• Photo de CANAL DE MIDI Y CANAL DEL GARONNE. Canal de los dos mares. ETAPA 3. CARCASONNE - TOULOUSE
  • Photo de CANAL DE MIDI Y CANAL DEL GARONNE. Canal de los dos mares. ETAPA 3. CARCASONNE - TOULOUSE
  • Photo de CANAL DE MIDI Y CANAL DEL GARONNE. Canal de los dos mares. ETAPA 3. CARCASONNE - TOULOUSE
  • Photo de CANAL DE MIDI Y CANAL DEL GARONNE. Canal de los dos mares. ETAPA 3. CARCASONNE - TOULOUSE
  • Photo de CANAL DE MIDI Y CANAL DEL GARONNE. Canal de los dos mares. ETAPA 3. CARCASONNE - TOULOUSE
  • Photo de CANAL DE MIDI Y CANAL DEL GARONNE. Canal de los dos mares. ETAPA 3. CARCASONNE - TOULOUSE

Durée  10 hours 40 minutes

Coordonnées 5846

Publié 5 novembre 2014

Recorded août 2014

-
-
206 m
103 m
0
28
57
113,22 km

Vu 1415 fois, téléchargé 23 fois

près de Carcassonne, Languedoc-Roussillon (France)

|
Afficher l'original
Le jour se lève, il semble que nous aurons de la chance et aujourd'hui il ne pleuvra pas non plus, aujourd'hui nous quittons le chemin de terre, alors même s'il pleut déjà sur l'asphalte, il sera sans doute beaucoup plus supportable que de traverser la boue.

Nous sommes allés au centre de Carcassonne pour reprendre le canal du port de Carcassonne et l’écluse numéro 40.

Après avoir traversé toute la ville au bord du canal, nous revenons au chemin de halage avec ses nids de poule et ses racines habituelles.

Bientôt nous avons atteint l'écluse de La Douce (n ° 39) et un peu plus loin nous sommes arrivés à l'écluse n ° 38 d'Herminis puis nous passons par l'écluse de Lalande, le port de Caux et Sauzens, l'écluse de Villesèque, le pont de Villesequelande

Lorsque la rangée de bananiers qui ferme la route s'ouvre un peu, on peut observer les champs de vignes et les plantations colorées de tournesols

A 10h15 avec 30 km parcourus nous sommes arrivés à la ville de Bram de 3.200 habitants. Cette ville est tristement connue car une centaine de cathares ont péri dans le feu de joie en 1212. Le centre historique avec un plancher circulaire conserve quelques vestiges de l’ancienne muraille. L'église Saint-Julien et Sainte-Bassilise est typique du Lancéguéen du XIVe siècle.

Nous continuons le long du canal et partons derrière l'écluse de Sauzens (nº33), l'écluse de Villepinte, la ville de Villepinte (de 1050 habitants), l'écluse de Tréboul, l'écluse de la Criminelle, l'écluse de la Peyruque, l'écluse de guerre, l'écluse de Saint-Sernin, écluse de Guillermin, écluse de Vivier, écluse de Gay, écluse de Saint-Roch.

À 12h et avec 45 km parcourus, nous arrivons à Castelnaudary, une ville aux petits charmes qui en fait un incontournable. Une de ses revendications appétissantes est le cassoulet, une sorte de fabada, inadaptée au vélo. Le grand étang (Grand Bassin) a été construit avec le Canal de Midi par Riquet de 1666 à 1681. Ce radeau a été et est une source d'inspiration pour de nombreux artistes. À une extrémité se trouve l'île de Cybèlle.

Nous empruntons le cours de la République qui nous mène au centre névralgique de la ville, la place de la République. De là, nous prenons la rue Gambetta et nous arrivons à la place Verdum. Dans la rue de la Comédie, nous atteignons le piquet où se trouve le célèbre moulin Cugarel. C'est un moulin représentatif des nombreuses villes et de la région. Votre visite nous permettra de connaître in situ le fonctionnement mécanique de ces engins. Le moulin intérieur est intact avec tous ses mécanismes en bois.

Depuis le moulin, nous descendons la rue de la Comédie jusqu'à la rue Gambetta, où nous trouvons un supermarché, et nous nous rendons au port de Castelnaudary où nous nous arrêtons pour le déjeuner à 12h30. le français



Nous continuons d'avancer et nous laissons derrière l'écluse de la Planque, l'écluse du Domergue, le Mas Saintes Puelles, l'écluse de Laurens, l'écluse de Rocs, l'écluse de la Méditerranée.

À 14h00, nous arrivons au Seuil de Narouze, un lieu où les eaux sont partagées. Le point culminant du canal du Midi (190 m) se situe précisément ici. Et c'est là que se trouve le canal de séparation, où une partie de ses eaux glisse vers l'Atlantique et d'autres vers la Méditerranée. Le chenal d'alimentation qui traverse une petite écluse est situé à l'est, un moulin imposant, plus ancien que le canal, et un obélisque de construction moderne qui rend hommage à Riquet, c'est tout ce que Narouce nous réserve. Et une splendide et centenaire avenue de bananes dans laquelle, se perdre, est un délice authentique.

Après Narouce, nous quittons la région Languedoc-Rosillon et entrons dans la région Midi-Pyrénées, à travers les départements de la Haute-Garonne

À quelques mètres de l'entrée de la région Midi-Pyrénées, nous trouvons le Port Lauragais. Nous avons ici une exposition permanente sur le travail de Riquet dans le "Centre Pierre Paul Riquet", un espace qui rend hommage au constructeur du canal. A partir de là commencent les pistes cyclables du canal du midi, les routes, les pierres, les nids de poule et surtout les racines des bananiers et les pistes asphaltées, véritable autoroute par rapport à la route que nous avons amenée jusqu'à maintenant

Nous passons les écluses d'Emborrel, Encassan, Renneville, l'aqueduc de la rivière Herns, l'écluse et l'aqueduc de Gardouch, les écluses de Laval et de Negra, le pont Serny, les écluses de Sanglier et Ayguesvives, l'aqueduc d'Ayguesvives, l'écluse de Mongiscard.

Nous laissons derrière nous l'écluse de Castanet, le port de Ramonville-Saint-Agne, le pont-canal des Herbettes, le port de Saint-Sauveur, les écluses de Bayard et de Marabiau.

A 17h20, nous sommes entrés à Toulouse sur le "Cyclable des Berges du Canal du Midi". Là aussi passe la Voie Tolosana, nom latin de l'un des quatre itinéraires en France de la route de Santiago, la plus méridionale, mais son point de rencontre et de départ est Arles. Traversez le pays et traversez les Pyrénées par le port de Somport. Du côté espagnol, la route continue avec le nom de voie aragonaise jusqu'au Puente de la Reina. Il rejoint ensuite la voie de Navarre, qui n'est rien d'autre que la continuité des trois autres qui ont quitté la France. De là, la route vers la ville de Compostelle continue sous le nom de la voie française.

Vous ne pouvez pas traverser Toulouse sans vous arrêter dans trois lieux essentiels: la place du Capitole, au centre de la ville, l'église de Saint-Sernin et l'église des Jacobins.

Après avoir traversé Sain-Sernin, l'un des joyaux de l'art roman européen et le plus grand de France, nous nous sommes rendus à l'Hôtel-de-Ville Le Capitole, centre névralgique de la ville, bel immeuble aux créneaux ajouté par Violet-le-Duc.

View more external

3 commentaires

  • Photo de voro-v

    voro-v 17 déc. 2016

    Hola! Para comer a mediodia, ¿sabes si en Francia hay bares con menú, al igual que en España? ¿O las comidas las haciaisde lo que commprabais por el camino?

    Un saludo

  • Photo de angelluisi

    angelluisi 20 déc. 2016

    Hola. Las comidas normalmente las hacíamos a base de bocadillos, (hay muchas tiendas de alimentación por el camino), mas que nada por los horarios franceses que a nada que te descuidaras te los encontrabas cerrados, y de esta forma te despreocupas un poco de si te entretienes mas o menos en la ruta. De todas formas si que se encuentran menus en muchos sitios alrededor de los 15€.

  • Photo de voro-v

    voro-v 20 déc. 2016

    Gracias! Espero recorrer parte del Midi el próximo verano

You can or this trail