Coordonnées 3835

Publié 5 septembre 2019

  • Rating

     
  • Information

     
  • Easy to follow

     
  • Scenery

     
-
-
3 055 m
41 m
0
37
75
149,42 km

Vu 1137 fois, téléchargé 32 fois

près de Le Brûlé, Réunion (Réunion)

|
Afficher l'original
NOTE IMPORTANTE: LA DIFFICULTÉ AVEC LAQUELLE JE CATALOGUE MES ROUTES SE RÉFÈRE AUX MONTAGNES UTILISÉES POUR LA MARCHE, QUI DÉROULENT DE FACE SUR TOUTES LES TERRES, PAS POUR LES RANDONNEURS OCCASIONNELS. SI VOUS AVEZ UNE PETITE EXPÉRIENCE, AJOUTEZ UN DEGRÉ DE PLUS À LA DIFFICULTÉ DE MES ROUTES POUR NE PAS OBTENIR DE SURPRISES

Trek impressionnant, long et exigeant, suivant essentiellement le GR R2, qui traverse l'île de la Réunion du nord au sud (ou vice versa). Pour moi, c'est l'un des plus beaux treks que l'on puisse faire indépendamment au monde (et j'en ai déjà fait quelques-uns). Vous n'avez besoin d'aucune autorisation spéciale, vous voulez juste faire un coup de pied et apprendre à connaître une île très escarpée avec un réseau de sentiers bien balisés et de nombreux gîtes et refuges (rappelez-vous que nous sommes en France). Il est important en haute saison (comme c'était notre cas) de réserver longtemps à l'avance, en particulier les gîtes ou refuges les plus demandés, que sont le Refuge de la Caverne Dufour (au pied du Piton des Neiges, le point culminant de l'île) et le Gite du Volcán (au pied du Piton du Fournaise), car sans eux, il ne serait pas possible de terminer le trek du GR R2. Il existe deux autres grands itinéraires, le GR R1 et le GR R3, qui traversent essentiellement les 3 cirques de l'île, Mafate, Cilaos et Salazie. En fait, à de nombreuses reprises, les ressources génétiques se chevauchent. Nous avons décidé de faire le tour de toute l'île pour voir l'évolution du paysage. Les premières étapes traversent une zone très jungle, d'abord nous montons à Roche Ecrite, d'où l'on obtient des vues incroyables sur le Cirque de Salazie. Et puis, après être descendus à Dos d´Ane, nous sommes allés dans le labyrinthique Circo de Mafate pendant plusieurs jours pour en sortir, après avoir passé le Col de Taibit, et visiter brièvement le Circo de Cilaos. De cette ville nous montons au Refuge de la Caverne Dufour, d'où nous montons au Piton des Neiges. Puis dans une longue étape nous redescendons à Bourg Murat, avant de monter au Gite du Volcan, d'où nous redescendons dans une nouvelle étape longue (d'abord à travers un paysage de lave puis à travers une jungle luxuriante en chute libre) jusqu'à notre dernier logement, avant de terminer. la tâche dans une courte étape qui nous mènera à Basse Vallée, où nous terminons notre parcours. Ci-dessous, je fais une description beaucoup plus détaillée de chaque étape.
L'équipement nécessaire ne nécessite pas d'équipement spécial. Des chaussures ou des bottes de randonnée déjà bien travaillées, des tongs pour patauger, les délicieux bains dans les rivières et le repos dans les abris. Quelque chose de chaud, car dans les hauteurs ça surprend le frais, sinon le froid. Aussi des vêtements frais, car dans les zones inférieures il peut faire assez chaud (nous sommes dans la zone tropicale). Et déjà des thèmes de cannes adaptés au consommateur. Les chemins sont parfois assez cassants et surtout dans les cirques il y a beaucoup de dénivelé bien que les étapes ne soient pas très longues. Parfois, dans les sections plus complexes, il y a de petites sections équipées d'escaliers. Il y a aussi des zones assez boueuses où il peut être un véritable enfer de marcher car il y a très peu de propagation et il faut faire très attention à ne pas avoir d'accident. Les passages à gué des rivières sont très variés, pareil vous trouvez un magnifique pont ou il y a de bonnes pierres qui facilitent beaucoup le passage, ou au contraire il y a un bout de rivière avec de bons sauts entre pierre et pierre et le gué est assez divertissant donc il est préférable d'enlever vos chaussures pour ne pas vous faire tremper accidentellement. .
Nous avons transporté environ 9 kg de poids dans notre sac à dos.
Je commente les étapes une par une (si vous cliquez et copiez le nom, vous pouvez trouver la scène de manière isolée et avec plus d'informations que ce qui apparaît ici).

Etape 1 GR R2 Ile de la Réunion. De Brulé au Gîte de la Plaine des Chicots.

Première étape de ce trek spectaculaire et exigeant qui traverse toute la Réunion du nord au sud, le GR R2. Il y a tout un réseau de gîtes et il y a aussi quelques villages où l'offre d'hébergement est plus large, donc la seule chose à décider est la longueur des étapes pour réserver l'hébergement à l'avance.
Nous neutralisons une partie de la première étape et prenons les bus 12 et 12a (ils sont reliés à l'arrêt Bassin Couderc), qui est emprunté dans la capitale, St Denis. Une fois à l'arrêt Au Banc, nous commençons à marcher sur l'asphalte (c'est un tronçon de route très agréable où il n'y a pas de circulation du tout et vous obtenez les premières vues sur l'horizon). Nous arrivons confortablement à Mamode Camp, où se termine l'asphalte et commence la route marquée GR R2 qui nous emmène à travers une forêt luxuriante et solitaire où peu à peu nous nous familiariserons avec la végétation dense (les fougères géantes sont impressionnantes). La jungle ne nous permet guère d'avoir des vues au loin.
La montée est continue mais le chemin est assez bon et il est grimpé sans grand effort, bien qu'il s'agisse de notre premier contact avec la montagne et nous n'avons toujours pas les muscles en accord après plusieurs jours sans bouger. Dès que nous passons un croisement qui vient à notre gauche de la zone de Python Mavouse, nous arrivons à une zone plus plate où se trouve le Gîte de la Plaine des Chicots, refuge un peu froid mais situé dans une clairière solitaire et charmante en forêt. Ici, nous passerons la première nuit de notre itinéraire. Il est également connu sous le nom de Gite de la Roche Ecrite, en raison de la proximité de ce promontoire auquel nous grimperons cet après-midi et le lendemain matin, avant de poursuivre l'itinéraire.

Ascension à la Roche Ecrite.

L'après-midi précédent, nous avions grimpé à la Roche Ecrite et nous avions déjà contemplé les vues impressionnantes que l'on pouvait voir du haut. Eh bien, si le matin est clair, l'ambiance est plus propre et les vues seront encore plus spectaculaires ... et c'était le cas. Le premier tronçon du parcours, juste après avoir quitté la Plaine qui donne son nom au refuge, était encore dans le gel qui tombait la nuit et recevait les premiers rayons de soleil qui le transformèrent bientôt en eau. L'ascension a une première section presque plate à travers ce terrain jusqu'à atteindre la dernière partie où il faut un peu plus de dénivelé à travers un terrain mixte de pierres et de terre (assez facile). Les vues du sommet étaient en effet encore plus impressionnantes que celles de l'après-midi. Nous étions seuls et le lieu est à recréer en regardant dans toutes les directions possibles. Particulièrement spectaculaires sont les vues vers les deux cirques que nous avons juste en dessous, à gauche celui de Salazie (qui est celui que l'on voit le mieux) et à droite celui de Mafate (où nous continuerons notre itinéraire autour de l'île).
En descendant, nous nous arrêtons pour nous rapprocher de la caverne des soldats. Ce n'est pas un gros problème mais cela ne nécessite pas beaucoup plus de marche que si vous empruntez le chemin principal. Nous avons également regardé (comme nous l'avons fait la veille dans le brouillard) en tête du Bras Detour.
Après cette courte montée nous continuons avec notre deuxième étape du Trek sur le GR R2 à Dos d´Ane.

2ème étape GR R2 de La Réunion. Du Gîte de la Plaine des Chicots à Dos d'Âne

Petite étape essentiellement de descente, au départ du Gite de la Roche Ecrite ou de la Plaine des Chicots. Dès que nous quittons cet hébergement, nous faisons un petit détour pour regarder dehors et avoir les premières vues impressionnantes sur le Cirque de Mafate, dont nous aurons toute la scène sur notre gauche. La luxuriance même de la forêt dans laquelle nous marchons nous empêche généralement d'avoir trop de vues sur ce cirque. De plus en plus de nuages se formaient, ce qui compliquait davantage cette visibilité limitée (nous avons commencé l'itinéraire relativement tard car nous avions précédemment grimpé à Roche Ecrite). Presque toute la journée, nous marchons au sommet de l'immense caldeira qui ferme au nord le spectaculaire cirque de Mafate, à travers lequel nous passerons dans les prochains jours. Nous tournons à gauche avant d'arriver à Dos d'Ane pour regarder le Mirador de Cap Noire (dommage les nuages qui limitent beaucoup la visibilité dans cette section), face à une section équipée d'escaliers pour faciliter la descente vers ce point de vue (comme ce serait la tendance générale il y a une section un peu boueuse dans les zones boisées où il faut faire attention).
La dernière section de la ville se trouve le long de la rue qui la traverse (il y a un supermarché où nous achetons de la nourriture).

Etape 3 GR R2 Ile de la Réunion. De Dos d'Âne à Ilet à Bourse

Etape longue et exigeante de la ville de Dos d´Ane au petit village de Ilet à Bourse, en suivant en permanence le GR R2 qui traverse la Réunion du nord au sud. La longueur n'est pas excessive mais le dénivelé est considérable puisque dès que nous partons nous faisons face à une longue descente (avec une partie facilitée par des escaliers) vers le Bras de Sainte Suzanne (ce qui est assez amusant à patauger avec un sac à dos de voyage comme c'était notre cas). Ensuite, il faut patauger jusqu'à 4 fois (dans ce cas, les rochers sont placés de telle manière que le pataugeage n'est pas difficile) la Rivière des Galets, avant d'affronter une longue mais confortable montée vers le Bord Bazar, une colline à 953m, moment dans lequel nous entrons dans un terrain de montée et de descente, traversant différents villages (Ilet Sud, Ilet à Malheur, Ilet à Malheur les Hauts ...) avant d'arriver à notre belle destination du jour, Ilet à Bourse, située présidant un certain mesurez le cœur de l'impressionnant Cirque de Mafate, avec le spectaculaire et pointu Piton Cabris juste en face. Nous avons apprécié ces vues au coucher du soleil avec le python devant nous.

Etape 4 GR R2 Ile de la Réunion. De l'Ilet à Bourse à la Nouvelle.

Etape longue, dure et exigeante de notre trek à travers l'île de la Réunion. Nous n'avons vraiment pas beaucoup marché ce jour-là sur le GR R2 car nous avons pris plusieurs variantes pour raccourcir au maximum la bosse de route qui nous attendait et surtout pour enlever une partie de la pente raide que ce legbreaker d'étape reine exigeait. Même ainsi, le gain d'altitude positif était assez proche de 2000 m. Nous étions enthousiasmés par cela et nous avons enduré sans aucun problème mais et sans le payer plus tard.
Nous sommes partis du bel endroit où nous avions dormi, à Ilet a Bourse, avec des vues spectaculaires sur le Python Cabris. Dès que nous partons, nous commençons par une section montante et descendante pour bientôt tourner à droite et quitter un moment le GR R2 dans mon intention de supprimer les dénivelés de l'étape. Peu de temps après notre retour, le GR dit de le repartir bientôt pour se dérouter vers Cayenne. Il est important de prendre de l'eau avant cette ville, il y a une fontaine marquée sur la route. Nous ne l'avons pas fait et à Cayenne nous n'avons trouvé aucune source donc plus tard nous avons dû prendre de l'eau dans plusieurs ruisseaux et la rendre potable. De Cayenne nous empruntons un chemin qui monte à mi-hauteur de la Rivière des Galets (sans prendre ni perdre de hauteur pendant longtemps) jusqu'à ce que nous le traversions pour rejoindre un autre chemin qui descend de la Grand Place. Ici, nous faisons face à la première longue ascension de la journée (avant de prendre une merveilleuse et courte baignade dans la rivière) d'environ 800 ou 900m (car il y a une descente entre les deux) pour monter (avec un bon ensoleillement qui nous récupère bien) jusqu'à une colline Au pied du Brochard, une bonne tour de mouture qui s'élève au-dessus de l'horizon, vers laquelle on renonce à grimper. Au sommet, nous avons pris un verre et maintenant nous faisons face à une longue descente vers la même rivière d'où nous sommes venus, après l'avoir traversée à plusieurs reprises (et pris un autre bon bain rafraîchissant) pour remonter un chemin incroyablement sculpté dans la roche elle-même au début (cela commence par un escalier) puis plonger dans une zone forestière avant d'arriver enfin (au milieu d'un épais brouillard) à La Nouvelle, notre destination bien méritée pour la journée, après une étape difficile mais enrichissante. Nous avons repris le GR R2 en haut du col au pied du Brochard.

5ème étape Trek GR R2 Réunion. De la Nouvelle à Cilaos (par Marla et le Col du Taibit)

Encore une étape exigeante de près de 1500m de dénivelé positif pour enfin changer de cirque et passer de Mafate, dans laquelle nous sommes déjà depuis quelques jours, à Cilaos, où malheureusement nous ne passerons guère de temps.
Le jour se lève magnifiquement et nous commençons à marcher avec les premières lumières qui rehaussent la beauté de cette partie haute du cirque de Mafate. Au départ c'est un tronçon montant et descendant (nous avons utilisé une petite variante du GR R2, le PR 25, qui de mon point de vue optimise mieux l'itinéraire) avant d'atteindre Marla. Il y a des sections dans lesquelles nous partageons les 3 GR de l'île. De Marla nous commençons à gravir le Col du Taibit, une longue et confortable montée qui nous offrira des vues spectaculaires sur les deux cirques entre lesquels nous marchons. Il y a un petit détour par un chemin un peu glissant, qui nous offre des vues plus étendues, mais on ne monte guère, car il y a beaucoup de monde sur le chemin et il perd beaucoup du charme de la solitude.
La descente de la colline est longue mais le chemin est assez bon jusqu'à l'autoroute D 242. Peu de temps après l'avoir traversée, il y a deux options pour se rendre à Cilaos. On choisit celui qui continue le long du GR R2 (l'autre continue le long du GR R1), qui descend un peu plus loin et nous rapproche de la cascade de Bras Rouge (près d'elle on fait une bonne baignade). De là, tout ce qui reste jusqu'à ce que l'entrée de Cilaos soit en montée. Les dernières lueurs de l'après-midi nous font profiter encore plus de ces beaux paysages. Une fois dans la ville (de loin le plus grand de tout le trek), nous devons marcher un peu sur l'asphalte jusqu'à ce que nous atteignions l'appartement où nous passerons la nuit.

6ème étape Trek GR R2 Reunion. De Cilaos au Gîte Cavern Dufaur

Depuis Cilaos, il semble absolument impossible de gravir les murs qui ferment au nord son cirque homonyme pour prendre de l'altitude sur la colline au pied du grand Pitón de las Nieves. Mais il existe vraiment un chemin confortable qui évite cette dénivellation de plus de 1200m sans aucune difficulté. Et c'est le GR R2, par lequel nous allons monter.
Ma fille s'était blessée au genou il y a quelques jours, en pataugeant dans la Rivière des Galets avant de monter à la Nouvelle. Cette circonstance a fait que pendant plusieurs jours j'ai eu beaucoup d'inconfort, surtout dans les descentes. Aujourd'hui, cela n'allait pas être grand-chose puisque l'étape était entièrement en montée. Mais le début a consisté à gravir un petit promontoire puis à descendre. Pour éviter cela, nous avons continué une section sur l'asphalte et neutralisé cette courte section de GR R2 pour éviter qu'elle n'ait de l'inconfort en descendant. Une fois que nous avons atteint l'endroit où le GR dévie vers la gauche et commence à grimper en zigzag continu et régulier, il n'y avait pas d'autre alternative à choisir. La journée était belle et les vues à mesure que nous prenions de la hauteur s'amélioraient et élargissaient les horizons qui dominaient nos yeux. À un moment donné, nous avons atteint une plaine avant de continuer à monter à nouveau à travers une forêt incroyablement luxuriante jusqu'à atteindre le point culminant de la journée, une fois que nous avons gagné la corde de la montagne dans un col au pied du volcan qui marque la hauteur maximale de l'île. Ici, nous faisons une très longue halte pour profiter d'un horizon aussi large, ayant déjà à quelques mètres le refuge où nous passerons la nuit à nous cacher parmi les nuages qui entrent de l'autre côté de l'île.
L'étape est courte mais la pente positive sauvée a été excellente. Le GPS tombe en panne avant d'atteindre le refuge et il me trace un tour qui n'est pas réel donc il faut prendre quelques mètres à la fois de kilométrage et de dénivelé.

Montée au Python des Neiges depuis le Gîte Cavern Dufour

Courte montée au Piton des Neiges depuis le gîte de la Caverne Dufour. Le chemin est très simple et si le jour est clair, comme ce fut notre cas, les vues du haut sont tout simplement sublimes.
Le Pitón de las Nieves, avec ses 3070 mètres, est le plus haut sommet de l'île et celui de tous les archipels de la région. Une fois en haut, il est intéressant de regarder les murs brisés qui tombent brusquement dans presque toutes les directions, au sud le Circo de Cilaos (d'où nous venons), à l'ouest et au nord celui de Mafate (que nous avons déjà parcouru pendant plusieurs jours) et vers le nord-est et plus flou que celui de Cilaos (que nous ne connaissons toujours pas, mais nous le visiterons à la fin du trek).
A l'étage il peut faire assez froid s'il est tôt et il est conseillé d'apporter un bon manteau.
Nous faisons la descente par le même chemin jusqu'au refuge où nous avons dormi et où nous avons laissé les sacs à dos avec toute la charge du voyage, depuis nous allons redescendre à Bourg Murat, dans une longue étape essentiellement en bas.
Seules Maria et moi sommes montées. Ma fille avait une blessure au genou et a préféré se réserver pour ne faire que la descente vers Bourg Murat.

7ème étape Trek GR R2 Reunion. Du Gîte Cavern Dufaur à Bourg-Murat

Après être montés au Piton des Neiges tôt le matin, la plus haute altitude de l'île à 3070m, nous avons affronté la longue descente vers Bourg-Murat dans l'une des étapes les plus lâches en termes de paysage (il est également vrai que les nuages Ce jour-là, notre visibilité était assez limitée et il a même plu un peu dans la dernière partie de l'étape) et en termes de demande physique.
On commence par un long tronçon à travers une zone assez plate sur une zone de gommage sur les hauteurs de la jupe du Piton des Neiges. À un moment donné, nous avons escaladé une crête intéressante (facilitée par une échelle), qui dans des conditions normales doit avoir des vues intéressantes, mais malheureusement, nous n'avons pas pu profiter des nuages. De là, nous commençons à descendre doucement (il y a pas mal de sections boueuses un peu inconfortables) jusqu'à atteindre une piste déjà en terres agricoles et d'élevage, avant de sortir sur la route principale, le long de laquelle nous marchons plus longtemps que nous le voulons (déjà sous la pluie ) pour se rapprocher de l'hébergement que nous avons à la périphérie de Bourg Murat.

Étape 8 Trek GR R2 Ile de la Réunion. De Bourg-Murat au Gîte du Volcán

Huitième étape de notre trek à travers le GR R2 de cette belle île.
Nous partons de la ville de Bourg-Murat (nous logeons dans une grande maison à la périphérie dudit village). Au début, nous avons marché quelques km sur l'asphalte, et peu de temps après, nous avons dévié à droite le long de chemins entre les terres agricoles. La journée est ensoleillée mais comme on marche à une certaine hauteur la température est très agréable. Petit à petit, nous entrons dans un terrain plus sauvage, traversant plusieurs petits volcans et un petit lac et une zone bien boueuse, avant d'atteindre la route goudronnée qui monte au Gite del Volcán. Nous traversons cette route plusieurs fois jusqu'à apercevoir au bord d'un immense cratère d'où l'on aperçoit déjà au loin le cratère principal (plus dénudé de végétation) dans lequel se trouve le grand Volcan de la Fournaise. Cette dernière section avant d'atteindre le gîte où nous dormirons, est plus "martienne", avec des terres rougeâtres à peine couvertes de végétation, avec une luminosité particulière due à la hauteur à laquelle nous nous trouvons.

Étape 9 GR R2 Réunion. Gîte du Volcán a Gîte Théophane et Yoleane

Longue étape à travers des endroits désolés en début de journée, que lorsque nous perdons de la hauteur, ils changent et deviennent beaucoup plus feuillus. Nous avons une journée assez fermée dans les hauteurs donc nous ne pouvons pas contempler dans sa splendeur le grand volcan qu'est le Pitón de la Fournase. Cette circonstance nous fait également renoncer à la possibilité de s'approcher et d'entrer dans le grand cratère au pied duquel nous passons la nuit dans le refuge du volcan. Cependant, nous nous sommes approchés du bord dudit cratère en début de journée (malheureusement les nuages ne nous laissaient pas voir grand-chose) avant de continuer le long dudit bord jusqu'à ce que nous lui disions au revoir à Bert's Python, où nous avons commencé à descendre à travers le territoire. volcanique jusqu'à l'approche des Puys Ramond, où la descente vertigineuse à travers une zone de plus en plus jungle commence le long des pentes sud de tout ce réseau de volcans qui composent cette région de La Réunion. Il y a une partie dans laquelle le terrain est assez boueux car les nuages laissent peu de lumière passer à travers cette forêt fermée.

Étape 10 Trek GR R2 Ile de la Réunion. Du Gîte Théophane et Yoleane à Basse Vallée

Dernière étape de notre Trek GR R2 au départ de la Réunion. Nous partons du Gîte Théophane et Yoleane, un hébergement humble dans la forêt luxuriante, déjà sur la descente raide du Pitón de la Fournase. La scène ne pouvait être plus courte et plus facile. Cela aurait vraiment pu être fait la veille, mais nous préférons le faire isolé pour arriver frais et au bon moment à l'arrêt de bus qui se trouve juste à côté de la route principale de Basse Vallée. Là, vous pouvez prendre différents bus en fonction de l'endroit où nous allons. Comme c'était une étape si courte et confortable, elle peut être utilisée pour profiter et se détendre en contemplant la luxuriance et la transition du paysage, qui devient progressivement plus anthropisé avec les cultures de sucre et d'autres produits insulaires à l'approche de la côte.

Je recommande ce lien pour compléter mes descriptions. Il est de María, notre compagne, et il est très complet et très pratique:
https://es.wikiloc.com/rutas-senderismo/gr-r2-gran-travesia-de-la-isla-reunion-44322550
Arrêt de bus

Parada bus. Au Bank. Linea 12a.

Stationnement

Mamode Camp. Inicio de camino

Cabane de montagne

1ª noche del trek. Gite Roche Ecrite o Plaine des Chicots

Panorama

Punto panorámico. Sobre cabecera de caldera de Bras Detour.

Sommet

Roche Ecrite. 2276m.

Panorama

Punto panorámico

Panorama

Cap Noir. Punto panorámico

Waypoint

2ª noche del trek. Dos d´Ane.

Rivière

Vadeo del Bras de Sainte Suzanne.

Rivière

Varios vadeos del Riviere des Galets

Fontaine

Ilet a Malheur. Buen sitio para parar. Fuente y prados

Cabane de montagne

3ª noche. Gite de Ilet a Bourse.

Waypoint

Cayenne

Rivière

Vadeo de Riviere des Galets

Rivière

Baño bueno en Riviere des Galets. Cruce de caminos.

Col de montagne

Collado

Rivière

Varios vadeos (3) en Riviere des Galets. Y baño.

Cabane de montagne

4ª noche. La Nouvelle.

Carrefour

PR 25. Ruta alternativa más interesante que el GR R2.

Waypoint

Marla

Col de montagne

Col de Taibit

Rivière

Baño. Bras Rouge.

Chute d'eau

Cascada de Bras Rouge

Waypoint

5ª noche del trek. Cilaos

Carrefour

Seguimos por carretera en vez de camino GR R2

Carrefour

Cruce. Dejamos asfalto. Comenzamos larga subida por camino de tierra.

Col de montagne

Pas de Vue. 2500m.

Cabane de montagne

6ª noche. Refuge de la Caverne Dufour. 2478m.

Panorama

Vista panorámica desde cerca de la cumbre del Piton des Neiges

Sommet

Piton des Neiges. 3070m.

Lac

Laguna y cruce. Seguimos rectos.

Panorama

Cresta panorámica interesante. La niebla no nos deja ver nada casi. Hay alguna escalera facilitadora.

Carrefour

Salimos a pista

Carrefour

Salimos a asfalto.

Waypoint

7ª noche de trek. Alojamiento en Bourg Murat.

Stationnement

Parking. Inicio de sendero entre vallas

Carrefour

Cruce importante. Giro brusco a izquierda para subir al Pitón Rouge.

Panorama

Dentro del pequeño cráter del Pitón Rouge.

Waypoint

Zona muy embarrada

Lac

Lago junto a Pitón Argamasse.

Col de montagne

Oratorio de Santa Teresa

Waypoint

Paisaje 'marciano'

Cabane de montagne

8ª noche del trek. Gite du Volcan

Col de montagne

Pas de Ballecombe. Punto panorámico

Panorama

Varias vistas panorámicas en la cara oeste del gran cráter.

Sommet

Piton de Fournaise. Cráter Dolomieu

Waypoint

Puys Ramond. Conjunto de pequeños cráteres y calderas volcánicas en la ladera de bajada del gran cráter.

Carrefour

Cruce importante. Marcas blancas. Dejamos pista y nos desviamos por camino que nos lleva directos al alojamiento al que vamos

Cabane de montagne

9ª noche de trek. Gîte Theophane et Yoleane

Arrêt de bus

Parada de bus en Basse Vallée.

7 commentaires

  • Photo de Pelchas

    Pelchas 6 sept. 2019

    Impresionante, muchísimas gracias por compartir y nos dejas disfrutar un poco de la ruta. Un saludo.

  • Photo de lamorosangel

    lamorosangel 6 sept. 2019

    Muchas gracias a tí Pelchas como siempre! La ruta es preciosa.
    Un saludo!

  • Photo de lamorosangel

    lamorosangel 2 mars 2020

    Recomiendo echar un ojo al siguiente enlace de wikiloc de nuestra compañera de viaje María. Es supercompleto, muy, muy práctico y yo creo que complementa perfectamente a mi descripción (bastante más rollera) de esta interesante ruta:
    https://es.wikiloc.com/rutas-senderismo/gr-r2-gran-travesia-de-la-isla-reunion-44322550

  • Photo de jgomezacin

    jgomezacin 30 sept. 2020

    Buenas me gustaría saber si ¿me puedes dar consejo sobre Isla Reunion?

    Teníamos que irnos en dos semanas a cruzar la Isla (Gran Trekking) pero no lo tenemos claro con el COVID. Queremos hacer con tienda de campaña para ir por libre y evitar al máximo estar en sitios cerrados con más gente. Mis dudas son:

    1- ¿Es muy duro el trekking con mochila con tienda, saco dormir, ....? Fisicamente estamos preparados, hacemos larga distancia en todo (btt, nadar, correr, ...) pero hay buenos desniveles, calor y mucho peso en las espaldas

    2- Acampar: ¿es posible en cualquier sitio?

    3- Lo más importante: ¿es fácil encontrar comida en la ruta? Hemos leido que en la ruta casi solo hay refugios y que si no has reservado dificilmente comeras. ¿Es así? En el trekking no parece que se pase por pueblos donde realizar compras. ¿Se puede comprar en el trekking?

  • Photo de lamorosangel

    lamorosangel 30 sept. 2020

    Buenas jgomezacin. La ruta es bastante exigente con el tema físico, pero si estáis realmente fuertes como comentas y ya estáis acostumbrados a cargar con todo en travesías, no debería ser un gran problema, aunque hay algunos tramos bastante abruptos, con pasos embarrados y resbaladizos que os pondrán a prueba. Eso sí, informaros bien antes de ir de la estación en la que váis, porque yo no me iría en la época de lluvias.
    Acampar no vimos que yo recuerde a nadie, ni zonas específicas para ello, pero supongo que con el covid harán la vista gorda como en todos sitios, este verano hemos visto acampar a todo el mundo en todas partes por el norte de España y sur de Francia, en lugares en donde en otras ocasiones te levantarían a los dos minutos, así que no debería de ser ese el problema, aunque zonas habilitadas con servicios no recuerdo que hubieran.
    Respecto al tema de comprar, no hay pueblos en muchos de los tramos, así que ya podéis estar fuertes y cargar comida para varios días. A excepción de unos cuantos pueblos como Cilaos, el resto, con suerte, pasas alguna aldeita muy pequeña, aunque preguntando algo podréis encontrar.
    También os digo que los alojamientos disponían de habitaciones para pequeños grupos. Nosotros íbamos tres y no recuerdo haber compartido espacio, excepto para cenar (y tampoco estábamos apretados con más gente casi nunca), para dormir, siempre estuvimos solos los tres, así que también podéis poneros en contacto con los de las gites y refugios.
    Bueno, espero haberte aclarado algo. No dudes en preguntarme más si te hace falta.
    Un saludo!

  • Photo de jgomezacin

    jgomezacin 30 sept. 2020

    Muchísimas gracias por la información. Nos has ayudado mucho. Nuestro treking es en dos semanas y lo vemos complicado con actual situación!

  • Photo de lamorosangel

    lamorosangel 30 sept. 2020

    Yo en vuestro caso intentaría informarme de las restricciones concretas que puede haber en Reunión, que al fin y al cabo es una provincia de Francia. Porque con la poca gente que te cruzas en el trek el riesgo es mínimo. Y nosotros en los alojamientos en general estuvimos bastante solos y nunca compartiremos habitación con nadie. Así que yo intentaría ponerme en contacto con los alojamientos. O preguntarles incluso a los de los alojamientos si saben si están dejando acampar. Porque hay tres pueblos grandes a lo largo del trekking donde sí que no es problema el comprar víveres, y algunos de los pequeños supongo que también será posible comprar algo.
    En fin, suerte y no os desanimeis. Es un trek único que merece la pena!

You can or this trail