Durée  5 hours 56 minutes

Coordonnées 1150

Publié 26 février 2014

Recorded février 2014

  • Rating

     
  • Information

     
  • Easy to follow

     
  • Scenery

     
-
-
2 136 m
1 058 m
0
3,6
7,2
14,33 km

Vu 1834 fois, téléchargé 21 fois

près de Calasima, Corse (France)

|
Afficher l'original
Dirigez-vous vers la Curia (1100m + 14km):

Approche en voiture de Corti à Valdu Niellu.
De Corti, prendre la D18 puis la D84 pour rejoindre le village de Calacuccia, Valdu Niellu (38,7 km, 1 heure).

Il existe plusieurs itinéraires pour rejoindre Punta Artica. L'une, la plus longue, sort du Coll de Vergio (1400m) et suit la longue crête de la crête jusqu'au même pic permettant la sortie, de skier les skis. L’autre, née d’une décision qui a été discutée mais tout à fait juste par Lluís et Gil, commence à l’esplanade d’une aire de pique-nique appelée Poppaghia, à côté d’un parc d’aventure (1050m ). Cette variante, au moyen d'un raccourci, permet de raccourcir considérablement l'itinéraire. L'inconvénient est que les frais de départ nous obligent à avaler les skis pendant longtemps.

Sans neige, nous chargeons les skis à l’arrière et commençons le parcours par un beau sentier (panneaux de signalisation de Punta Artica).
Ce sentier mène à la Bergerie de Colga (1350-1400m), où nous pouvons prendre les skis aux pieds.
Nous commençons alors l'ascension du ravin en évitant les grosses pierres sur un manteau de glace. Nous tournons à gauche pour continuer à grimper dans un coma en dessinant de petits arbres dans sa partie centrale. Après avoir passé les arbres, la pente se modère et, après quelques mètres, nous atteignons le col de Bocca à Stazzona (1750 m).
Nous laissons derrière nous le spectaculaire Capo Tozzu masqué par les nuages ​​menaçants, nous avançons régulièrement vers une grande branche.
Quelques minutes plus tard, nous atteignons la Capo a Curia (2133m). La pointe Artica nous apparaît brouillée par une mauvaise visibilité, nous mangeons un peu et nous faisons la photo de groupe rigoureuse. On enlève les peaux et on profite d'une descente fantastique pour une neige avec un état incroyable, vu qu'on est sur une île, très proche de la mer et à une hauteur très modeste.
Nous continuons le Barranco de Curia vers le torrent de Tavignano en profitant du dernier virage. Une fois arrêtés sur l'immense ensemble, et sans mettre en place les peaux, nous sautons le talon de fixation pour glisser dans la direction nord-ouest et retrouvons le lac de Nino et plus tard le col de Bocca jusqu'à Stazzona. À ce stade, nous revenons en arrière, profitant des derniers virages à la Bergerie de Colga et ensuite du beau sentier vers Poppaghia.


DROIT D'AUTEUR

La Corse (en Corse, en Corse) est une île méditerranéenne de 8.748 km2, située dans des latitudes (entre 41º et 43º de latitude nord) sensiblement identiques à celles des Pyrénées et du centre des Apennins. Il a une superficie de 8 680 km2 et une population de 299 000 habitants (2007). Il appartient administrativement à l’État français, qui forme une région qui comprend deux départements: Alta Córcega et Córcega del Sur. La capitale historique et culturelle est Corte (ou Corti), siège de l'ancien parlement et de l'université. La plus grande ville et capitale politique est Ajaccio (ou Aiacciu), siège de l'assemblée régionale. La deuxième ville et capitale économique est Bastia. Les autres villes sont Calvi, Bonifacio (Bunifaziu) et Porto-Vecchio (Portu-Vecchjiu). Longue nord-sud, elle est située à 160 km de la côte provençale (France), à ​​82 km de la côte toscane (Italie) et seulement 12 km au nord de la Sardaigne, la grande île soeur. Dans ce voisinage, vous devez également souligner les îles et les petites îles stériles de l'archipel toscan: Elbe, Capraia, Gorgona, Pianosa, Montecristo et Giglio. Le bras de mer entre la Corse et la Sardaigne, le détroit de Bonifacio (les Bouches de Boniface), est peu profond; Par contre, celui qui le sépare de l'archipel toscan est plus marqué (de 400 à 500 mètres de profondeur). Avec un terrain très accidenté, le point culminant de l'île est le Monte Cinto avec 2 706 m.

Les écrivains classiques parlent des Corses comme d'un peuple pauvre qui aime la justice. Les esclaves étaient dociles et adaptés à la vie civilisée. Sénèque, exilé il y a huit ans sur l'île (41 av. J.-C. à 33 av. J.-C.), parle très mal de l'indigène et de l'île en général. D'autres auteurs mettent l'accent sur la longévité des galeries privées. Modernes, elles sont organisées en clans familiaux.

Voici quelques faits principaux sur la Corse par rapport à la Catalogne:

En 1297, le pape Boniface VIII accorde la Corse à James le Juste d'Aragon. Son drapeau est une tête sarrasine, car selon la légende, un Sarrasin a sauvé la vie du roi Jacques II.
En 1353, le père el Cerimoniós garantissait une autonomie législative dans le royaume de Sardaigne et en Corse avec la délégation des pouvoirs royaux à un vice-roi.
Le 23 juillet 1409, le roi Martin Ier de Catalogne-Aragon désigna le juriste catalan Hug Bonapart comme régent de la Corse [2].
En 1448, le pape Nicolas V a cédé aux génois les droits sur la Corse et a déclaré que les droits catalans avaient expiré.

Vidéo

http://www.youtube.com/watch?v=NesVgYQRDOU

View more external

shelter

Bergeries de Colga

Col de montagne

Bocca â Stazzona

sommet

Capu â Curia

sommet

Capu Inzecche

Lac

Lac de Nino

Rivière

Plateau de Tavignano

Waypoint

Poppaghia, inici de la ruta

Waypoint

Ravin de l'Inzecche

Rivière

Ruisseau de Colga

1 comment

  • Photo de ratillaman

    ratillaman 24 avr. 2016

    I have followed this trail  View more

    Molt bona ruta

You can or this trail