Difficulté technique   Facile

Durée  7 hours 43 minutes

Coordonnées 5659

Uploaded 26 décembre 2013

Recorded décembre 2013

-
-
498 m
54 m
0
26
53
105,96 km

Vu 2633 fois, téléchargé 20 fois

près de Béhobie, Aquitaine (France)

|
Afficher l'original
Itinéraire:
Urruña- Bera de Bidasoa- Doneztebe-Mugairi - Elizondo-Amaiur- Urdax-Zugarramurdi- Ainhoa- Sara- Colt de Saint-Ignace- Askain-San Juan de Luz- Urruña

Route touristique, très belle, nous avons quitté Urruña en pays basque français. Nous traversons la Bidassoa et en suivant son cours en direction de Bera, nous arrivons au parc naturel Señorio de Bertiz http://es.wikipedia.org/wiki/Parque_natural_del_Se%C3%B1or%C3%ADo_de_B%C3%A9rtiz. Diluvia, nous continuons à Elizondo, il pleut toujours mais nous allons à l'église et comme il était fermé nous continuons à Amaiur (http://www.turismo.navarra.es/esp/organice-viaje/recurso/Localidad/1837/Amaiur-Maya.htm ). Nous sommes arrivés à Amaiur et en marchant, nous sommes allés à la fouille archéologique du Castillo de Maya pour voir le monument aux hommes qui ont combattu pour l'indépendance de la Navarre. Nous continuons notre voyage, nous quittons le Baztan pour accéder à la Xareta et atteignons Urdax (http://www.turismozugarramurdi.com/seccion/xareta_urdax/), une petite mais belle ville avec des maisons indiennes spectaculaires. Une pause avec une collation et nous allons à Zugarramurdi (http://www.turismozugarramurdi.com/seccion/presentacion_institucional/) pour visiter les célèbres grottes de Las Brujas. Un lieu passionnant
Pour récupérer de cet imposant monument naturel, nous sommes restés pour manger ici.
Nous pouvons continuer à Sara, déjà en France, mais nous retournons visiter Ainhoa ​​(http://www.turismozugarramurdi.com/seccion/xareta_ainhoa/) et son église puis nous rendons à Sara, In Sara (http: // www. .turismozugarramurdi.com / section / xareta_sara /) c'est presque la nuit mais on peut encore lire en basque en haut de la tour cette pensée curieuse: ça dit plus ou moins "les heures ont frappé l'homme, le dernier l'enterre".
La nuit tombe et nous allons sans interruption jusqu'à l'arrêt de San Ignacio, où il quitte le train à crémaillère http://www.rhune.com/es/index.aspx qui monte au mont Larrun. Les batteries étaient terminées et nous n'en avons pas enregistré plus, mais nous avons continué à Askain, San Juan de Luz et Urruña (http://www.urrugne.fr/)

View more external

  • Photo de Urdazubi-Urdax
  • Photo de Urdazubi-Urdax
  • Photo de Urdazubi-Urdax
  • Photo de Urdazubi-Urdax
  • Photo de Urdazubi-Urdax
  • Photo de Urdazubi-Urdax
Située dans l'un des principaux points de passage, l'origine et le développement d'Urdazubi-Urdax sont intimement liés au monastère de San Salvador et au Camino de Santiago. Les ruisseaux et les ponts qui la traversent lui donnent le nom: ur = eau et zubi = pont. Dans son urbanisme se trouvent des villages mixtes, des maisons modestes ou des palais "indiens", des bâtiments imposants promus par ceux qui sont revenus avec des fortunes venues des Amériques et ont demandé la reconstruction d'Urdax après l'incendie provoqué par les troupes françaises en 1794. Les héritiers de l'activité commerciale du Camino sont les ventes de Dantxarinea, les magasins et les restaurants qui reçoivent actuellement d'autres "pèlerins", des personnes qui traversent la frontière pour des raisons plus "matérielles". Urdazubi-Urdax est aussi la ville natale d'Axular, l'auteur fondamental de la littérature en basque. Outre ce patrimoine culturel, Urdazubi-Urdax possède un riche patrimoine naturel dans lequel se détachent plusieurs grottes présentant d'importants vestiges préhistoriques et une valeur géologique.
  • Photo de Zugarramundi
  • Photo de Zugarramundi
  • Photo de Zugarramundi
  • Photo de Zugarramundi
  • Photo de Zugarramundi
  • Photo de Zugarramundi
"Sorginen Leizea" est un impressionnant complexe karstique de surface situé à moins d'un demi-kilomètre du centre-ville de Zugarramurdi, en direction de l'ouest, sur l'ancienne route Zugarramurdi-Sara, qui la traverse partiellement. La cavité principale a été percée par un courant d’eau, encore en circulation, appelé la Regata del Infierno ou «Infernuko Erreka» qui la traverse pour former un large tunnel dont l’axe est orienté du nord-est au sud-ouest, atteignant une longueur de 120 mètres. et une amplitude de 22 à 26 mètres à son extrémité est et à environ 12 mètres à sa sortie ou à son embouchure ouest, ainsi qu’une hauteur moyenne de 10 à 12 mètres. L'ensemble est complété par deux galeries plus hautes, d'une orientation similaire à la galerie principale, qui s'ouvrent à elle.
  • Photo de Ahinoa
  • Photo de Ahinoa
  • Photo de Ahinoa
  • Photo de Ahinoa
  • Photo de Ahinoa
  • Photo de Ahinoa
Ainhoa ​​est une commune française située dans le département des Pyrénées-Atlantiques, la région Aquitaine et le territoire historique basque-français de Labort. La ville est située sur les rives de la Nivelle, limitée au nord par la commune de Souraïde, à l'ouest par Saint-Pée-sur-Nivelle et à l'est par Espelette et Itxassou. Récompensé pour sa beauté et son attrait touristique par l'association Les plus beaux villages de France, Ainhoa, rebaptisée Mendiarte pendant la révolution, possède un riche héritage religieux grâce à sa position sur le chemin de pèlerinage français à Saint-Jacques-de-Compostelle. la voie de Baztán. C'est l'une des communes productrices de l'AOC Piment d'Espelette-Ezpeletako Biperra.
  • Photo de Sara
  • Photo de Sara
  • Photo de Sara
Un vieux proverbe basque dit que "En Sara, le temps s'arrête". Peut-être parce que ses archives historiques ont été brûlées pendant la Révolution française, le mystère prend possession des origines de cette ville, située au pied du sommet mythique de Larun (905 m) et où le vent apporte l’odeur de sel de la mer cantabrique voisine. Classé parmi les "plus beaux villages de France", il a attiré des personnes liées aux arts et aux lettres de longue date.

1 comment

You can or this trail