Coordonnées 779

Publié 14 juillet 2020

Recorded juillet 2020

-
-
617 m
316 m
0
23
47
93,8 km

Vu 13 fois, téléchargé 4 fois

près de Planners, Wallonia (Belgique)

Balade en voiture qui peut être précédée de la balade à pied (même point de départ), voir "Malmedy - Les Trôs Marets - Val et Oli".

Départ de la balade en voiture (comme de la balade à pied) :
Route de la Ferme Libert 33, 4960 Malmedy (Parking)
Architecture sacrée

Cathedrale de Malmedy

L'église de Malmedy affiche le nom présomptueux de cathédrale. A découvrir pour quelques éléments d'art de la fin du 18ème siècle. Cathédrale de Malmedy Construite de 1775 à 1784, l'église paroissiale de Malmedy remplit dans un premier temps le rôle d'une abbatiale. Son titre de cathédrale elle le doit à la situation politique particulière de la ville entre les deux guerres. Cependant d'architecture et de taille, elle reste dans des proportions tout à fait semblables aux autres édifices religieux des communes environnantes. A l'intérieur, votre regard sera attentif à la chair de vérité et aux confessionnaux de bois sculptés (1770), à l'autel de la Sainte-Vierge (1773), au maître-autel (1877), tous deux de marbre. L'église est dévouée à Saint-Pierre, Saint-Paul et le carillon est composé de 35 cloches oeuvres de Martin Legros, habitant de Malmedy.
panoramique

Rocher Falize

Depuis „Le Rocher de Falize“, la vue sur la vallée de la Warche est vraiment splendide. Le rocher de plus de 70 m de haut et environ 50 m de large est constitué de quartzite, une pierre particulièrement dure, qui a su résister à l’érosion due au vent et au cours de la Warche frayant son chemin au coeur de la vallée.
Pique-nique

Brasserie Bellevaux

Possibilité d'y prendre un verre en terrasse, ou d'y acheter des produits artisanaux. Au pays des brasseurs belges, la Brasserie de Bellevaux a un petit quelque chose de bien particulier… L’eau cristalline de la source du village y est minutieusement transformée en bière! Aucune n’est ni filtrée ni pasteurisée. Et leurs appellations tournent volontairement autour du « B » : Brune, Blonde, Blanche et Black, c’est ainsi qu’on les nomme ! Et la visite ne tait (presque !) aucun secret sur leur fabrication… Pour ceux qui ne sont pas amateurs de bière, il est possible de faire une des quatre promenades «maison» (différentes longueurs). Le descriptif des randonnées est disponible gratuitement à la brasserie ou téléchargeable sur notre site. Après la randonnée, rien de tel que de profiter de la terrasse au soleil ou de notre local de dégustation pour goûter une bonne bière (ou une autre boisson) et savourer un plat concocté sur place avec des produits du terroir.
photo

Carrière

Grotte

Grotte de Pont

Architecture sacrée

Eglise Sainte-Algedonde

L‘église paroissiale est construite en moellons. La nef de l‘ancienne église gothique du 15ème-16ème s. fut agrandie en 1753 selon le style baroque. En 1905, l‘ancienne nef fut enlevée et une nouvelle nef avec choeur fut érigée perpendiculairement à l‘ancien axe. Les murs de la tour ainsi que l‘ancien choeur (chapelle latérale) sont les reliquats du bâtiment primitif. Ici, les vitraux finement travaillés et la porte d‘entrée, mais également les encadrements en pierre du presbytère situé en face attirent l‘attention. Sainte-Aldegonde, née vers 630 en France et fondatrice du couvent de Maubeuge, fut élue patronne de l‘église. Elle est surtout vénérée dans le Nord de la France, en Belgique et le long du Rhin et on l‘invoque contre les maladies, notamment contre les affections cancéreuses.Les vitraux de grande valeur artistique (20ème s.) avec leurs lignes claires et leurs représentations expressives méritent une attention particulière. On y voit entre autres des représentations de la Mère de Dieu et de Sainte-Aldegonde, ainsi que les armoiries des familles von Reiffenberg et von Rolshausen.Sur le mur de soutènement au sud, sont placées des croix remarquables de l‘ancien cimetière ayant entouré l‘église avec des représentations typiques du 18ème et 19ème siècles (tête de mort avec tibia dans l‘orbite des yeux). Au vu de ces croix, on peut facilement reconnaître l‘évolution de l‘art de la taille de la pierre: plus la croix est récente, plus les décorations sont sobres.
Architecture sacrée

Jolie chapelle

Lac

Lac de Butgenbach

Building of interest

Hof de Bütgenbach

La ferme-château classée du 15ème siècle a subi de nombreuses transformations au fil des siècles. Actuellement, elle héberge un complexe à quatre ailes abritant une maison de repos et de retraite ainsi que la Galerie « Hof de Bütgenbach ». On pénètre dans la cour intérieure par un impressionnant portail datant de 1754, surmonté des armoiries de la famille von Baring.
Lac

Barrage

Building of interest

Cimetierre russe

Lorsque vous quittez Nidrum, vous voyez le cimetière du village, à gauche. 30 prisonniers de guerre russes y sont également enterrés. Chaque pierre tombale porte la même inscription russe : Citoyen soviétique inconnu – Prisonnier de guerre – Guerre 1941-1945. Les prisonniers ont été mis au travail dès 1942 par l’occupant allemand, dans la gestion forestière et le bûcheronnage. Ils étaient arrivés à 52, extrêmement sous-alimentés et affaiblis. Ils n'avaient congé que le dimanche. Ce travail très difficile, dans des conditions extrêmement dures, a été fatal pour 30 d’entre eux.
Château

Chateau de Reinhardstein

Quand Franz-Georg von Metternich, père du président du Congrès de Vienne, vend le Château de Reinhardstein en 1812, son destin semble scellé. Il est voué à la démolition. Mais les ruines qui subsistent 150 ans plus tard vont enchanter le Professeur Overloop ! Dès 1970 en effet, ce passionné met en route la reconstruction du château, pierre après pierre, prenant pour exemple des bâtiments similaires dans l’Eifel. Aujourd’hui, le château de Reinhardstein trône à nouveau fièrement sur un éperon rocheux, comme à son apogée. Il abrite une riche collection de meubles , armures et tapisseries, qui peuvent être découvertes lors de visites guidées.
Information

Se garer ici pour faire balade à pied dans Malmedy

Le plus simple est de partir et revenir ici à pied, et se balader dans la ville.
Information

Se garer ici pour aller voir le rocher Falize (100 mètres)

Le rocher est tout près. Suivre le petit sentier.
Architecture sacrée

Chapelle Sainte-Marie

Au carrefour du centre du village se trouve une chapelle de procession érigée en 1784 en l‘honneur de la Sainte Vierge. A l‘intérieur, on peut admirer un relief mural en schiste représentant Sainte-Odile. A côté de cette chapelle se trouve le monument aux morts des deux guerres avec une statue remarquable en bronze d‘un ange grandeur nature écrivant les noms des victimes de la Première Guerre Mondiale.
Architecture sacrée

Jolie chapelle

Information

Eglise paroissiale St-Hubert

Eglise paroissiale St-Hubert, croix du marché & maison Antoine Eglise paroissiale St-Hubert L’actuelle église fut construite suivant les plans de l’architecte Cunibert. Seule la tour datant de 1541 (voir pierre datée au coin sud-ouest) du bâtiment antérieur fut maintenue. Curiosité : Le troisième chiffre est constitué d’un (demi) huit ouvert vers le bas et signifie quatre, d‘où la date de 1541.Les années passées l’ancien autel principal du 17ème siècle a fait l’objet d’une restauration intégrale et a retrouvé sa place au sein de l’église sur le socle original avec le tabernacle. En même temps, le nouveau trésor (dans la partie gauche de l’église entre la 2ème et 3ème colonnes) abrite les ustensiles et accessoires religieux historiques (calices, chasubles, reliques,…).Une tête grotesque de l‘architecte Cunibert se trouve dans la corniche du choeur. Elle y fut placée à l‘insu de celui-ci par les tailleurs de pierres d‘alors en signe de son caractère rébarbatif. On peut la voir sur la face nord de l‘église (côté où se trouve la croix du marché) sur une petite pierre brune juste au-dessus du pilier à droite de la croix tombale en schiste bleu. Croix du marché La croix du marché dans l’ancien cimetière à côté de l’église date de l’année 1722. Mais cette colonne baroque n’est installée à cet endroit que depuis 1931. Auparavant, cette manifestation de la dévotion locale, de 3,50 mètres de haut, se situait sur la route vers Saint-Vith. La croix en grès rouge rappelait auparavant la liberté et la paix de marché dont jouissait Amblève. L’ancien siège de la cour franque avait dès le Moyen Âge, obtenu le droit d’organiser un marché le jour de la Saint-Michel. Chacun pouvait librement y proposer, acheter et vendre des articles. La partie supérieure de la croix de marché représente la crucifixion de Jésus, la Sainte Vierge et les apôtres. Au milieu, à côté du millésime, est représentée Marie éplorée et en dessous Saint Urbain. La croix est également décorée d’angelots, de guirlandes de fruits et de fleurs, comme toujours à l’époque baroque. Maison Antoine L’ensemble artistico-historique formé parl’église, la croix du marché et la maison Antoine est la partie la plus ancienne d’Amblève. La partie la plus ancestrale de cet ensemble est la maison Antoine, à l’origine une chapelle gothique du 14ème au 15ème siècle. Après plusieurs remaniements, la maison Antoine sert aujourd’hui de morgue.
Information

Eglise Saint-Eloi

La première citation d’une église à Büllingen date de 1130. Les fonts baptismaux romans (probablement du 12ème siècle) se trouvant dans une chapelle latérale (dans la tour) de l’église actuelle laissent supposer l’existence préalable d’une église à cet endroit. L’ancienne nef centrale et le choeur orienté vers l’est ont été construits entre 1513 et 1520. Elément remarquable : une colonne octogonale en grès rouge au centre de l’église semble supporter l’entièreté de la voûte.Aux endroits du plafond où les nervures de la voûte se rejoignent, les tailleurs de pierres ont placé de nombreuses clés de voûte. Celles-ci représentent des reliefs du crucifié, un ange avec fouet et verge, le Suaire, la Ste Robe, St- Pierre, des rosettes et des petites armoiries.Après la seconde guerre mondiale, l’église obtint sa forme actuelle. L’ajout d’une nef orientée nord-sud, transversale à la nef existante, a permis d’élargir l’espace intérieur.Exception faite d’une croix de choeur gothique datant du 16èm siècle, l’aménagement intérieur est exclusivement de style néogothique : l’autel de la Vierge, différents autels de recueillement, la chaire, des fragments du banc de communion et deux retables aux reliefs peints. Sur celui situé dans la tour sont représentés à gauche St-Eloi en tant qu’orfèvre, à droite St-Eloi enterrant les morts et au centre une statue de St-Eloi de Noyon. Le second retable au sein de la nef représente Jésus au temple et Jésus au Mont des Oliviers. Au centre se trouve une statue du Sacré-Coeur.St-Eloi est le patron des orfèvres et forgerons. Selon la légende, le roi mérovingien Dagobert (7ème siècle) lui aurait donné de l’or pour lui fabriquer un trône. Ayant du matériel en suffisance, Eloi en fabriqua deux et le roi fut surpris de son honnêteté. Plus tard, St-Eloi devint prêtre, évêque et fondateur de monastères en France.
Architecture sacrée

Hof van Butgenbach

La ferme-château classée du 15ème siècle a subi de nombreuses transformations au fil des siècles. Actuellement, elle héberge un complexe à quatre ailes abritant une maison de repos et de retraite ainsi que la Galerie « Hof de Bütgenbach ». Onpénètre dans la cour intérieure par un impressionnant portail datant de 1754, surmonté des armoiries de la famille von Baring.
Lac

Lac de Robertville

Alors que Robertville était depuis longtemps connu pour ses coupeurs de tourbe, la construction de son barrage il y a près de 90 ans a transformé la Warche en un grand lac de 80 hectares, faisant de ce village un lieu de villégiature incontournable. Une forêt dense entoure le lac et le pont de Halen qui le traverse en son milieu offre une vue imprenable.
Information

Laisser voiture ici et continuer à pied

Commentaires

    You can or this trail