• Photo de COSTA ATLANTICA FRANCESA. ETAPA 14.-  Le Havre - Ruan
  • Photo de COSTA ATLANTICA FRANCESA. ETAPA 14.-  Le Havre - Ruan
  • Photo de COSTA ATLANTICA FRANCESA. ETAPA 14.-  Le Havre - Ruan
  • Photo de COSTA ATLANTICA FRANCESA. ETAPA 14.-  Le Havre - Ruan
  • Photo de COSTA ATLANTICA FRANCESA. ETAPA 14.-  Le Havre - Ruan
  • Photo de COSTA ATLANTICA FRANCESA. ETAPA 14.-  Le Havre - Ruan

Durée  11 hours 45 minutes

Coordonnées 3681

Uploaded 16 janvier 2014

Recorded juillet 2013

-
-
158 m
-30 m
0
32
64
127,73 km

Vu 2822 fois, téléchargé 17 fois

près de L'Eure, Haute-Normandie (France)

|
Afficher l'original
Aujourd'hui, nous nous attendons à une autre longue étape de 130 km et, comme d'habitude, bien que nous ne montions pas très haut à 1200 m d'altitude, il n'y a personne pour nous les enlever. Si nous quittons le Havre et prenons la ligne de côte, nous parcourrons quelques kilomètres en passant par les villes d'Octeville-sur-Mer, Cauville-sur-Mer, Heuqueville, Le Tilluel.
Nous sommes dans la région du Pays de Caux, région naturelle de Haute-Normandie, face à la Manche, région agricole prospère où se pratique la polyculture: blé, maïs, pomme de terre, luzerne, betterave, colza, les principales cultures. L'élevage de bétail a également son importance. Il s'étend de Dieppe au Havre, avec un littoral présentant une falaise ininterrompue, d’une centaine de mètres de hauteur et droite comme un mur. D'un lieu à l'autre, cette ligne de roches blanches se brise brusquement et une petite vallée étroite descend du plateau cultivé jusqu'à une plage de galets. Ces accès du plateau à la plage sont appelés Valleuses.
La Côte d'Albâtre doit son nom à 140 km de falaises crétacées entre l'estuaire de la Seine et celui de la Somme. A Etretat, ces falaises sont les plus pittoresques: elles surprennent par leur verticalité et affrontent une beauté sauvage et un peu austère. Nous allons accéder à la Côte d'Albâtre par la Valleuse d'Antifer, d'où nous empruntons une route étroite et raide qui nous oblige à avancer avec les pieds sur terre et à pousser le vélo avec difficulté. L'effort en vaut la peine et le paysage des falaises apparaît immédiatement sous nos yeux. Lorsque nous couronnons la route, nous arrivons à un mur épais qui s'élève devant nous et avance dans la mer: La Courtine.
La Manneporte, du latin "magna porta" à 90 mètres au-dessus du niveau de la mer, encore plus monumentale, se situe de l’autre côté de la porte d’Aval, au bout de la plage de Jambourg. À gauche de la belle plage d'Étretat, la falaise d'Aval avec son large arc naturel rappelant un éléphant géant introduisant sa trompe dans l'eau et l'obélisque invraisemblable de 70 m de hauteur appelé Needle of Étretat.
À 11h30, nous sommes arrivés à Étretat et avons continué à avancer dans de petites municipalités très proches telles que Bordeaux-Saint-Clair, Les Loges, Froberville, Saint-Léonard, jusqu'à Fécamp, ville de 20 000 habitants. Ici, nous visitons l'église de Saint-Etienne et l'abbaye bénédictine de la Trinité, qui était un centre de pèlerinage pour le tronc d'arbre qui contenait des gouttes de sang du Christ.
Le village suivant est Toussaint, puis Ypreville-Biville. Dans ce voyage, nous continuons à trouver de très petits villages très proches, ce qui rend la route plus agréable, Sorquainville, Normanville, Thiouville, Ancourteville-sur-Héricourt, Héricourt-en-Caux, Autretot, Yvetot, Barentin, Notre Dame de Bondeville et enfin à 17h30 nous sommes arrivés à Rouen.
Située au point le plus bas de la Seine, où un pont pourrait être construit, Rouen a prospéré grâce au commerce maritime et à l'industrialisation. Malgré les dégâts causés par la Seconde Guerre mondiale, la ville possède de nombreux monuments historiques sur sa rive droite, tous accessibles à pied depuis la cathédrale centrale de Notre-Dame, souvent peinte par Monet. En 1431, Jeanne d'Arc fut brûlée sur le bûcher de la place du Vieux Marché.
Nous commençons notre visite de la ville, de la cathédrale, le long de la rue du Gros Horloge, en passant par l'ouest sous la grande horloge de la ville jusqu'à la place du Vieux Marché et son église Ste-Jeanne-d'Arc. Nous continuons le long de la rue aux Juifs, qui mène aux élégants magasins et cafés de la rue des Carmes, en passant par l'ancien parlement de Normandie, le palais de justice, édifice gothique du XVe siècle. À l'est, il y a les églises de Saint-Maclou et de St-Ouen, et au nord, sur la Plaza de General de Gaulle, se trouve l'hôtel de ville du XVIIIe siècle.
Nous espérons qu’il fera nuit la nuit car pendant les mois d’été, le spectacle "Monet aux pixels" est joué, projetant sur la façade des principales images de la cathédrale, certaines correspondant aux peintures de Monet.

View more external

Commentaires

    You can or this trail