Durée  7 hours 24 minutes

Coordonnées 3492

Publié 26 janvier 2018

Recorded mai 2015

-
-
718 m
52 m
0
3,6
7,2
14,37 km

Vu 953 fois, téléchargé 16 fois

près de Lhouma Lkahla, Tanger-Tetouan-Al Hoceima (Morocco)

|
Afficher l'original
Le Yebel Musa, vu par temps clair du côté européen du détroit de Gibraltar, nous impressionne plus qu'il ne correspondrait pour sa modeste altitude (839 m d'altitude), il n'est que de quelques mètres de plus que le Vertex del Gitano dans notre Sierra de Ojén, cependant, en raison de son image accidentée, il nous semble que monter au sommet doit être très difficile. Ce n'est pas un itinéraire pour les débutants ou les personnes souffrant de vertige, mais seulement une section de cinq cents mètres, juste avant de couronner la face nord et d'avoir le sommet en vue, a quelques difficultés, avec une petite montée. Dans cette zone, à la fois en montée et en descente, il faut être prudent car il y a suffisamment de pierres lâches et elles peuvent rouler sur la pente avec le risque d'atteindre celles qui se trouvent derrière.



La logistique nécessaire pour atteindre le début de l'itinéraire depuis la péninsule doit être prise en compte. La première chose que nous ne pouvons pas oublier est le passeport en cours de validité, nous avons choisi de contracter l'organisation avec une entreprise de Ceuta et de supprimer un retard dans le bus traversant la frontière de Tarajal, le groupe du Camino y Jara Hiking Club arrive Belyounech sans autre incident. La ville de Belyounech ou Beni Younech (ex-Béliones sous le protectorat espagnol), fait partie de la préfecture de Fnideq (ex-Castillejos) et de la région de Tanger-Tétouan (ex-Yebala) selon l'actuelle division administrative du Maroc.



Yebel Musa avec Yebel el Fahies et Yebel Yuima constituent l'éperon le plus au nord de la chaîne de montagnes du Rif et le groupe a toujours été connu, pour son image du côté de Ceuta, comme "The Dead Woman" ou "The Sleeping Woman".
La légende des Colonnes d'Hercule, dans laquelle le héros mythologique sépare les montagnes de Calpe (Gibraltar) et Abila (Yebel Musa) créant ainsi la mer Méditerranée, est toujours évoquée dans ce domaine. D'où le bus nous laisse jusqu'au début du sentier, il y a moins d'un km. , vous devez quitter la rue sur la gauche et commencer immédiatement à escalader le soi-disant Camino de La Mina, (une ancienne mine de manganèse est proche de la colline à partir de laquelle la montée finale est entreprise).



La hauteur est gagnée par un chemin bien défini qui se dirige initialement presque directement vers le premier col, laissant derrière la Ensenada de Benzú et Playa de Las Barcas, avec Punta de Benzú sur la droite, où il y a un poste frontalier actuellement fermé, sauf pour natifs de la région. Sur le côté gauche, la crique se ferme avec Punta el Aiun et plus à gauche, Punta Leona. Avant deux kms. et à mi-chemin le long du chemin commence à zigzaguer, nous pouvons voir dans ce domaine les restes de ce qui devait être un bosquet de genévriers, maintenant dispersés sur la pente, avec leurs troncs tordus par les effets du vent d'est.



Après le quatrième zig-zag de la route qui se dirige vers le Collado de La Mina à six cents mètres d'altitude, nous avons parcouru un peu plus de quatre kilomètres. et nous avons grimpé cinq cents mètres. de dénivelé, les deux tiers de la montée totale. Dans la colline, le groupe est divisé en deux, car une partie décide qu'il n'ira pas au sommet, il fait assez chaud et la rampe devant est impressionnante, l'avantage d'avoir deux guides rend cela possible et ceux qui ne grimpent pas ils peuvent continuer l'itinéraire en toute sécurité. Ceux d'entre nous qui montent commencent un nouveau zig-zag en allant d'abord à droite.



Lorsque vous atteignez la zone la plus raide, vous allez à gauche pour entreprendre la section la plus difficile avant de couronner la face nord, il n'y a pas de type de chemin et nous traversons un canyon rocheux pour grimper à un moment donné. Après avoir couronné la face nord, vous devez faire une section le long de la colline sur la face sud pour atteindre le sommet où se trouve le Morabito de Sidi Musa. Du sommet, nous sommes allés un peu plus à l'est, atteignant un point de vue naturel avec vue sur Ceuta.



Comme c'était un bon moment, nous avons mangé avant de commencer la descente, qui se fait plus ou moins au même endroit que la montée, jusqu'à ce que nous atteignions à nouveau le Collado de la Mina, surtout dans la première section, nous devons être prudents avec les pierres lâche. Bien que nous ayons des vues spectaculaires autour de lui, de l'autre côté du détroit, elles ne sont pas très bonnes car il y a un peu de brume, Gibraltar est bien distingué à droite, à gauche vous pouvez voir le contour du Pico Algarrobo (674 m d'altitude).



Du Collado de la Mina, la descente commence vers le Collado del Fahies, le long d'un chemin plutôt caillouteux, sur cette photo nous le voyons d'en haut. Le chemin à droite est celui qui va de la colline à la côte, par lequel nous revenons. Il n'est pas nécessaire de se rendre à la colline car à la hauteur du puits, après avoir reposé et rafraîchi, nous tournons à droite pour suivre le chemin qui va vers la côte.



Le tronçon du puits à la côte, juste en face de l'île de Persil (Leila pour les Marocains), est en légère descente et beaucoup plus confortable que ce que nous avons parcouru jusqu'à présent, c'est plus ou moins deux kms. et demi. Sur la route côtière, un peu plus d'un km. jusqu'à Punta Leona, il y a de petits hauts et des bas, mais dans l'ensemble, il continue de descendre.



L'île de Persil est laissée pour compte, comme le souvenir du conflit diplomatique avec le pays voisin en juillet 2002 pour sa souveraineté. Derrière se trouve Punta Cires, c'est la pointe du détroit du côté africain le plus proche de l'Europe, à 14,4 kms. ils le séparent de Punta de Oliveros près de Tarifa. Nous passons par la droite de Punta Leona, nous voyons les restes d'une batterie de la côte espagnole, c'est celle appelée K-9, l'une des huit qui faisait partie du régiment d'artillerie côtière marocaine, avait trois pièces de Krupp de calibre 305/35 et a été démantelé en 1958, lors du retrait de la présence militaire espagnole après l'indépendance du Maroc.



Nous avons déjà Belyounech en vue, il nous reste peu de choses pour fermer la circulaire, nous traversons la plaine d'Uta el Kazarím le long d'une piste, pour rejoindre à nouveau l'Ensenada de Benzú. À gauche sous la falaise se trouvent les restes d'une usine de chasse à la baleine, qui fonctionnait en même temps que l'usine de Getares dans la baie d'Algésiras. Les deux baleiniers ont fourni leurs prises de baleines et de cachalots d'un côté et de l'autre du détroit. Cela a eu une vie éphémère, il a été inauguré en 1947 et fermé en 1954, faisant partie de ses machines vendues pour la dernière usine qui a fonctionné en Espagne, à Cangas de Morrazo jusqu'en 1983. Celui de Getares qui a été reconstruit la même année
1947 a travaillé quelques années de plus, jusqu'en 1963.



Nous sommes un peu plus d'un km. en atteignant le point de départ, nous voyons à nouveau Playa de las Barcas, derrière nous voyons Yebel Chinder (447 m d'altitude), la ligne qui délimite la zone neutre jusqu'à la frontière espagnole passe par cette crête, qui va de Playa del Algarrobo, à fin de l'Ensenada de Benzú, à la plage de Tarajal sur les rives de la Méditerranée.



L'itinéraire décrit ici, ainsi que les traces GPS sont indicatifs. Il est de la responsabilité de la personne qui l'exécute, de prendre les mesures de sécurité appropriées pour l'itinéraire, qui dépendront des conditions météorologiques, ainsi que de la préparation technique et physique de la personne qui l'exécute. Il est très clair que tout ce qui est indiqué (piste et commentaires) est simplement à titre informatif et sans aucun autre type d'encouragement, l'auteur se dégageant de toute responsabilité, en cas de mésaventures qui pourraient subir l'itinéraire par sa propre volonté ou induite.
Waypoint

01 - INICIO Y FINAL EN BELYOUNECH

Waypoint

02 - DESVÍO A SENDERO DE LA MINA

Waypoint

03 - COLLADO DE LA MINA

Waypoint

03 - POR LA IZQUIERDA A LA CIMA

Waypoint

04 - CIMA DE YEBEL MUSA

Waypoint

05 - COLLADO EL FAHIES

Waypoint

06 - ISLA DE PEREJIL

Waypoint

07 - A LA IZQUIERDA PUNTA LEONA

Waypoint

08 - LLANO DE UTA EL KAZARÍN

Waypoint

09 - ENSENADA DE BENZÚ

2 commentaires

  • Photo de Kminante del Sur

    Kminante del Sur 30 janv. 2018

    Nunca es tarde si la dicha es buena. Estupendo reportaje. Te estás convirtiendo en todo un Wikilokero. Enhorabuena.

  • Photo de Senderista Proactivo

    Senderista Proactivo 31 janv. 2018

    Gracias Kminante , estoy recuperando algunas antiguas que no había subido , le dedico tiempo pero es una buena forma de aprender y me ayuda a pensar en positivo. Un saludo.

You can or this trail