• Photo de Thiers ; vallée des rouets
  • Photo de Thiers ; vallée des rouets
  • Photo de Thiers ; vallée des rouets
  • Photo de Thiers ; vallée des rouets

Difficulté technique   Modéré

Coordonnées 63

Uploaded 24 mars 2010

Recorded mars 2010

-
-
509 m
401 m
0
0,6
1,2
2,39 km

Vu 4607 fois, téléchargé 17 fois

près de Salomon, Auvergne (France)

Deux accès possibles pour cette balade : rue de l'Industrie (zone du Bout du monde) ou par le haut de Thiers, au village de Chateau-Gaillard sur la D2089, ancienne route de Lyon. Retour par le même itinéraire, ou laisser une voiture stationnée à chaque extrémité du parcours.
De la rue de l'Industrie, continuer le sentier après les derniers bâtiments, puis passer la passerelle neuve sur la Durolle. Suivre le balisage vert sur les arbres jusqu'à l'extrémité du parcours. Pas de difficultés majeures, si ce n'est une côte très "casse-pattes" dès le départ après la passerelle.

Un peu d'histoire : sur les traces des émouleurs de Thiers...
Situés en pleine nature en fond de vallée, les rouets ou moulins à aiguiser s'échelonnent le long de la rivière Durolle en amont de Thiers. C'est dans ces ateliers qu'ont travaillé plusieurs générations d'émouleurs.
Simples maillons de la longue chaîne de fabrication du couteau, ils mettaient au tranchant ces lames de Thiers qui partaient ensuite aux quatre coins du monde. Fiers, indépendants et durs à la tâche, les émouleurs étaient considérés comme les "seigneurs" de la coutellerie. Au début du XXème siècle, 600 à 700 personnes travaillaient dans la vallée des rouets.
Les émouleurs travaillaient couchés sur une planche, au-dessus de la meule. Les conditions de travail étaient pénibles dans le froid et l’humidité permanente des meules. Pour se tenir chaud, les émouleurs travaillaient avec leur chien couché sur le dos.
Subsistent aujourd’hui les vestiges de 18 rouets. Chaque rouet portait le nom (ou surnom) de son propriétaire (Lyonnet, chez Taillandier, chez Le Rouge, chez l’Ane, chez La Broche …). La vallée est parsemée d’aménagements hydrauliques sur la Durolle : ponts, biefs, vannes …

Le rouet "Chez Lyonnet"
Blotti en haut de la vallée, proche du village de Château-Gaillard, le rouet de Georges Lyonnet a fonctionné jusqu'en 1976. Son dernier propriétaire l’avait modernisé pour pouvoir travailler seul. Légué à la ville de Thiers et réhabilité pour la visite, on peut encore y voir tourner la roue à aubes qui entraîne par un jeu de poulies et courroies les machines.
Les rouets étaient tous organisés sur le même plan :
- au rez-de-chaussée, le poste d'émouture : une simple planche, une fosse, une meule ...
- à l'étage, on découvre "la chambre" où travaillaient les polisseurs, femmes et enfants, chargés d'effacer sur les lames les traces laissées par les meules des émouleurs.

1 comment

  • Photo de GERONE01

    GERONE01 21 août 2018

    Un plongeon au sein de l'histoire de la coutellerie thiernoise dans un cadre bucolique magnifique !

You can or this trail