Durée  6 hours 28 minutes

Coordonnées 8919

Publié 27 février 2014

Recorded février 2014

  • Rating

     
  • Information

     
  • Easy to follow

     
  • Scenery

     
-
-
2 536 m
654 m
0
4,7
9,5
18,97 km

Vu 2833 fois, téléchargé 51 fois

près de Corte, Corse (France)

|
Afficher l'original
Monte Rotondu (2000m + 21 km):

Approche de Corti à Valdu Restonica et au pont Timozzo (11,5 km, 18 min).

Nous nous levons un jour clair et ensoleillé, il semble que le temps nous prendra à part. Aujourd'hui, prenez un court trajet en voiture pour rejoindre la magnifique vallée de la Restonica. Mais, grâce au spectacle bucolique, nous faisons face à un nez avec une triste pause. Après avoir passé le point d’information du parc naturel, nous trouvons la barrière basse et une note informative qui interdit le passage des véhicules. Sous peine!
Nous sommes à une hauteur d’environ 650 mètres et le point où nous avons prévu de commencer l’itinéraire est plus de cinq kilomètres (1050 m). Le débat est servi. Certains veulent lever la barrière, d'autres qui malgré tout se préparent à partir. Rejeté l'idée de rentrer et de quitter un autre accès, nous avons décidé de démissionner, allez-y.
Selon la décision, les gardes du parc arrivent en voiture. La caméra du gant les oblige, c’était pour nous!
Jaume leur demande si, sur le chemin du retour, nous pouvons monter dans la camionnette pour ne pas avoir à revenir à pied et avec stupéfaction et stoïcisme, nous pouvons répondre à la réponse de l'un d'entre eux: pas de problème, tout le monde le fait.
Xino Xano nous plantons au début du sentier qui quitte les gorges de La Restonica pour prendre le Timozzo. On prend de la hauteur très vite au milieu d'une forêt épaisse et belle, quand il commence à éclaircir et à retirer la tête par un grand cerceau, les ombres de plus en plus grandes permettent de faire glisser les skis sur notre dos, enfin .
Devant nous, assis sur des plaques de pierre avec une petite pause, nous divisons difficilement les Bergeries de Timozzo.
Nous continuons encore sur l'ascension du dos qui ferme le coma de Lomento, sur la piste d'été. La petite neige sur ce visage unique au milieu de la journée ne peut pas cacher les repères du chemin d'été.
Rapidement, nous revenons à la pente la plus forte et lorsque nous laissons derrière le dernier arbre, nous continuons à flotter pour sortir du coma.
Dans une série de petites pelles et à l'arrière, nous nous trouvons dans une zone plus ouverte. Le vent nous accueille. De là, gagnant très peu de hauteur, nous avons planté des glaces et couvert de neige, Lavu del'Oriente.
La perspective du cirque de Monte Rotondo est vraiment spectaculaire. Le vent, avec de fortes rafales, nous empêche d’équilibrer. Nous laissons le lac à notre droite et nous avançons par une réalisation de pelles, au tout début, où la neige devient plus dure. Avec des crampons ou des couteaux ou avec rien, on gagne des mètres. Le vent aime, ce n'est plus aussi fort que dans le lac.
Le plus haut niveau du mont Rotondo est impardonnable car la quantité de neige est considérable. Nous investissons un court chenal avec de la neige profonde qui nous laissera à un moment donné sur la crête du massif. Surtout, emmenés au rocher et sous l'action du vent puissant, nous partageons une belle vue panoramique à 360º, disent-ils, les plus spectaculaires de l'île. De hauts sommets enneigés et de profondes vallées sous nos pieds, de véritables cœurs en relief, de caractère. De l'autre côté, en direction du sud, une mer de nuages ​​vient d'être brisée par l'arête sommitale du sommet.
Après avoir pris une photo, pas sans difficulté, nous entreprenons la descente qui, à travers la neige dure et venteuse, nous laissera de nouveau près du lac.
Flanquée par la droite, ouvrant les bras et profitant du vent qui nous pousse, tout comme les petits voiliers en mer, nous profitons de la force du vent pour ne pas devoir ramer.
Nous apprécions les derniers rebondissements, sauf la fin de la longe, où il y a longtemps que le soleil ne touche pas et que la neige pilée est un acte de présence.
Après une courte pause, nous changeons les chaussures de ski pour les chaussures afin de remonter le sentier jusqu'au pont de Timozzo. Une fois sur le pont, trois volontaires courageux (nous ne dirons pas le nom pour éviter la sensibilité), se préparent à défaire plus de cinq kilomètres du van.


DROIT D'AUTEUR

La Corse (en Corse, en Corse) est une île méditerranéenne de 8.748 km2, située dans des latitudes (entre 41º et 43º de latitude nord) sensiblement identiques à celles des Pyrénées et du centre des Apennins. Il a une superficie de 8 680 km2 et une population de 299 000 habitants (2007). Il appartient administrativement à l’État français, qui forme une région qui comprend deux départements: Alta Córcega et Córcega del Sur. La capitale historique et culturelle est Corte (ou Corti), siège de l'ancien parlement et de l'université. La plus grande ville et capitale politique est Ajaccio (ou Aiacciu), siège de l'assemblée régionale. La deuxième ville et capitale économique est Bastia. Les autres villes sont Calvi, Bonifacio (Bunifaziu) et Porto-Vecchio (Portu-Vecchjiu). Longue nord-sud, elle est située à 160 km de la côte provençale (France), à ​​82 km de la côte toscane (Italie) et seulement 12 km au nord de la Sardaigne, la grande île soeur. Dans ce voisinage, vous devez également souligner les îles et les petites îles stériles de l'archipel toscan: Elbe, Capraia, Gorgona, Pianosa, Montecristo et Giglio. Le bras de mer entre la Corse et la Sardaigne, le détroit de Bonifacio (les Bouches de Boniface), est peu profond; Par contre, celui qui le sépare de l'archipel toscan est plus marqué (de 400 à 500 mètres de profondeur). Avec un terrain très accidenté, le point culminant de l'île est le Monte Cinto avec 2 706 m.

Les écrivains classiques parlent des Corses comme d'un peuple pauvre qui aime la justice. Les esclaves étaient dociles et adaptés à la vie civilisée. Sénèque, exilé il y a huit ans sur l'île (41 av. J.-C. à 33 av. J.-C.), parle très mal de l'indigène et de l'île en général. D'autres auteurs mettent l'accent sur la longévité des galeries privées. Modernes, elles sont organisées en clans familiaux.

Voici quelques faits principaux sur la Corse par rapport à la Catalogne:

En 1297, le pape Boniface VIII accorde la Corse à James le Juste d'Aragon. Son drapeau est une tête sarrasine, car selon la légende, un Sarrasin a sauvé la vie du roi Jacques II.
En 1353, le père el Cerimoniós garantissait une autonomie législative dans le royaume de Sardaigne et en Corse avec la délégation des pouvoirs royaux à un vice-roi.
Le 23 juillet 1409, le roi Martin Ier de Catalogne-Aragon désigna le juriste catalan Hug Bonapart comme régent de la Corse [2].
En 1448, le pape Nicolas V a cédé aux génois les droits sur la Corse et a déclaré que les droits catalans avaient expiré.

Vidéo

http://www.youtube.com/watch?v=NesVgYQRDOU

View more external

Nous trouvons la barrière fermée par les glissements de terrain au-dessus et qui coupe la route.

3 commentaires

  • Photo de carles.oro

    carles.oro 12 avr. 2016

    I have followed this trail  View more

    Ufff, impressionant!!

    Sembla extrany que puguin sortir esquiades així... :P

  • Photo de ratillaman

    ratillaman 24 avr. 2016

    I have followed this trail  View more

    Un entorn espectacular!

  • Photo de marcsau

    marcsau 13 oct. 2016

    Hola Guillem! Sou la colla de Vic!!... he vist cares conegudes,...M'en vaig a aquesta ruta en 15 dies per prendre mides per una futura escapada de esqui. Tens mes tracks del que vàreu fer aquells dies?? Ja els i donaré records els guardes de part vostre ;) salut i pells!!

You can or this trail