Difficulté technique   Modéré

Durée  3 hours 22 minutes

Coordonnées 3783

Uploaded 4 septembre 2015

Recorded septembre 2015

-
-
168 m
35 m
0
12
24
47,08 km

Vu 458 fois, téléchargé 2 fois

près de Sainte-Foy, Quebec (Canada)

Québec (ville)

Québec (prononciation en français [ke.bɛk]) est la capitale nationale du Québec2, une des provinces du Canada. Elle est située dans la région administrative de la Capitale-Nationale. Elle est le siège de nombreuses institutions dont le Parlement du Québec. La ville compte près de 530 000 habitants3 et plus de 800 000 habitants dans sa communauté métropolitaine4, faisant de Québec la deuxième ville la plus peuplée du Québec après la métropole Montréal. La ville est le centre de la Région de Québec, qui compte plus de 1 070 000 habitants[réf. souhaitée]. Le nom officiel de la ville est « Québec », bien que l'expression « ville de Québec » soit souvent employée, afin de distinguer la ville de la province.
Le rétrécissement du fleuve Saint-Laurent entre les villes de Québec et de Lévis, sur la rive opposée, a donné le nom à la ville, Kébec étant un mot algonquin signifiant « là où le fleuve se rétrécit ». Fondée en 1608 par Samuel de Champlain, Québec est une des plus anciennes villes d'Amérique du Nord. Les remparts font de Québec la seule ville fortifiée au nord du Mexique. Le Vieux-Québec fut déclaré patrimoine mondial en 1985 par l'UNESCO.

Présentation
Berceau de l'Amérique française, Québec est la principale agglomération urbaine de l’est du Québec et l'une des plus importantes au Canada. Située au milieu de la zone habitée du Québec, sur les rives du fleuve Saint-Laurent, elle est fondée en 1608. Ayant été la capitale coloniale de la Nouvelle-France, du Bas-Canada et, pendant une courte période, la capitale du Canada-Uni, la ville est surnommée « la Vieille Capitale7 ».
Depuis 2001, Québec est l’une des villes canadiennes les plus prospères économiquement derrière Calgary, Edmonton et Saskatoon8. Elle possède le plus bas taux de chômage au pays9. Les secteurs en croissance sont les biotechnologies, la manufacture, le tourisme, les sciences de la vie, la santé et la nutrition, les assurances et les technologies appliquées10. Québec est aussi un centre portuaire important : en 2011, son port est le second en importance au Canada en termes de tonnages derrière celui de Vancouver11. De plus, il reçoit en 2013 près de 162 000 visiteurs par le biais des croisières12.
Québec est connu pour son histoire visible, ses nombreux musées et ses institutions culturelles. Québec est surnommé « ville de théâtre ». D’ailleurs, son quartier historique, le Vieux-Québec, dont les fortifications qui l’entourent subsistent toujours, font de Québec la seule ville fortifiée d’Amérique au nord du Mexique13.
Les expressions « à Québec » et « de Québec » sont utilisées pour parler de la ville, et « au Québec » et « du Québec » pour parler de la province ou de la nation québécoise en général.
En 2008, Québec célébrait son 400e anniversaire en grandes pompes, soulignant ainsi sa position de berceau de la civilisation française en Amérique. Des célébrations ont eu lieu un peu partout dans l’hémisphère nord.
En 2010, la population de Québec était de 511 789 habitants14, répartis dans six arrondissements : La Cité-Limoilou, Les Rivières, Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge, Charlesbourg, Beauport et La Haute-Saint-Charles. Sa région métropolitaine comprend plus de 800 000 habitants.



Capitale nationale
Québec, depuis les débuts de son existence, a été la capitale d’un ensemble de territoires désignés :
• de 1608 à 1627 et de 1632 à 1763, elle est la capitale du Canada et de toute la Nouvelle-France ;
• de 1763 à 1791, elle est la capitale de la province de Québec ;
• de 1791 à 1841, elle est la capitale du Bas-Canada ;
• de 1852 à 1856 et de 1859 à 1866, elle est celle de la province du Canada.
Aujourd’hui, elle est toujours la capitale nationale22,23,24,25 du Québec.

Géographie


Arrondissements de Québec et municipalités limitrophes.


Parcs et jardins
Article détaillé : Parcs et jardins de Québec.
Québec possède de nombreux parcs et jardins sur son territoire. Il en existe plus d’une centaine, entre autres, les Plaines d’Abraham, le Bois-de-Coulonge, les berges de la rivière Saint-Charles, le parc de la Chute-Montmorency, le parc de l'Amérique-Latine et la Promenade Samuel-De Champlain sur les rives du fleuve Saint-Laurent inaugurée en juin 2008. Elle constitue le don du gouvernement du Québec à sa Capitale-Nationale pour son 400e anniversaire de fondation.


Hiver québécois.
Avec un cumul annuel de précipitations s'élevant à 1 230 mm, la ville de Québec se situe dans la zone climatique continentale humide de la province qui appartient par conséquent au domaine tempéré26. Son climat qui est d'influence plus océanique que celui de Montréal, plutôt géré par les Grands-Lacs. Il se caractérise aussi par quatre saisons bien définies. L'écart moyen annuel des températures est de 32 degrés, -12.8 en janvier, +19.2 en juillet (moyenne jour/nuit). Les étés sont chauds et humides, avec des maximums pouvant atteindre 35 °C (lors des journée chaude d'été le taux d'humidité rend la chaleur plus intense) et les hivers très froids, avec des minimums pouvant atteindre -35 °C et d'abondantes chutes de neige. La plus haute température, soit 38,6 °C, a été observée le 15 juillet 2013 à la station météorologique de Beauport. La plus basse a été observée le 14 janvier 2015 avec -36,7°C. À noter que dans la banlieue nord de la ville et en Beauce, sur la rive sud du fleuve, régions beaucoup plus abritées du vent soufflant fréquemment dans la vallée du Saint-Laurent, la température peut descendre exceptionnellement à -45 °C et monter à 35 durant la belle saison, passant la barre des 30 degrés jusqu'à 10 fois par été alors que la ville voit cette marque brisée de 4 à 5 fois durant la saison estivale. En effet, c'est dans ces mêmes régions qu'on peut voir le thermomètre s'emballer et pousser souvent le mercure à 8 degrés de plus qu'au centre-ville (printemps), lorsque la vallée du St-Laurent est balayée par les vents du nord-est. Ils amènent de l'air froid provenant du golfe St-Laurent où les eaux sont jusqu'à 15 degrés plus froid que celles du fleuve entre Montréal et l'île d'Orléans, à l'est de Québec. Les météorologues décrivent souvent les températures ressenties à Québec en tenant compte des indices de refroidissement éolien et humidex. Le refroidissement éolien le plus intense fut atteint le 12 février 1967, avec -52.4. Quant à l'humidex le plus élevé, celui-ci a atteint la valeur de 49.3 le 1er août 1975 et 50 le 2 juillet 2002. Entre les deux saisons, il y a l'automne et le printemps, avec des pluies fréquentes et quelques chutes de neige.
En été, le temps est généralement ensoleillé mais lorsque l'air est chaud et humide, il se déclenche des orages violents lors du passage de fronts froids. Les premières neiges arrivent en général en octobre ou novembre, et l'enneigement continu débute habituellement à partir et aux alentours du 22 novembre, pour se terminer vers le 16 avril (données Environnement Canada). Pendant l'hiver 2006-2007, Québec a connu de longues périodes de températures bien au-dessus des moyennes et n'a commencé son enneigement continu qu'à partir de la mi-janvier. Par contre, l'hiver 2007-2008 a vu l'augmentation du nombre de tempêtes de neige et le record de précipitations de neige a été battu, avec plus de 550 cm reçus27. Une des tempêtes hivernales les plus remarquables qui a frappé Québec est celle de mars 1971 et a été surnommée « la tempête du siècle ». Elle a vu une réplique l'année suivante, les 22 et 23 mars 1972, cette dernière n'ayant pas touché le sud du Québec, elle est passée inaperçue chez les amateurs de statistiques. Dans les tempêtes mémorables, il ne faut pas oublier celle du 20 au 22 février 1997 (52 cm), du 16 décembre 2003 (55 cm), sans oublier les 3 et 16 décembre 2007 (43 cm chacune) et finalement les 8 et 9 mars 2008 avec ses 45 cm. Il est à noter que les 3 dernières bordées mentionnées appartiennent à la fameuse saison 2007-2008 qui a vu Québec recevoir 558 cm de neige. La hauteur moyenne de neige au sol atteint généralement son maximum (80 cm en moyenne) vers la fin février, voire début mars. La couche la plus épaisse atteignit 165 cm le 23 février 1976.

Démographie et population
La ville de Québec comptait, en 2007, environ 500 000 habitants.
1931 1941 1951 1961 1971 1981 1991 2001 2007
168 249 199 588 245 742 321 917 408 440 434 980 461 894 476 330 500 69130


Vue satellite : Québec sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent, Lévis sur la rive sud et la pointe ouest de l’Île d’Orléans
Les renseignements démographiques suivants concernent l'agglomération de Québec et sont les plus récents disponibles auprès de l’Institut de la statistique du Québec.
• Population totale (2010) : 548 875 hab.31
0-14 ans : 71 084 hab.
15-24 ans : 68 333 hab.
25-44 ans : 151 529 hab.
45-64 ans : 164 402 hab.
65 ans et plus : 93 527 hab.
• La population de la communauté métropolitaine de Québec atteint 727 445 hab.32
• Perspectives démographiques (variation 2026/2001) : 3,9 %
• Nombre de travailleurs de 25-64 ans (2003) : 221 130
• Revenu d’emploi moyen des travailleurs de 25-64 ans (2003) : 39 514 $
• Taux d’assistance-emploi (2007) : 4,8 %
La population de Québec a constamment changé depuis des années. Lors des derniers recensements (2006), les habitants se définissaient eux-mêmes comme non-immigrants à 95 % (22 775 membres de minorités visibles sur 516 015 répondants), de langue maternelle française à moins de 96 % (498 645 sur 516 010 répondants). De plus, la proportion d’immigrants est la deuxième plus élevé au Québec33,34.
Québec est considéré comme une ville sécuritaire; il s'y commet en moyenne six meurtres par année, une moyenne inférieure à celle des autres villes canadiennes de population comparable35. Alors que les années 1990 voient un pic d'occurrences de meurtres causé par les affrontements entre bandes de « motards criminalisés » au Québec, en 2007, aucun homicide n'est enregistré sur le territoire de la ville.

Acteurs économiques
Le secteur des services est nettement prédominant dans l'économie de la ville de Québec et de la région de la Capitale-Nationale, représentant 81,3 % du PIB régional total de 30,8 milliards $ en 2011. Dans l'ordre, les trois principales industries de la région sont la finance et les assurances (17,5 %), l'administration publique (15,8 %) et la santé et les services sociaux (9,3 %)40.
Québec compte plusieurs acteurs économiques dont la Chambre de commerce des entrepreneurs de Québec, la Chambre de commerce de Québec, Québec International, la Chambre de commerce italienne de Québec, le Conseil régional de concertation et développement de la région de Québec, la Chambre de commerce française au Canada, section Québec, la Jeune chambre de commerce de Québec, etc.
La région de Québec possède un indice boursier qui rassemble une trentaine entreprises de la région qui a pour nom « Indice boursier régional de Québec », abrégé en IBR-Q.
(Cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Québec_(ville))

Sainte-Marie (Québec)
Sainte-Marie, parfois appelée Sainte-Marie-de-Beauce, est une ville du Québec située dans la MRC de La Nouvelle-Beauce, dont elle est le chef-lieu, dans la région de Chaudière-Appalaches1. Elle fait partie de la région traditionnelle de la Beauce.
Elle est située à 40km au sud de la ville de Québec. Elle tient son nom de Marie-Claire Fleury de la Gorgendière, épouse du premier seigneur de Sainte-Marie, Thomas-Jacques Taschereau, à qui la seigneurie fut concédée en 1736.
Sainte-Marie est un centre industriel, commercial et agricole important dont l'influence s'étend dans toute la région environnante. Sa population est de 13 159 en 20122. Elle est donc la deuxième ville en importance de la Beauce après Saint-Georges.
Géographie


Logo de Sainte-Marie
La présence de la rivière Chaudière qui traverse Sainte-Marie est l'élément le plus marquant du territoire. 70 % de la superficie est consacré à l'activité agricole. Elle est traversée par l'autoroute 73 et la route 173. Pour les cyclistes, elle est aussi traversée par la route Verte 6.

Chronologie
• 1er juillet 1845 : Érection de la municipalité de Ste. Marie de Beauce.
• 1er septembre 1847 : Fusion de plusieurs entités municipales dont Ste. Marie de Beauce pour l'érection du comté de Dorchester.
• 1er juillet 1855 : Division du comté de Dorchester en plusieurs entités municipales dont la paroisse de Ste. Marie de la Nouvelle Beauce.
• 30 mai 1913 : Érection du village de Sainte-Marie par la scission de la paroisse.
• 5 avril 1958 : Le village de Sainte-Marie devient la ville de Sainte-Marie.
• 31 janvier 1959 : La paroisse de Ste. Marie de la Nouvelle Beauce devient la paroisse de Sainte-Marie.
• 15 avril 1978 : Annexion de la paroisse de Sainte-Marie à la ville de Sainte-Marie.

Histoire
La seigneurie de Sainte-Marie-de-la-Nouvelle-Beauce, aussi appelée Taschereau du nom de son premier propriétaire, a été concédée en 1736. La paroisse a été fondée en 1737 et érigée canoniquement en 18353. La plupart des premiers colons venaient de l'île d'Orléans et de la Côte de Beaupré.
Comme dans de nombreuses localités du Québec, la partie plus urbanisée (le « village ») s'est séparée de la paroisse en 1913 et a obtenu le statut de ville en 1958 et les deux parties se sont à nouveau réunies en 1978.

Commerces et industries
Le secteur industriel de Sainte-Marie participe à la renommée dont jouit la Beauce à titre d'un des centres économiques les plus dynamiques du Québec. Sainte-Marie est l'héritière d'une tradition d'entraide (les fameuses corvées) et de travail.
Dotée de deux parcs industriels situés en bordure de l'autoroute 73, Sainte-Marie détient 60 % des emplois industriels dans la MRC de La Nouvelle-Beauce. Avec un taux d'exportation de 40 %, l'économie régionale est largement ouverte sur l'extérieur, principalement vers les États-Unis. Elle profite de la proximité de Québec, de la frontière américaine et des grands axes routiers.
Elle est particulièrement reconnue comme étant la ville des gâteaux Vachon. L'entreprise y fut fondée en 1923.

Profil socio-économique


Pont Sainte-Marie


Pont Sainte-Marie


Hotel de ville Sainte-Marie
• Budget municipal (millions $) 11,2
• Nombre d'entreprises : 799
• Emplois secteur primaire: 240 emplois
Secteur agricole (1997) : 88 entreprises
• Emplois secteur secondaire 2205
• Secteur manufacturier (1999) : 51 entreprises
• Emplois secteur tertiaire 3210 emplois
Détaillants (1999) : 178 entreprises
Services (1999) : 482 entreprises
En 1999, Sainte-Marie comptait :
• 43 bâtiments industriels
• 110 bâtiments commerciaux
• 2 parcs industriels avec 38 occupants

Éducation et loisirs
• Écoles primaires 4
• École secondaire 1
• Enseignement collégial (centre hors campus) 1
• Enseignement universitaire (centre hors campus) 1
• Centres de formation spécialisés (langues, etc.) 6
• Parcs et terrains de jeux 9
• Tennis 4
• Bibliothèque, aréna, piscine extérieure, piscine intérieure, terrains de football et de soccer
• Salle Méchatigan
• Centre Caztel
• CPE

Santé
• Cliniques médicales et dentaires 9
• CLSC (Centre local de services communautaires) 1

Parcs industriels
• Année d'ouverture : 1971 (secteur ouest), 1999 (secteur est)
• Superficie totale : 1 161 328 m2 - 12 487 400 pi2
• Superficie disp. : 505 501 m2 - 5 435 545 pi2
• Occupants : 38
• Services: Égout et aqueduc dans les deux parcs, gaz naturel dans le secteur ouest seulement

Entreprises
Principales entreprises de Sainte-Marie
• Vachon (division de Saputo inc.) (gâteaux et pâtisseries)
• Maax inc. (produits sanitaires acrylique, fibre de verre, ABS)
• Ling Canada (emballages en carton)
• Constructions Beauce-Atlas (structures d'acier)
Beton Bolduc (Pavé et terrassement)
(Cf, https://fr.wikipedia.org/wiki/Sainte-Marie_(Québec))
  • Photo de Km 0 Parking Aquarium de Québec
  • Photo de Km 0 Parking Aquarium de Québec
  • Photo de Km 0 Parking Aquarium de Québec
  • Photo de Km 0 Parking Aquarium de Québec
Km 0 Parking Aquarium de Québec
  • Photo de Km .2 Pont de Québec
  • Photo de Km .2 Pont de Québec
Km .2 Pont de Québec
  • Photo de Km 1.6 Direction Charny
  • Photo de Km 1.6 Direction Charny
Km 1.6 Direction Charny
  • Photo de Km 3.4 JCT La Route Verte 6
  • Photo de Km 3.4 JCT La Route Verte 6
Km 3.4 JCT La Route Verte 6
  • Photo de Km 4.3 Piste
  • Photo de Km 4.3 Piste
  • Photo de Km 4.3 Piste
  • Photo de Km 4.3 Piste
  • Photo de Km 4.3 Piste
  • Photo de Km 4.3 Piste
Km 4.3 Piste
  • Photo de Km 5.3 Voie ferrée
  • Photo de Km 5.3 Voie ferrée
Km 5.3 Voie ferrée
  • Photo de Km 6 Pistr
  • Photo de Km 6 Pistr
  • Photo de Km 6 Pistr
  • Photo de Km 6 Pistr
Km 6 Pistr
  • Photo de Km 6.6 JCT Omer-Poirier
  • Photo de Km 6.6 JCT Omer-Poirier
  • Photo de Km 6.6 JCT Omer-Poirier
  • Photo de Km 6.6 JCT Omer-Poirier
Km 6.6 JCT Omer-Poirier
  • Photo de Km 7.2 Parc de la Chapelle
  • Photo de Km 7.2 Parc de la Chapelle
  • Photo de Km 7.2 Parc de la Chapelle
  • Photo de Km 7.2 Parc de la Chapelle
  • Photo de Km 7.2 Parc de la Chapelle
  • Photo de Km 7.2 Parc de la Chapelle
Km 7.2 Parc de la Chapelle
  • Photo de Km 7.5 Pont
Km 7.5 Pont
  • Photo de Km 8.8 JCT de la Jonction vs Beaulieu
  • Photo de Km 8.8 JCT de la Jonction vs Beaulieu
Km 8.8 JCT de la Jonction vs Beaulieu
  • Photo de Km 9.7 Route 175 Sud Piste
Km 9.7 Route 175 Sud Piste
  • Photo de Km 11.6 Rivière Chaudière
  • Photo de Km 11.6 Rivière Chaudière
  • Photo de Km 11.6 Rivière Chaudière
  • Photo de Km 11.6 Rivière Chaudière
  • Photo de Km 11.6 Rivière Chaudière
Km 11.6 Rivière Chaudière
  • Photo de Km 15.8 JCT Autoroute 73
Km 15.8 JCT Autoroute 73
  • Photo de Km 16.4 Piste sur acotement
Km 16.4 Piste sur acotement
  • Photo de Km 19.5 Culture de Blé d'inde
  • Photo de Km 19.5 Culture de Blé d'inde
Km 19.5 Culture de Blé d'inde
  • Photo de Km 24 Saint-Lambert
  • Photo de Km 24 Saint-Lambert
Km 24 Saint-Lambert
  • Photo de Km 27.5 Piste rue des Érables
  • Photo de Km 27.5 Piste rue des Érables
  • Photo de Km 27.5 Piste rue des Érables
  • Photo de Km 27.5 Piste rue des Érables
Km 27.5 Piste rue des Érables
  • Photo de Km 34.2 Culture de Maïs
Km 34.2 Culture de Maïs
  • Photo de Km 32.9 Saint-Isidore
  • Photo de Km 32.9 Saint-Isidore
  • Photo de Km 32.9 Saint-Isidore
Km 32.9 Saint-Isidore
  • Photo de Km 35.6 Le PARC des Îles
  • Photo de Km 35.6 Le PARC des Îles
Km 35.6 Le PARC des Îles
  • Photo de Km 40.5 JCT 173
  • Photo de Km 40.5 JCT 173
  • Photo de Km 40.5 JCT 173
Km 40.5 JCT 173
  • Photo de Km 41.1 Piste
  • Photo de Km 41.1 Piste
  • Photo de Km 41.1 Piste
Km 41.1 Piste
  • Photo de Km 43 Scoot Piste
  • Photo de Km 43 Scoot Piste
  • Photo de Km 43 Scoot Piste
Km 43 Scoot Piste
  • Photo de Km 46.1 Informations
  • Photo de Km 46.1 Informations
  • Photo de Km 46.1 Informations
Km 46.1 Informations
  • Photo de Km 47 Sainte-Marie
  • Photo de Km 47 Sainte-Marie
  • Photo de Km 47 Sainte-Marie
Km 47 Sainte-Marie

Commentaires

    You can or this trail