Temps de déplacement  7 hours 4 minutes

Durée  11 hours 35 minutes

Coordonnées 17686

Uploaded 15 avril 2019

Recorded avril 2019

-
-
1 739 m
468 m
0
78
156
311,3 km

Vu 85 fois, téléchargé 2 fois

près de Aït Ibrirene, Drâa-Tafilalet (Morocco)

|
Afficher l'original
Atlas marocain (étape n ° 3): Route du Taray (Gorges de Dades-Merzouga).
Au cours d'un voyage en voiture inoubliable, nous entrons dans l'anti-Atlas marocain mésozoïque et paléozoïque pour en voir le visage le plus touristique et le plus photogénique.
Partant de la zone centre-nord du bassin cénozoïque de Ouarzazate. Nous visiterons les calcaires crétacés de la vallée du Dadès et ses conglomérats tordus de l’Éocène (doigts de singe). Nous monterons dans les gorges du Todra avec ses calcaires jurassiques. Nous visiterons la zone nord de l'Anti-Átlas marocain et ses anciens rochers paléozoïques. Enfin, nous atteindrons le sable doré du désert à Merzouga.
À la fin du voyage, les arbres les plus résistants à la sécheresse apparaissent: le Taray du désert. Ce prodige botanique donne son nom à la route actuelle.

Cet itinéraire constitue la deuxième étape d'une excursion touristique de trois jours organisée par la société Civitates. Le traitement et les conditions du voyage ont largement satisfait nos attentes. Mention spéciale à notre guide attentif Ahmed et au sympathique groupe d'escortes espagnoles.

Plus d'informations en:
https://www.civitatis.com/es/marrakech/excursion-tres-dias-desierto-merzouga?/es/marrakech/commercial
Tifawen et la vallée du Dadès: la splendeur crétacée de l'Atlas. Ses roches les plus abondantes sont le grès et le calcaire crétacé déposés sur les côtes tropicales du grand supercontinent Gondwana, juste au moment où il se heurtait à l'Europe pour former le supercontinent de la Pangée (il y a environ 110-60 Ma). Au cours des deux derniers millions d'années, l'humble rivière Dadés a érodé ces roches et créé une vallée fertile d'une beauté exceptionnelle. Le processus se poursuit aujourd'hui, sans changements apparents pour l'être humain, mais en accentuant sa profondeur à des vitesses de 1 mm / an. L'itinéraire actuel est la continuation d'un autre Wikiloc également publié: https://es.wikiloc.com/rutas-coche/atlas-central-marroqui-ii-ruta-de-las-palmeras-ait-ben-hadod-tifawen-35186184
Les doigts de singe (Panoramique de Tamellalt-Tifawen). Ses roches sont des sables argileux formés dans une zone de delta. Elles ont été déposées au cours de l'Éocène il y a environ 40 millions d'années et sont connues sous le nom de "Formation de Hadida". Au cours des deux derniers millions d'années, l'humble rivière Dadés a érodé ces roches et crée ces gorges. Le processus se poursuit aujourd'hui, sans changements apparents pour l'être humain.
Retour à Tifawen. Dans le cocktail géologique de Timeld. Dans cette région, l'orogenèse alpine a plié et fracturé de nombreuses couches. Le résultat est nombreux et les divergences entre des strates très différentes.
Abandonando el Valle del Dadés.
Alejándonos de la localidad de Dades.
Imider: un pequeño oasis creado por el río Tissilt.
Cuenca Cenozoica de Ouarzazate (Zona Este).
Fin du bassin cénozoïque de Ouarzazate (zone est). Sur la plaine du Miocène d’Ourzazate apparaissent au premier plan et de couleur sombre, de petites élévations paléozoïques. Sur eux, plus au fond, les élévations du Jebel Saghro (Proterorozoic).
Entrando al Cretácico de Tinghir.
Frente al palmeral de Todra, en Aït Oussane.
Altos de Tabia y sus calizas Jurásicas.
Gorges de Todra. Ses roches sont des calcaires coralliens formés, pendant le Jurassique, il y a environ 200 millions d'années. Au cours des deux derniers millions d'années, la modeste rivière Todra a érodé ces roches et crée ces gorges profondes. Le processus se poursuit aujourd'hui, sans changements apparents pour l'être humain.
Gorges de Todra. Ses calcaires coralliens se sont formés dans des eaux peu profondes dans un environnement tropical similaire à la grande barrière australienne actuelle. À ce moment-là, l’Atlantique était en expansion avec des dimensions beaucoup plus petites que celle actuelle.
Gorges de Todra. Ses roches sont des calcaires coralliens formés, pendant le Jurassique, il y a environ 200 millions d'années. Au cours des deux derniers millions d'années, la modeste rivière Todra a érodé ces roches et crée ces gorges profondes. Le processus se poursuit aujourd'hui, sans changements apparents pour l'être humain.
Gorges de Todra. Ses calcaires coralliens se sont formés dans des eaux peu profondes dans un environnement tropical similaire à la grande barrière australienne actuelle. À ce moment-là, l’Atlantique était en expansion avec des dimensions beaucoup plus petites que celle actuelle.
Gorges de Todra. Ses roches sont des calcaires coralliens formés, pendant le Jurassique, il y a environ 200 millions d'années. Au cours des deux derniers millions d'années, la modeste rivière Todra a érodé ces roches et crée ces gorges profondes. Le processus se poursuit aujourd'hui, sans changements apparents pour l'être humain.
Gasolinera a la salida de Tanghir.
Entrando al Anti- Atlas oriental.
L'Anti-Atlas est le nom donné aux collines basses parallèles à l'Atlas. Ce sont des unités paléozoïques qui ont subi un repliement par une orogénie appelée hercynienne ou vasisique: responsable de la formation de la pangée. Dans la région, des unités paléozoïques et même précambriennes affleurant sur une vaste plaine de steppe sont présentées de manière surprenante et avec des formes majestueuses.
Palmeral de Tinejdad.
En approchant du Ksar Igli
Vestimentas bereber a las afueras de Ksar Igli.
Au Cambrien supérieur de l'Anti-Atlas oriental. Dans ses collines basses, les marnes verdâtres alternent avec les schistes bleus.
En el Anti- Atlas oriental.
Comiendo frente al Ordovícico-Silúrico.
Tayarales en terrenos Cámbricos.
En Erfoud, la capital de los fósiles Paleozoicos.
En approchant de Merzouga et du désert sableux d’Erg Chebbi. Par le vent, en raison des vents dominants d’est, les dunes se déplacent vers l’ouest en direction de Merzouga, la ville voisine. La zone, depuis des milliers d'années, montre des signes évidents de désertification accentuée par l'influence touristique des dernières décennies. Les zones blanchâtres sont des marais salés qui ont tendance à être légèrement inondés lors des rares pluies de printemps.
Merzouga, la puerta del Sahara.
En el desierto de Erg Chebbi.
En el desierto de Erg Chebbi.
En el desierto de Erg Chebbi.
En el desierto de Erg Chebbi.
Atardecer y puesta de Sol.
Reanudando la marcha.
Acercándonos a Merzouga.
Noche en el campamento.

Commentaires

    You can or this trail