compositeur musical du début du XXe siècle, où se trouve actuellement l'Office de Tourisme.
Notre route continue tout droit sur le quai avec la rivière Urdazuri à droite et les maisons de l’autre rive, flanquant l’entrée de la rivière dans la baie le petit phare de San Juan de Luz, situé de l’autre côté et contemporain du phare. précédent, nous atteignant à 15 '[938 m] à la hauteur de l’accès (5 m.) [5] à la Playa del Puerto, nous avons ramassé une tache de sable pour les baigneurs à côté du centre historique de la ville.
De là, nous prendrons le boulevard de Pierre Benoît tout droit pour commencer à l'escalader, tandis que la hauteur nous donne d'autres vues des environs et nous sommes à 18 '[1,114 m.] Avec la statue de la Vierge de Muskoa (16 m.) [6], qui depuis 1948 flanque l'entrée et la sortie des navires des ports fluviaux, qui sifflent lorsqu'ils passent à leurs côtés en reconnaissance de leur protection contre les tempêtes de l'océan Atlantique.
Nous entrerons dans une partie du village avec un habitat plus dispersé, remarquant cela dans la végétation qui nous entoure, atteignant à 19 '[1 183 m.] Un accès (20 m.) [7], à droite, qui est actuellement situé clôturé et où nous avons une affiche d'information sur les dangers, qui nous donnerait accès à la plage du casino et à l'endroit où elle se trouvait, qui a connu son apogée au cours des dernières décennies de S. XIX, avec un barrage la plage devenant une piscine et, dans les premières décennies du siècle dernier, le Casino de Ciboure, jusqu'à la crise de 1929, fut complètement démoli en l'an 2.007.
Nous continuerons à monter le long du boulevard de Pierre Benoît pour passer à 22 '[1 371 m.] À côté du Mirador del Rocalet (22 m.) [8] et à 24' [1 470 m.] À côté du Mirador del Carré (23 m. ) [9], vues exceptionnelles sur la baie de San Juan de Luz.
Nous commencerons à descendre le long de la promenade avec une belle vue sur la plage de Socoa, au premier plan, et sur le Fort Socoa, en arrière-plan, laissant l'Avenida de la Escala sur la gauche et atteignant, quelques mètres plus loin, 28 ' [1,772 m.] Accès (10 m.) [10], à droite, à Playa del Carré, connue pour ses énormes blocs de pierre et située à la jonction, à gauche, avec l'Avenida de los Vascos , à côté d'une statue de Pierre Benoît, célèbre marin, architecte et ingénieur de la première moitié du XIXe siècle, qui a ensuite été nationalisé en Argentine et qui raconte la légende, de tradition populaire, que c'était le même Louis XVII de France, couronné de huit ans par les monarchistes en 1793, après avoir été guillotiné par son père le roi Louis XVI et sa mère Marie-Antoinette d'Autriche, et qui, historiquement, est mort emprisonné dans des conditions infrahumaines en 1795 à l'âge de 10 ans, que, selon cette légende, les pêcheurs de Calais auraient ramassé et auraient migré en 1818 en Argentine.
Nous terminerons cette descente en passant par une pancarte qui nous donne accès à la partie Zokoa qui pénètre dans une zone où l’environnement est plus balnéaire tandis que nous longons le boulevard en arrivant à 32 '[2,053 m.]. Pour un accès (5 m.) [11], à droite, à Playa de Socoa, de sable fin et de grande extension dans un cadre incomparable devant Fuerte de Socoa.
Nous continuerons à marcher le long de la plage en laissant à droite le parking de celui-ci et une zone de magasins touristiques pour traverser le croisement avec le boulevard Antoine d'Abadia d'Ürrüxtoi, à gauche, juste avant d'atteindre le 35 '[ 2 265 m.] Au pont Untxin (5 m.) [12], situé sur la régate homonyme et qui nous donne accès au centre historique de Zokoa.
Nous prendrons la Carretera de la Cornisa tout droit, en laissant à gauche la Calle de las Escuelas, qui appartient administrativement à la ville voisine d’Urruña, et à droite le Camino de los Bloques, où se trouve la zone de déchargement des immenses blocs. de pierre, de 4 x 2'5 x 2 et d'environ 50 tonnes de poids chacune, découpées dans des carrières voisines, qui sont montées dans les camions sur les voies pour les introduire dans un catamaran qui les transportera, actuellement en moyenne 30 par an, jusqu'aux digues de défense de la baie.
Nous continuerons quelques mètres plus loin pour tourner à droite dans la Calle del Comandante Passicot, nous séparant de l'ancienne configuration VFDM et entrant dans un beau quartier résidentiel avec un environnement portuaire, tout en laissant la Calle del Juego de Palma à gauche et à 40 '[2.561 m.] nous atteignons la jonction (4 m.) [13] avec la Calle del Lavadero, accès à la zone de Puerto de Socoa, où les routes du Camino de los Bloques à la mer et au Fort de Socoa continuent.
Nous allons tourner à gauche dans la Calle del Lavadero, puis tourner à droite dans la Calle del Faro pour monter cette rue avec une pente raide, en laissant la Calle de la Seáforo sur la gauche. les environs de la baie de San Juan de Luz, atteignent 47 '[2 968 m.] à côté du phare de Socoa (23 m.) [14], construit en 1844 pour guider les bateaux à leur entrée dans la baie et qui est actuellement une propriété privée servant de logement.
Vers la droite, nous emprunterons le sentier côtier pour encercler le périmètre du phare de Socoa et partir dans une demi-minute sur la falaise de Socoa, raison pour laquelle nous placerons une précaution particulière par le danger qui peut entraîner un glissement. à 50 '[3.129 m.] le point de vue du sémaphore (25 m.) [15], où nous pouvons commencer à profiter des formes obliques du flysch de la falaise et qui se trouvent ensemble avant la traversée de notre chemin avec la rue du feu, à gauche, couronné par ce haut bâtiment de surveillance maritime et météorologique construit en 1.936.
Nous continuerons tout droit sur une légère descente pour laisser sur la gauche, dans une minute, un accès à la Carretera de la Cornisa en quittant la zone urbaine de Zokoa et le terminus de Ziburu pour y entrer depuis Urruña en mettant notre chemin parallèle à la route. qui partage l'ancienne disposition de la VFDM, et toujours avec les falaises à droite pour monter doucement jusqu'à ce que nous atteignions 35 '[3.597 m] à la jonction avec l'accès (37m.) [16], à droite, au Mirador de Joantxobaita, maintenant dans un environnement sauvage, et à gauche avec l'entrée du Camping Juantcho.
Nous commencerons à descendre doucement en laissant d'autres accès à droite jusqu'au point de vue précédent et avec la partie Jaizkibel devant passer à 1h. 1 '[3.806 m.] Par l'Alto de Joantxobaita (34 m.) [17] et commence à grimper, arrivant dans deux minutes de plus, à 1 heure. 3 '[3.941 m.], À la hauteur du Caserío de Joantxobaita (41 m.) [18].
Nous continuerons à monter, toujours avec des pentes très abordables, tandis que le sentier côtier et la route de la corniche qui monte à gauche prennent un virage à droite tandis que nous passons devant une petite tour, à environ 50 mètres à gauche. caché dans la végétation, et est arrivé à 1h. 6 '[4 088 m.] À un carrefour (51 m.) [19] où l'accès au Mirador de Aminzenea part à droite, où nous pouvons pleinement apprécier l'Acantantilado de Socoa, que nous avons laissé dans ce dernier part.
Llaneando nous laisserons à droite un autre accès à ce point de vue et quand nous commencerons à descendre nous atteindrons à 1h. 6 '[4,229 m.] La jonction (50 m.) [20] avec accès aux ruines du Blockhaus de Kauterabaita, une fortification en béton à deux niveaux sur les falaises, accompagnée des restes d'une batterie dirigée vers la mer, installée à cet endroit en 1941 par l'armée allemande et intégrée en 1942 dans le mur de l'Atlantique (Atlantikwall) pour se défendre contre une éventuelle invasion alliée dans cette région de la France occupée.
Nous entrerons dans la zone du rond-point de Kauterabaita, où la Carretera de la Cornisa rejoint la Carretera D913 et, en descente, nous laisserons à droite un autre accès au Blockhaus Kauterabaita, pour passer à côté du carrefour, à gauche, avec une route d'accès au Caserío de Kauterabaita et commencer à grimper jusqu'à environ trois minutes, notre chemin se sépare de la route pour atteindre 1h. 16 '[4.753 m.] Au point de vue de Kauterabaita (51 m.) [21], excellent point de vue pour, outre les vues sur la Kauterabaita Ancantilado, profiter en automne et en hiver de la formation de la vague connu sous le nom de Belharra, qui atteint presque 20 mètres de hauteur et qui est formé par le passage des courants d’eau océaniques sur le banc rocheux sous-marin du même nom, situé à deux milles au large de ce point.
Nous descendrons quelques mètres et entrerons à 1h. 17 '[4.815 m.] À la forêt de Kauterabaita (48 m.) [22], où, dans les plaines, nous pouvons sentir la fraîcheur des fougères, des tamarices et des lauriers qui semblent fermer la route, pour laisser immédiatement à gauche un chemin de accès à la voie de service de la route de la Corniche et quitter la forêt en trois minutes environ pour rejoindre notre chemin, avec une courte montée, à nouveau parallèle à la route.
Une fois les deux chemins ensemble, nous redescendrons doucement par une courbe à gauche, avec l’impressionnant Aiako Harriak en arrière-plan, pour revenir encore une fois pour séparer notre chemin de la route, quelques minutes plus tard, à droite et toujours en descente, atteindre 1h. 24 '[5.214 m.] Au point de vue du pôle d'Etzan (30 m.) [23], où nous avons un autre point de vue sur la Kauterabaita Ancantilado.
Nous laisserons sur la gauche un chemin qui fait office de raccourci et nous nous retrouverons à 1h. 25 '[5.244 m.] Avec la poulie Etzan (28 m.) [24], travaux de génie civil utilisés pour tracer l'algue rouge de Saint Jean de Lumière (Gelidium Sesquipedale) qui est recueillie près des roches inférieures de la falaise et à partir de laquelle l'agar-agar est extrait en tant que composant pour les cosmétiques.
Nous tournerons à gauche en laissant à droite deux chemins d'accès aux falaises, et nous traverserons le pré jusqu'à ce que nous traversions le raccourci précédent et que nous continuions quelques mètres jusqu'à atteindre un replaceta où nous tournerons à droite si nous continuons tout droit nous trouverions la route pour descendre rapidement jusqu’à notre arrivée à 1h. 28 '[5.454 m.] À l'entrée (9 m.) [25] de la belle anse Etzan, également connue sous le nom de Les Viviers Basques, un système de vente d'huîtres, de moules et de coques ayant été développé de 1960 à 1989 des palourdes et des crustacés qui ont été élevés dans les bassins de l'embouchure de la régate d'Etzan avec la mer, de même que dans les années 30 du siècle dernier, il y avait à cet endroit une petite ruée vers l'or créant même une concession pour ses exploitation dans les mines.
Ensuite, traversez la régate d'Etzan, en laissant à gauche des panneaux informatifs sur la faune aviaire et marine des environs et nous commencerons à gravir quelques marches pour gagner rapidement de la hauteur et nous placer à 1h. 30 '[5 578 m.] À côté de l'accès (20 m.) [26] au point de vue de la falaise d'Etzan, d'où l'on peut apprécier les formes capricieuses que le flysch prend sur cette partie du parcours.
Llaneando entre buissons nous partirons à droite différents accès à la falaise d'Etzan jusqu'à ce que nous passions à 1h. 33 '[5.729 m.] Par un croisement (22 m.) [27] où nous arrivons à gauche sur un chemin qui, à quelques mètres, rejoint le parking de la falaise d'Etzan, où si nous arrivons Ici, dans notre propre véhicule, nous pouvons nous garer pour nous souvenir et apprécier les derniers points qui ont été commentés.
Notre chemin nous emmène maintenant d'une part entre la falaise et la route nichée dans la végétation, en se stabilisant pendant environ cinq minutes jusqu'à ce que nous partions, en montant quelques marches, encore une fois à la hauteur de la route de la Corniche. à elle, laissant à gauche un navire à Kauterenborda pour arriver à 1h. 41 '[6.237 m.] À côté de la jonction (42 m.) [28], qui va vers la droite et qui, à quelques mètres, se dirige vers le belvédère de Kauterenborda et à côté de l’accès, sur la gauche bâtiments du lieu homonyme.
Nous continuerons de grimper encore quelques minutes pour nous séparer de la route et y retourner pour commencer à descendre deux minutes de plus jusqu'à ce que le sentier côtier se sépare une fois de plus pour remonter au Mirador de Mendibile (38 m). [29 ], où nous arriverons à 1h. 46 '[6.559 m.] Et nous avons une autre vue de la falaise Etzan.
En une minute, nous approcherons de la route pour descendre le long de son chemin avec une vue spectaculaire sur la belle Pinar de Etzail, où l’agencement et la hauteur des pins nous rappellent les forêts de pins des Landes, couronnées d’arrière plan par Aiako Harriak. ceci en trois minutes pendant que nous tournons à droite et arrivons à 1h. 52 '[6.559 m.] À côté de l'accès (18 m.) [30] au mirador d'Etzail, situé à la pointe de la falaise et d'où nous pouvons commencer à apprécier clairement la baie et l'île de Loia et la Punta de Santa Ana. .
Nous continuerons à descendre à travers la prairie qui coupe la falaise d'Etzail en passant à 1h. 53 '[7 000 m.] Au croisement (15 m.) [31] avec le chemin qui descend, à droite, vers Cala de Etzail, également connue pour ses huîtres et ses coquillages, mais difficile d'accès.
Nous allons commencer à grimper, avec la pinède d'Etzail en face, atteindre la route de Cornisa en un peu plus d'une minute et continuer avec elle pour traverser la régate d'Etzail et, dans une descente douce, atteindre 1h. 57 '[7.220 m.] Le parking Etzail (16 m.) [32], centre des opérations des accès à cette zone.
Nous reviendrons avec la montée en traversant une section dans laquelle l’érosion de la mer a enlevé une partie de la falaise et le sentier du Litoral a été pris. Nous devrons donc marcher sur l’épaule pendant une demi-minute, avec la attention, jusqu’à ce que nous revenions à l’agencement original et finissions la montée une minute plus tard pour prendre, pendant que la descente s’ouvre, une courbe à gauche qui nous donne, peu à peu, un aperçu spectaculaire de l’anse de Haizabia.
Nous continuerons avec la descente, profitant des vues, pour arriver à 2h. 4 '[7.702 m.] Un carrefour (12 m.) [33] flanqué de deux colonnes informatives en pierre qui donnent accès à un sentier à droite, face au Caserío de Haizabia, construit vers 1925 comme ensemble de restauration. L'hospitalité et la propriété de la SNCF depuis les derniers affres de la Seconde Guerre mondiale, en 1944, d'abord pour la colonie de vacances des enfants des cheminots et, plus tard, pour les vacances des ouvriers et de leurs familles.
Nous tournerons à droite sur cette route avant de quitter définitivement la Carretera de la Cornisa et l’ancien tracé VFDM, en plus du terminus Urruña, en entrant dans Hendaia, jusqu’à 14 heures. 5 '[7.775 m.] À l'accès (4 m.) [34] à la Cala de Haizabia, situé dans un cadre idyllique avec des eaux d'une transparence spectaculaire qui ravissent les visiteurs.
À ce stade, nous tournons à gauche pour passer entre une maison d’eau et le mur de défense des jardins du Caserío de Haizabia et nous mettons à niveau jusqu’à 2 heures. 6 '[7.853 m.] Le pont de Haizabia (4 m.) [35], situé sur la régate Mentaberri juste après l’affiche informative qui explique l’histoire de ce bel endroit depuis l’existence du moulin Mentaberri jusqu’à nos jours. .
Une fois traversé le pont, nous irons à la piscine de Haizabia (4 m.) [36], où nous arriverons à 2 heures. 7 '[7 884 m.], Qui est rempli d'eau de mer à marée haute et faisait partie d'un projet de piscine beaucoup plus ambitieux qui n'est resté que ce que nous voyons aujourd'hui.
Nous allons tourner à gauche par l’étape apparente pour commencer à grimper avec des escaliers raides qui nous laisseront dans cinq minutes dans une prairie coupée à droite par la falaise de la baie de Loia de là, laissant à gauche un chemin qui va vers la route de la Corniche, nous approcherons, entrerons dans le domaine d'Abbadia, jusqu'au croisement avec l'accès, à droite, au belvédère de Haizabia (30 m.) [37], où nous serons à 2h. 13 '[8.230 m.] Et c'est le point de départ idéal pour combiner les vues sur l'océan et les hameaux de l'intérieur, couronnés par la silhouette incomparable du Monte de Larrun.
Nous commencerons à descendre doucement entre les buissons qui nous permettent de voir, de temps en temps, le profil de l’île de Loia alors que la végétation s’ouvre et nous arrivons au croisement avec la route Asporotza, qui part de la gauche du Caserío de Asporotzttipia et vers le bas, à droite, vers la falaise et la crique d'Asporotza, juste avant notre rencontre à 14 heures. 16 '[8.422 m.] Avec la poulie Asporotza (24 m.) [38], avec des fonctions identiques à celle que nous avons vue auparavant mais qui, dans ce cas, est en bois.
Nous laisserons les panneaux informatifs que nous avons dans cette partie de l'itinéraire et nous entrerons entre la végétation ascendante avec peu de pente, en trouvant de beaux coins où presque n'entre pas dans la lumière, pour arriver à 2h. 18 '[8.568 m.] Au Mirador de Asporotza (36 m.) [39] et à 2 h. 19 '[8.597 m.] Au Mirador de Azkubia (37 m.) [40], deux points où nous avons des vues complémentaires sur les falaises de la baie de Loia, intégrant la Punta de Santa Ana et la Isla de Loia.
Nous allons sortir en plein champ pendant que nous montons encore une minute et nous commencerons à remonter cette descente avec des escaliers qui nous laisseront dans un coin isolé, où l’épaisseur de la végétation et de l’humidité deviendront remarquables, d’où nous prendrons d’autres escaliers. montée, retour aux prairies, qui nous quittera à 2h. 25 '[8.925 m.] Dans le Mirador de Aragorri (39 m.) [41], situé devant la langue des terres qui émerge à marée basse et qui relie le continent à l'île de Loia.
Nous continuerons à monter jusqu'à la jonction avec le Camino de Aragorri, qui part à gauche et à 2 heures. 26 '[8.974 m.] Nous donne l'entrée (43 m.) [42] dans la forêt d'Aragorri où notre chemin est traversé par des sentiers labyrinthiques et les arbres acquièrent des formes capricieuses en descendant et en grimpant jusqu'à notre rencontre, cinq minutes plus tard. , avec la sortie de cette forêt au carrefour avec le chemin qui, à droite, descend vers l’île de Loia.
Une fois sorti de la forêt, nous continuerons notre ascension avec une prairie à notre gauche, où il est facile de trouver des moutons qui paissent, et les limites de la forêt que nous avons laissées sur notre droite en arrivant à 2h. 33 '[9.383 m.] Au carrefour (48 m.) [43] avec le Camino de Larretxea où apparaît soudainement la figure unique et précieuse du château d'Abbadia, d'architecture néo-gothique commandée par Antoine d'Abbadia d'Ürrüxtoi à Eugène Violet le-Duc entre 1860 et 1870 et inspiré par le Château-Forts du piémont pyrénéen du Moyen Âge orné de nombreuses allégories du règne animal.
À ce stade, le sentier du Litoral tourne à droite en descendant à travers les prairies du domaine d'Abaddia avec l'océan en arrière-plan pour traverser environ quatre minutes à travers un carrefour où nous allons tout droit sur le Camino de la Punta de Santa Ana. à droite pour entrer dans une petite forêt et, en aplatissant, laisser à droite un chemin qui descend à la Cala de Santa Ana pour, peu après, à 2 heures. 41 '[9.848 m.] Atteindre la jonction (22 m.) [44] avec le chemin qui, à droite, mène au point de vue de Cala de Santa Ana, d’où, en plus d’une vue générale des dernières falaises que nous sommes passés, nous avons une autre vision de l’île de Loia, que d’ici nous pouvons presque toucher avec nos doigts.
Nous continuerons à descendre en laissant sur la gauche un chemin qui monte au Camino de la Punta de Santa Ana puis, à la montée, à droite un autre chemin à Cala de Santa Ana qui nous mènera au Mirador de la Punta de Santa Ana (32 m.) [45], où nous arriverons à 2 heures. 43 '[9 984 m.] Et d'où, coincé dans cet éperon qui va dans la mer, nous avons une vue spectaculaire sur tout le panorama marin, avec le récif de Briquets qui montre si nous sommes à marée basse devant et le à gauche avec les Dunbarriak ou les Deux Jemeux, les deux falaises verticales qui semblent pendre de la falaise et donner une identité à la ligne d'horizon de Hendaia, au premier plan, et toute la descente de Jaizkibel à Hondarribia et jusqu'au cap de Higuer entre dans l'océan.
Nous trouvons ici la Rose des vents, inaugurée en 1997, le centenaire de la mort d'Antoine d'Abbadia d'Ürrüxtoi, qui sert d'orientation cardinale avec ses nombreuses gravures sur les symboles de la région et qui se trouve sur le Blockhaus de Punta de Santa Ana qui remplit une mission défensive, comme nous l'avons vu à Kauterabaita.
Tourner à gauche pour descendre doucement avec la vue sur le château d'Abbadia en arrière-plan, laissant sur la droite un chemin vers la crique de Punta de Santa Ana. Peu après, nous atteindrons un carrefour où nous ignorerons les deux routes à gauche , qu'ils nous emmèneraient vers le château, et nous tournerons à droite pour, en montée, nous trouver à 2h. 44 '[10 090 m.] Avec les ruines du Blockhaus de la Dunbexabala (32 m.) [46], un autre représentant du complexe défensif qui s'est développé ici.
Nous continuerons à grimper parmi la végétation pour passer à 2h. 45 '[10,115 m.] Par le point de vue Blockhaus du Dunbexabala (33 m.) [47] et à 2 h. 46 '[10.166 m.] Pour l'accès (35 m.) [48] au point de vue de Dunbexabala où nous avons des vues complémentaires sur cette partie de l'éperon et de ce rocher, Dunbexabala, qui leur donne le nom.
Nous irons au champ ouvert jusqu'à un carrefour où nous allons tout droit

View more external

|
Afficher l'original
stationnement

1. DONIBANE LOHIZUNE / SAINT-JEAN-DE-LUZ - Estación de Tren (7)

DONIBANE - Au sud de l'avenue de Verdun Mouvement de la station de passage d'Espaloiko (7)
|
Afficher l'original
Plage

5. ZIBURU / CIBOURE - Playa del Puerto (5)

ZIBURU - Le Passage Kaiko Ekialdean Espaloiko de Maurice Ravel avec le billet de la plage de Port Bidegu
|
Afficher l'original
panoramique

8. ZIBURU / CIBOURE - Mirador del Rocalet (22)

ZIBURU - Quartier de Pierre Benoît au nord du boulevard Espaloico Passage aux contreforts du centre d'observation
|
Afficher l'original
panoramique

9. ZIBURU / CIBOURE - Mirador del Carré (23)

ZIBURU - Le quartier de Benoît Pierre Calderón, au nord-ouest de l'observatoire du passage d'Espaloiko
|
Afficher l'original
Plage

10. ZIBURU / CIBOURE - Playa del Carré (10)

ZIBURU - Le boulevard du Nord de Pierre de Benoît sur l'entrée du square du passage de l'Espaloi
|
Afficher l'original
Plage

11. ZOKOA [ZIBURU] / SOCOA [CIBOURE] - Playa de Socoa (5)

ZOKOA [ZIBURU] - Le passage de Pierre Benoît au nord du boulevard Espaloiko Sok Beach
|
Afficher l'original
point d'amarrage

13. ZOKOA [ZIBURU] / SOCOA [CIBOURE] - Puerto de Socoa (4)

ZOKOA [ZIBURU] - Passant d'ESPLOICO Passante du Comandante Passicot's West Passage
|
Afficher l'original
photo

14. ZOKOA [ZIBURU] / SOCOA [CIBOURE] - Faro de Socoa (23)

SUCRE [ZIBURU] - Passage du phare
|
Afficher l'original
panoramique

16. Mirador de Joantxobaita (37)

Carrefour rejoint (accès à la passerelle d'obstacles à la route Xendra)
|
Afficher l'original
panoramique

19. Mirador de Aminzenea (51)

Passage du bardeau Xendra au carrefour d'accès de l'observatoire d'Aminzen (51)
|
Afficher l'original
photo

20. Blockhaus de Kauterabaita (50)

Coquille du passage Xendra avec le carrefour d'accès Kaufried Blockhaus'ra (50)
|
Afficher l'original
panoramique

21. Mirador de Kauterabaita (51)

Shell au sanctuaire des moutons à l'observatoire de la vasque Accès au carrefour (51)
|
Afficher l'original
panoramique

23. Mirador de la Polea de Etzan (30)

Shingle Xendra à l’Observatoire de Chinatown des monts Etzango et Kornixa
|
Afficher l'original
Plage

25. Cala de Etzan (Crique des Viviers Basques) (9)

Xendra itsasargia pasabide etzango Kalako aldakaz (viviers basques) (9)
|
Afficher l'original
panoramique

28. Mirador de Kauterenborda (42)

Kauterenbordako Bidegurutzea (Accès à la porte Caudal du Xendra de la rive)
panoramique

29. Mirador de Mendibile (38)

Itsasbazterreko Xendrako pasabide Mendibileko Behatokiraz (38)
|
Afficher l'original
panoramique

30. Mirador de Etzail (18)

L'obélisque de l'Obradoiro à l'obélisque de l'Obradoiro (18)
|
Afficher l'original
Plage

31. Cala de Etzail (15)

Passage du Xendra depuis le rivage avec le passage Calara Access Etzail (15)
|
Afficher l'original
photo

33. Caserío de Haizabia (12)

Haizabiko Bidegurutzea (De Urrutia au col de Hendaye) (Haizabiko Haizabiko Xendra itsasertzean
|
Afficher l'original
panoramique

15. ZOKOA [ZIBURU] / SOCOA [CIBOURE] - Mirador del Semáforo (25)

SUCRE [ZIBURU] - Passage d'obstacles de Xendra à la rue d'Argik Du carrefour (25)
|
Afficher l'original
panoramique

26. Mirador del Acantilado de Etzan (20)

Xendra itsasargia pasabide Etzan Behatokirira Accès routier (20)
|
Afficher l'original
photo

3. ZIBURU / CIBOURE - Faro de Amont (4)

ZIBURU - Salle de récupération de récupération (du côté est de la baie de Maurice Raval)
|
Afficher l'original
Plage

7. ZIBURU / CIBOURE - Playa del Casino y Antiguo Casino (20)

ZIBURU - Billets de Pierre Benoît Au Nord du Boulevard Espaloiko Passage Casino Beach
|
Afficher l'original
Pont

12. ZOKOA [ZIBURU] / SOCOA [CIBOURE] - Puente de Untxin (5)

ZOKOA [ZIBURU] - Au nord du pont d'Untx, passage d'Espaloiko sur la rivière Untxingo (5)
|
Afficher l'original
panoramique

37. Mirador de Haizabia (30)

Navette Xendra avec Haizabiko Behatokiri Accès à un carrefour (30)
|
Afficher l'original
panoramique

39. Mirador de Asporotza (36)

Passage du bardeau Xendra à l'Observatoire des routes d'accès aux astéroïdes (36)
|
Afficher l'original
panoramique

40. Mirador de Azkubia (37)

Passage Xendra naval à Azkubiko Behatokira Accès au carrefour d'accès (37)
|
Afficher l'original
panoramique

41. Mirador de Aragorri (39)

Le quai Xendra passe par l'Observateur à Saint-Jacques-de-Compostelle Carrefour d'accès
|
Afficher l'original
photo

43. Castillo de Abbadia (48)

Abbey Crossing (Route Shell jusqu'à la route Larretxean depuis le carrefour) (48)
|
Afficher l'original
panoramique

44. Mirador de la Cala de Santa Ana (22)

Xendra Cliff Gateway vers Xantan Bay Cliff Gateway Access Crossroads (22)
|
Afficher l'original
panoramique

45. Mirador de la Punta de Santa Ana y Blockhaus de la Punta de Santa Ana (32)

Xentane Crossing (Passerelle bidirectionnelle Xendra à l'Observatoire Xentern)
|
Afficher l'original
photo

46. Blockhaus de la Dunbexabala (32)

Shingle Xendra passe à travers les blockbusters de Dunbigabla (32)
|
Afficher l'original
panoramique

47. Mirador del Blockhaus de la Dunbexabala (33)

Passage du bardeau Xendra à l'observatoire de Dungeon Blindhouse Accès Bidegurutzet
|
Afficher l'original
panoramique

48. Mirador de la Dunbexabala (35)

Passage du bardeau Xendra à l'observatoire de Dunbexaby Passage à niveau (35)
|
Afficher l'original
panoramique

49. Mirador del Blockhaus de la Dunbeluxia (38)

Passage du bardeau Xendra à l'observatoire Blockbuster de Dunbelux (38)
|
Afficher l'original
photo

50. Blockhaus de la Dunbeluxia (37)

Le passage du bardeau Xendra dans le blockbuster de Dunstown (37)
|
Afficher l'original
panoramique

51. Mirador de las Dunbarriak (37)

Changements dans l'obstacle à la zone d'obstacles du sanctuaire d'obstacles (37)
|
Afficher l'original
panoramique

52. Mirador de la Cala de Erdiko Ura (29)

Bardeau du Xendra de la rive (25)
|
Afficher l'original
panoramique

53. Mirador de la Punta de Erdiko Ura (29)

Passerelle du bardeau Xendra vers le carrefour du point d’accès au point d’eau central (29
|
Afficher l'original
panoramique

54. Mirador de la Dunbeluxia (28)

Passage du quai Xendra à l'observatoire de Dunbulloux Accès au carrefour (28)
Plage

55. Entrada en la Playa de Hondarraitz (3)

Hondarraitzeko Xendrako Hondarraitzeko Hondartzan Sarrera (3)
|
Afficher l'original
Plage

34. Cala de Haizabia (4)

Haizabiko Kalean Ibilbidea (Itsasbazterreko Xendrako bidea Haizabiko Kalara Sarbide bidea
|
Afficher l'original
photo

56. HENDAIA / HENDAYE - Antiguo Casino (6)

HENDAIA - Au nord du boulevard de la mer Passage Espaloiko à travers le refuge du Casino Viejo (6)
point d'amarrage

58. HENDAIA / HENDAYE - Embarcadero de la Nabeta (1)

HENDAIA - Nabetako Ontziratokia (1)
point d'amarrage

60. HONDARRIBIA / FUENTERRABÍA - Embarcadero de la Nabeta (1)

HONDARRIBIA - Nabetako Ontziratokia (1)
|
Afficher l'original
Architecture sacrée

61. HONDARRIBIA / FUENTERRABÍA - Iglesia de Santa Magdalena (5)

HONDARRIBIA - Eglise de Santa Magdalena, carrefour (Paseo de Espaloiko à l'est de Matxin Arzu ')
|
Afficher l'original
photo

63. HONDARRIBIA / FUENTERRABÍA - La Marina (5)

HONDARRIBIA - Carrefour de la marine (rue Sanpedro Ouest, passage Espaloiko Sanpedroko Ka)
|
Afficher l'original
point d'amarrage

67. HONDARRIBIA / FUENTERRABÍA - Puerto Deportivo (3)

HONDARRIBIA - Passage de la rue du port de Kaiko vers la route d'accès au chantier naval (3)
|
Afficher l'original
Plage

68. HONDARRIBIA / FUENTERRABÍA - Playa (3)

HONDARRIBIA - Passage de la plage de Hondarribia (Europe du Nord, Espaloiko Pasab)
|
Afficher l'original
Rivière

59. Línea Internacional del Río Bidasoa (1)

De Hendaye à Hondarribia (de Hendaye à Hondarribia, transport maritime) (1)

Commentaires

    You can or this trail