Coordonnées 100

Uploaded 20 avril 2009

Recorded avril 2009

-
-
325 m
2 m
0
49
98
196,15 km

Vu 8307 fois, téléchargé 136 fois

près de Douz, Qibilī (Tunisia)

Principales étapes d'un séjour en Tunisie que l'on peut effectuer en voiture, car, camping car
le trajet n'est pas rigoureusement exact, le GPS n'étant connecté qu'aux arrêts visite et photos, mais il est facile de se déplacer avec une carte , nombreux panneaux de direction sur les routes
  • Photo de Fatmasa
  • Photo de Fatmasa
  • Photo de Fatmasa
Refroidisseur d'eau chaude qui est captée à environ 2600 m sous terre à 80°, l'eau chaude est expulsée sur des palmes de palmier ,ce qui fait éclater les molécules et elle s 'écoule ensuite dans des rigoles pour irriguer les palmeraies
  • Photo de Tebebcha 11 avril 2009
  • Photo de Tebebcha 11 avril 2009
  • Photo de Tebebcha 11 avril 2009
Rochers de sable solidifiés mais très friables
  • Photo de Chott El-Jérid lac salé
  • Photo de Chott El-Jérid lac salé
Chott El-Jérid est situé au sud tunisien. C'est une vaste dépression qui s'étend, de Hézoua à l'ouest à Kébili à l'est soit 120 km de large. Sa surface, parfaitement plane, est couverte se sel . Il est traversé par une seule route qui relie Tozeur à Kébili. Le soleil quasi permanent, dans cette région, le sel et le soleil font de cet espace, un endroit unique et merveilleux. Le chott c'est aussi le dépaysement: il n'y a rien, ni animaux, ni moustiques, ni pollen, ni poussière. Mais il y'a toujours le silence et le calme à en mourir.
  • Photo de lac salé
  • Photo de lac salé
  • Photo de lac salé
  • Photo de lac salé
Le Chott est humide l'hiver et la mince pellicule d'eau à la surface, fait penser à un grand lac. En été le chott se dessèche et se recouvre de sel. Par endroit, et principalement sur la route entre Degache et Kébili, la couche de sel est si dense qu'on se croirait su un glacier. Quand le sirocco souffle en rafales il produit un phénomène de mirages: les habitations, sous l'effet de la succession de courants d'air chaud, semblent se mouvoir et se refléter sur le sol comme sur un miroir. Mais il y a peu d'habitations dans le chott. IL faut aller au marabout Sidi Hassen Ayed, à 4 km de Nefta , pour observer ce phénomène.
  • Photo de Degache
les chèvres mangent les ordures de la ville !!!
  • Photo de Degache
  • Photo de Degache
  • Photo de Degache
  • Photo de Degache
Ballade en calèche dans la palmeraie La ville est née d'une oasis exploitée dès l'époque romaine. L'ancienne cité de Thagis est située à quelques kilomètres au lieu-dit « El Kriz ». L'économie de la ville est dominée par l'exploitation d'une riche palmeraie produisant les dattes deglet nour. Un centre de recherches phœnicicoles y est implanté.
  • Photo de Tozeur musée Dar Cherait
  • Photo de Tozeur musée Dar Cherait
  • Photo de Tozeur musée Dar Cherait
  • Photo de Tozeur musée Dar Cherait
Mécène, Ami des Arts, Abderazak CHERAIT est le fondateur du Premier Musée privé en Tunisie. Conçu comme un Musée vivant, le Musée Dar Cheraït renferme une collection privée unique en son genre amassée durant des décennies. Aujourd'hui, l'Espace Culturel et Touristique Dar Cheraït s'élève au sein d'une palmeraie, l'Oasis de Tozeur divinement surgie du désert. DAR CHERAIT, c'est toute la culture tunisienne et la mémoire collective de la Tunisie sous tous ses aspects.
  • Photo de Tozeur
  • Photo de Tozeur
  • Photo de Tozeur
  • Photo de Tozeur
  • Photo de Tozeur
  • Photo de Tozeur
Hôtel la Palmeraie et vielle ville
  • Photo de Chebika
  • Photo de Chebika
  • Photo de Chebika
  • Photo de Chebika
  • Photo de Chebika
Chebika est une oasis de montagne située au sud de la Tunisie, plus précisément à l'ouest du gouvernorat de Tozeur. Elle correspond sans doute à l'antique poste avancé de Ad Speculum. Situé sur le limes saharien reliant Tébessa à Gafsa, les Romains y utilisaient des miroirs pour communiquer avec les autres postes et signaler d'éventuelles incursions ennemies. L'actuel village de Chebika est construit à proximité du vieux village abandonné en 1969 à la suite d'inondations meurtrières qui ont fait plus de 400 morts en Tunisie. Le site est placé dans le croisement de deux avancées de la montagne qui s'ouvre ici vers le désert »
  • Photo de Chebika source
  • Photo de Chebika source
  • Photo de Chebika source
Source qui jaillit de la montagne et alimente en eau potable le village tout au long de l'année
  • Photo de Chebika Vue Panoramique
  • Photo de Chebika Vue Panoramique
route de montagne interdite aux bus, nous avons emprunté des véhicules legers
  • Photo de Tamerza
  • Photo de Tamerza
  • Photo de Tamerza
Tamerza (تمغزة) ou Tameghza est une oasis de montagne située au sud-ouest de la Tunisie (gouvernorat de Tozeur). Elle est à 450 kilomètres de Tunis et 70 kilomètres de Tozeur. Le site appartenait sous le nom d'Ad Turres au limes saharien reliant Tébessa à Gafsa. Il était alors chargé de la défense des frontières de l'Empire romain avant de devenir le siège d'un évêché sous les Byzantins. On décèle d'ailleurs, dans certaines maisons du village, des matériaux antiques. La tache verte de la palmeraire de Tamerza tranche sur le décor minéral environnant. Précédant l'oasis, le vieux village, abandonné en 1969 à la suite d'inondations meurtrières qui font plus de 400 morts en Tunisie, étale ses constructions sur la rive de l'oued El Horchane dont le lit forme un large boulevard raboté et nu qui dit toute la violence des pluies dans cette région. Seul le marabout est encore utilisé. C'est dans cette région des oasis de montagnes que sont tournées certaines scènes du film Le Patient anglais.

1 comment

You can or this trail