-
-
657 m
164 m
0
3,2
6,4
12,75 km

Vu 2900 fois, téléchargé 53 fois

près de Gémenos, Provence-Alpes-Côte d'Azur (France)

|
Afficher l'original
Nous sommes dans le massif de la Sainte Baume près de Gémenos. Nous nous garons dans le parc de Sainte Pons. Aujourd'hui nous nous promenons dans l'une des glacières que cette région est riche. C'est une marche difficile avec une différence de hauteur d'environ 500 mètres. C'est une promenade de plus de cinq heures. Le massif de la Sainte-Baume est le plus grand et le plus vide de Provence. Statut des deux côtés des départements du Var (plus de 90% de la superficie) et des Bouches du Rhône, il est situé à une vingtaine de kilomètres de la Méditerranée, non loin des grandes villes comme Marseille, Aix-en-Provence et Toulon. La zone s'étend sur 35 km de long et 15 km de large. Il a une longue crête de 13,3 kilomètres, les faits saillants sont le joug de l'aigle (1148 mètres), dont le sommet escarpé de plus de 300 mètres offre de belles voies d'escalade et devient le plus grand de Bertagne (1042 mètres), un rocher majestueux surplombant le côté ouest du massif. Le massif est situé sur le territoire de plusieurs municipalités: Plan Aups, Roquevaire, Riboux, Auriol, Cuges-les-Pins, Nans-les-Pins, Signs et Saint-Zacharias, Gémenos. Sainte-Baume est un entrepôt de l'histoire de la glace en Provence. Il y en a encore vingt dans le massif. Bien que l'usage de la glace soit un luxe pratiqué depuis l'Antiquité, en Provence, ce n'est qu'en 1642 que deux commerçants obtiennent le privilège exclusif de Louis XIII de construire des glacières et de vendre des glaces à Marseille.
L'eau des puits et des cours d'eau a été collectée, canalisée et congelée entre janvier et mars, entre les rives et les bassins. Il a ensuite été stocké dans des glacières, de grands puits sculptés de 10 à 20 mètres de profondeur dans la roche, dépassant du sol à un quart de leur hauteur et recouvert d’un toit de tuiles reposant sur un sol bas. En été, les blocs ont été coupés et transportés avec une nuit de karting. Les glacières de la Sainte-Baume Est approvisionnèrent Toulon jusqu'en 1789. Certains réservoirs de la partie sud-ouest étaient destinés à Marseille. Une vingtaine de ces bâtiments restent du côté est de la chaîne, et certains au sud du massif, le village de Signes (près du cours de Latay, au-dessus de Chibron). Le plus spectaculaire est certainement le glacier de Pivaut (le territoire de Mazaugues), récemment rénové par le Conseil général, qui est le plus grand glacier de la Sainte-Baume. D'une hauteur de 23 m et d'un diamètre de 19 mètres, il peut contenir jusqu'à 3 600 mètres cubes de glace. Il aurait été utilisé pendant deux ans. Il est possible de visiter avec un guide et de passer par le Musée du verre que Mazaugues (http://museedelaglace.free.fr/).

View more external

Commentaires

    You can or this trail