Durée  9 hours 10 minutes

Coordonnées 5000

Publié 29 février 2016

Recorded décembre 2014

-
-
551 m
10 m
0
20
41
81,55 km

Vu 992 fois, téléchargé 21 fois

près de Tirhmert, Guelmim-Es Smara (Morocco)

|
Afficher l'original
Etape qui commence par la traversée des immenses plaines pré-sahariennes jusqu'au village d'Imi N'Fast, où la route traverse des montagnes arrondies couvertes de plantations de figues, qui seront le tonique jusqu'à ce qu'elles atteignent Sidi Ifni. Peu après le kilomètre 45, nous passons un col de 552 mètres et nous le toucherons jusqu'à Sidi Ifni (avec une autre petite montée). Guelmim (ou Goulmine) vaut une halte au marché (kilomètre 17,5 de la piste) pour acheter des provisions et profiter de l'agitation populaire.
Il convient de noter qu’une douzaine de jours auparavant (à la fin de novembre 2014), toute cette région avait subi d’énormes inondations, en particulier dans la région de Sidi Ifni, avec d’innombrables dégâts matériels et des dizaines de personnes disparues. En témoignage de ces faits, nous avons constaté que la rivière Ifni avait amené beaucoup de poneys sur la route de Sidi Ifni.

View more external

|
Afficher l'original
Provisioning

Mercat de Guelmim

Le marché de Guelmim (ou Goulmina) est un bon endroit pour profiter de l'agitation populaire
|
Afficher l'original
Col de montagne

Coll abans del poble d'Aoutoul

La colline peu avant la population d’Aoutol (552 mètres) est le point culminant de cette étape
Rivière

Creuant el barranc

Creuant un petit barranc
photo

Agricultor

A molts indrets del Marroc la tecnologia encara queda molt lluny
|
Afficher l'original
Pont

Carretera tallada

La route N12, parallèle à la rivière Ifni, a été taillée dans de nombreux endroits, car le fleuve avait pris tous les ponts dans ses derniers kilomètres en raison des inondations catastrophiques survenues. environ 12 jours Heureusement que nous faisions du vélo, car nous ne pouvions pas aller en voiture!
|
Afficher l'original
Pont

Carretera tallada 2

La route N12, parallèle à la rivière Ifni, a été taillée dans de nombreux endroits, car le fleuve avait pris tous les ponts dans ses derniers kilomètres en raison des inondations catastrophiques survenues. environ 12 jours Heureusement que nous faisions du vélo, car nous ne pouvions pas aller en voiture!
|
Afficher l'original
photo

Sidi Ifni

Sidi Ifni est très loin au sud, loin de tout et respire toujours une atmosphère très détendue, un mélange de parcimonie de "pachorra" marocain et espagnol. N'oublions pas que Sidi Ifni était la capitale d'une petite colonie espagnole d'outre-mer, occupée en 1934 par un détachement de la deuxième république. En quelques années, il est devenu un camp de barracons dans une population avec des bâtiments nouvellement construits. Après l'indépendance du Maroc, en 1956, différents incidents ont mené à la guerre de Sidi Ifni en 1958 et ce n'est qu'en 1969 que l'Espagne a transféré la colonie au Maroc. Peut-être est-ce la raison pour laquelle il y a un espace de respiration, même un point décroissant, mais pas trop, le droit de donner aux gens une certaine aura nostalgique, celle qui a les endroits oubliés où le temps a été détecté. En outre, nous avons constaté que la population se remettait des graves inondations survenues environ 12 jours auparavant et qui avaient causé d'innombrables pertes matérielles et des dizaines de disparitions. Malgré cela, il a déjà respiré un nouvel air de normalité et sa population a lutté pour retourner à la vie quotidienne.

Commentaires

    You can or this trail