• Photo de Parc linéaire des Bois-Francs (Dosquet - Plessisville)
  • Photo de Parc linéaire des Bois-Francs (Dosquet - Plessisville)
  • Photo de Parc linéaire des Bois-Francs (Dosquet - Plessisville)
  • Photo de Parc linéaire des Bois-Francs (Dosquet - Plessisville)
  • Photo de Parc linéaire des Bois-Francs (Dosquet - Plessisville)

Durée  3 hours une minute

Coordonnées 400

Publié 11 juin 2015

Recorded juin 2015

-
-
184 m
121 m
0
8,1
16
32,37 km

Vu 516 fois, téléchargé 4 fois

près de Lyster, Quebec (Canada)

Parc linéaire des Bois-Francs

ACCÈS GRATUIT AU SENTIER (ouvert du 15 mai au 15 octobre)

Ouvert en juin 1997, le sentier du Parc linéaire des Bois-Francs débute à Tingwick et traverse les municipalités de Warwick, Saint-Christophe-d’Arthabaska, Victoriaville, Princeville, Plessisville, Laurierville et se rend jusqu’à Lyster. Il donne accès du côté Sud au sentier des Corridors Verts dans les Cantons-de-l’Est et au Nord-Est, au Parc linéaire de la MRC de Lotbinière (en direction de Québec) en plus d’être relié par un embranchement « Vert » Le Village Fleuri, qui mène à la municipalité de Kingsey Falls.

Aménagé sur une ancienne voie ferroviaire avec une surface de roulement en poussière de pierre sur 90 % des 77 kilomètres de piste et une dénivellation maximale de 2 % , le Parc linéaire des Bois-Francs traverse dans sa majeure partie les basses terres du Saint-Laurent constituées de grandes plaines peu accidentées et les dégagements panoramiques le long du tracé sont courants ce qui procure aux cyclistes un sentiment de liberté.

Balisé Route Verte et reconnu Sentier Transcanadien, le Parc linéaire des Bois-Francs s’est mérité plusieurs distinctions décernées par l’industrie touristique.

En 2006, le Parc linéaire des Bois-Francs a été nommé « Lauréat régional » aux Grands Prix du tourisme québécois, catégorie Plein air et aventure et il a aussi reçu le prix Ambassadeur par excellence, prix décerné par Tourisme Bois-Francs.

http://www.parclineairebf.com/francais/nous.asp

View more external

Rivière

Parc linéaire des Bois-Francs (Lyster, pont sur la Rivière Bécancour)

La rivière Bécancour est un cours d'eau coulant dans la région administrative du Centre-du-Québec, au Québec, Canada ayant une longueur de 196 km. Située sur la rive-sud du fleuve Saint-Laurent, elle prend sa source dans les Appalaches, près de Thetford Mines. Elle coule ensuite vers le nord-ouest en direction du fleuve jusqu’à la ville de Bécancour. Le nom de la rivière commémore Pierre Robineau de Bécancour, 2e baron de Portneuf, seigneur de Bécancour (1654-1729) 3. Ce nom apparu sur la carte de 1695 de Jean Deshayes3. Ce nom remplaça dès lors les noms primitifs de rivières Puante (où la bataille de la Rivière Puante eut lieu), et Saint-Michel. Le cours de la Bécancour, qui fait 196 km, commence à 402 m d'altitude dans les Appalaches1. Elle prend source dans le lac Bécancour, dans la ville de Thetford Mines. Celle-ci suit un parcours sinueux jusqu'à Lyster, qui marque sont entrée dans les basses-terres du Saint-Laurent.
Train stop

Parc linéaire des Bois-Francs (Lyster)

Historique de Lyster Origine Lorsque le Grand Tronc fut construit en 1852. Charles King demanda à la compagnie du chemin de fer de donner le nom de Lyster à la station, en souvenir de la ville d’Angleterre où il était né. Territoire En juillet 1912, la Municipalité de Lyster fut créée. Les deux entités que furent les paroisses de Ste-Anastasie et le village de Lyster se développèrent en parallèle sur un même territoire arrosé par trois rivières dont la principale est la Bécancour. En 1976, ces deux municipalités fusionnèrent. Gare de Lyster Historique Lors du démantèlement du tronçon Charny-Sherbrooke, le CN se départissait de ses bâtiments. Un particulier de Lyster s’est porté acquéreur de la gare et la déménagea sur son terrain. Depuis 1999, la municipalité a réalisé plusieurs démarches pour l’acquérir et l’aménager à des fins touristiques ainsi que comme point de service pour les usagers de la piste cyclable. En la ramenant sur son site original le 7 février 2001, la municipalité s’assurait de conserver une page marquante de son histoire.
Carrefour

Route Turgeon et QC-116

Information

Début de la piste Parc linéaire des Bois-Francs

Le sentier est traversé par de nombreux ruisseaux et rivières, et plusieurs des entrées des ponts sont aménagées en halte. Les cours d’eau apportent un élément de fraîcheur et une diversité dans les paysages en plus d’ajouter de l’intérêt au parcours Des panneaux d’interprétation sur la faune et la flore donnent de l’information en lien avec la nature qui l’entoure : ainsi, les cyclistes font connaissance, entre autres, avec le geai bleu, le castor, le cerf de Virginie, le suisse (tamia), l’érable à sucre, la mouche noire et les rivières de vie. En bordure du sentier, des bornes kilométriques informent les randonneurs sur la distance tandis que des panneaux bleus sont présents près des zones urbaines afin de préciser certains points de service. De plus, une signalisation interrégionale est aussi présente sur le sentier précisant les distances entre certaines municipalités. Le Parc linéaire des Bois-Francs est aussi l’épine dorsale de plusieurs circuits vélo sur route de la région des Bois-Francs et de l’Érable.
Waypoint

Fin de la piste Parc linéaire de Lotbinière

Piste cyclable faisant partie de la Route verte, qui relie les régions de l'ouest de la province à la ville de Québec et à la ville de Lévis. À partir de Lévis, continuez votre périple sur la route longeant le fleuve Saint-Laurent. Longueur : 65 km pour la portion faisant partie de la région de la Chaudière-Appalaches Niveau : Facile
Pont

Dosquet (Pont sur la Rivière du Chêne)

Dosquet (Saint-Octave-de-Dosquet jusqu'en 1996) est une municipalité faisant partie de la municipalité régionale de comté de Lotbinière au Québec, elle-même située dans la région administrative de Chaudière-Appalaches. Elle est nommée en l'honneur de Mgr Pierre-Herman Dosquet. Dosquet se trouve à 11 kilomètres au sud de l'autoroute 20 (sortie 278). La rivière du Chêne est un affluent de la rive sud du fleuve Saint-Laurent. Cette rivière coule dans les municipalités de Sainte-Agathe-de-Lotbinière, Saint-Gilles, Dosquet, Lyster (MRC de L'Érable), Saint-Janvier-de-Joly, Val-Alain, Saint-Édouard-de-Lotbinière, Lotbinière et Leclercville, dans la municipalité régionale de comté (MRC) de Lotbinière, dans la région administrative du Chaudière-Appalaches, au Québec, au Canada.
Carrefour

Dosquet (4e Rang)

Dosquet (Saint-Octave-de-Dosquet jusqu'en 1996) est une municipalité faisant partie de la municipalité régionale de comté de Lotbinière au Québec, elle-même située dans la région administrative de Chaudière-Appalaches. Elle est nommée en l'honneur de Mgr Pierre-Herman Dosquet. Dosquet se trouve à 11 kilomètres au sud de l'autoroute 20 (sortie 278).
Carrefour

Dosquet (Route Mongrain et QC-116)

Dosquet (Saint-Octave-de-Dosquet jusqu'en 1996) est une municipalité faisant partie de la municipalité régionale de comté de Lotbinière au Québec, elle-même située dans la région administrative de Chaudière-Appalaches. Elle est nommée en l'honneur de Mgr Pierre-Herman Dosquet. Dosquet se trouve à 11 kilomètres au sud de l'autoroute 20 (sortie 278).
Carrefour

Dosquet (Route Nelson et Route QC-116)

Dosquet (Saint-Octave-de-Dosquet jusqu'en 1996) est une municipalité faisant partie de la municipalité régionale de comté de Lotbinière au Québec, elle-même située dans la région administrative de Chaudière-Appalaches. Elle est nommée en l'honneur de Mgr Pierre-Herman Dosquet. Dosquet se trouve à 11 kilomètres au sud de l'autoroute 20 (sortie 278).
Pont

Dosquet (Pont sur la Rivière Henri)

Waypoint

Ferme Roland Caron et QC-116

Carrefour

Route de la Grosse Île et Route de la Station

Carrefour

Route Beaudette

Pique-nique

Route Kelly (Halte)

Waypoint

Plessisville (Route QC-265)

Waypoint

Plessisville (Piste asphaltée)

Carrefour

Plessisville (Avenue Méthot)

Waypoint

Plessisville (Avenue Vallée)

Pique-nique

Parc linéaire des Bois-Francs (Plessisville, Rue Saint-Paul (Halte)

Commentaires

    You can or this trail