Durée  7 hours 52 minutes

Coordonnées 2919

Uploaded 29 mars 2015

Recorded mars 2015

-
-
371 m
130 m
0
24
47
94,22 km

Vu 682 fois, téléchargé 6 fois

près de Conqueyrac, Région Languedoc-Roussillon (France)

Météo France prévoit le passage d’un épisode pluvieux à partir de ce mardi après-midi, et je propose
donc d’avancer le départ de cette longue étape dans le val de Buèges à 8h30 pour tenter de rentrer avant que le temps ne se gâte.
Après Pompignan, le Trescol (325m) est la première difficulté que nous affrontons dans un paysage de garrigues. Il nous ouvre les portes du chemin des Verriers, du causse et de la plaine de Londres, émaillée de pauses visites à Notre-Dame de Londres puis Saint-Martin de Londres, au bout d’un chemin de vignes qui mériterait bien un petit rechargement en bitume.
La côte de la montagne de la Suque n’est pas bien difficile, et fait basculer dans la vallée de
l’Hérault, à hauteur du barrage du moulin de Bertrand. Il faut ensuite refaire tout ce que nous avons descendu jusqu’au Causse de la Selle pour avoir le droit de plongerbdans la vallée de la Buèges. Le frère Jean-Marie qui nous attend depuis plus d’une demiheure quelques km en amont et le temps toujours aussi incertain nous incitent à remettre à un autre jour la boucle par le joli hameau
de Pégairolles de Buèges. Place au pique-nique !
Mais tout d’abord, un détour à pied jusqu’à la résurgence de laBuèges s’impose: cette eau limpide suintant été comme hiver le long de la falaise rocheuse fascine par sa pureté, offrant le spectacle d’un
gigantesque aquarium rempli d’une abondante végétation naturelle passant par toutes les nuances du vert au bleu turquoise.
Salade de pâtes et daube vont être plébiscitées par 40 ventres affamés par les efforts consentis ce matin, et on jouerait bien les prolongations autour du café, si quelques grosses gouttes –heureusement bien esseulées - ne nous pressaient à nous remettre en selle. D’autant que la suite n’est pas de tout repos, dans cette vallée délimitée au nord par la partie orientale du massif de la Seranne : après Saint-Jean de Buèges, nous allons gravir le roc de Tricou, basculer dans la vallée de l’Hérault après
Saint-André de Buèges, en sortir par la longue côte en lacets de la combe des Mûriers, non sans avoir fait une longue pause sur le magnifique pont médiéval de Saint-Etienne d’Issensac, et terminer nos
escalades à répétition en nous hissant au sommet du col de la Cardonille (330m) au milieu des voitures.
Le final est bien plus facile à négocier : longue et très rapide descente jusqu’à Saint-Bauzille de Putois, dans laquelle les deux tandems se grisent de plaisir, et retour par vent favorable « le nez dans leguidon » par la très roulante route de Montoulieu. Nous évitons Saint-Hippolyte du Fort par ses quartiers de la Croix Haute et Mandiargues pour rentrer à la Gardiolle à 16h20, avec 96 km
et plus de 1300 mètres de dénivellation au compteur.
  • Photo de Pompignan
  • Photo de Pompignan
  • Photo de Pompignan
  • Photo de Pompignan
Pompignan
  • Photo de Notre Dame de Londres
  • Photo de Notre Dame de Londres
  • Photo de Notre Dame de Londres
  • Photo de Notre Dame de Londres
  • Photo de Notre Dame de Londres
Notre_Dame_de_Londres
  • Photo de Saint Martin de Londres
Saint_Martin_de_Londres
  • Photo de Mejanel
  • Photo de Mejanel
  • Photo de Mejanel
  • Photo de Mejanel
Mejanel
  • Photo de Saint Bauzille de  Putois
  • Photo de Saint Bauzille de  Putois
  • Photo de Saint Bauzille de  Putois
  • Photo de Saint Bauzille de  Putois
  • Photo de Saint Bauzille de  Putois
  • Photo de Saint Bauzille de  Putois
Saint_Bauzille_de__Putois
  • Photo de Saint Hippolyte du Fort
  • Photo de Saint Hippolyte du Fort
  • Photo de Saint Hippolyte du Fort
Saint_Hippolyte_du_Fort

Commentaires

    You can or this trail