Durée  7 hours 15 minutes

Coordonnées 4112

Uploaded 3 août 2015

Recorded août 2015

-
-
200 m
-92 m
0
18
35
70,06 km

Vu 1115 fois, téléchargé 2 fois

près de Rivière-du-Loup, Quebec (Canada)

Rivière-du-Loup est une ville du Québec au Canada située sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent à 200 km au nord-est de la ville de Québec2. La ville est le chef-lieu de la municipalité régionale de comté (MRC) de Rivière-du-Loup dans le Bas-Saint-Laurent 2. La nouvelle ville Rivière-du-Loup a été créée le 30 décembre 1998 à partir du regroupement de la ville de Rivière-du-Loup et de la municipalité de la paroisse de Saint-Patrice-de-la-Rivière-du-Loup2. La ville est un centre régional important grâce au palais de justice de Rivière-du-Loup, au Centre hospitalier régional du Grand-Portage (CHRGP), au CLSC Rivières et marées et à son campus étudiant. Entre les années 1845 à 1919, elle était connue sous le nom de Fraserville.

Située au confluent de la rivière du Loup et du fleuve Saint-Laurent, la ville occupe une situation de carrefour entre Montréal, Gaspé, le Nouveau-Brunswick, l'État du Maine (États-Unis), et la rive nord du fleuve Saint-Laurent. Cette localisation lui vaut d'être desservie par le chemin de fer - qui est à l'origine de l'expansion de la ville au xixe siècle - de même que par les autoroutes 20 (route transcanadienne) et 85. Elle est reliée à la région de Charlevoix, sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent par un service de traversier saisonnier. Un petit aéroport situé dans la municipalité voisine de Notre-Dame-du-Portage dessert aussi la ville.
La ville est érigée sur une série de plateaux qui s'élèvent à partir du fleuve Saint-Laurent jusqu'à une altitude de près de 200 mètres. Cette topographie accidentée en escalier explique la présence de plusieurs chutes spectaculaires sur la rivière du Loup, au centre de la ville. Ces chutes ont été exploitées dès le xixe siècle pour la production d'énergie, qui à son tour a permis l'installation de nombreuses petites industries. Aujourd'hui encore, la ville demeure un des principaux centres industriels de la région du Bas-Saint-Laurent.

• Température record la plus froide : –34,0 °C (3 décembre 1980)
• Température record la plus chaude : 33,5 °C (19 juillet 1991)
• Nombre moyen de jours avec précipitations de neige dans l'année : 68
. Nombre moyen de jours de pluie dans l'année : 120

• L'aéroport de Rivière-du-Loup
• La gare de Rivière-du-Loup (Canadien National (CN)/Via Rail Canada)
• La traverse Rivière-du-Loup/St-Siméon (indisponible pendant l'hiver)
• Autoroute 20 (Autoroute Jean Lesage): Traverse la ville d'est en ouest.
• Autoroute 85 (Autoroute Transcanadienne): Passe au sud-ouest de la ville.
• Route 132 : Traverse la ville d'est en ouest. La partie de la route dans la ville correspond à la rue Fraser et au boulevard Cartier.
• Route 291 : Se situe à l'est de la ville. La partie de la route dans la ville correspond à la rue Beaubien.
Un important échangeur autoroutier est situé au sud de la ville, soit l'échangeur partiel entre la 20 et la 85, au kilomètre 499 de la 20 et 100 de la 85. Seulement la 20 ouest vers Québec est accessible via cet échangeur, et la 85 est seulement accessible par la 20 est (le boulevard industriel, la rue Beaubien ainsi que la route de l'égilse à Cacouna-Station permettent de compléter l'échangeur). La Route Transcanadienne continue sur l'autoroute 85, vers le Nouveau-Brunswick.
2 sorties relient l'autoroute 20 à Rivière-du-Loup, soit les sorties 503 et 507. Les 2 sorties sont sur la route 132, menant vers le centre de la ville. Pour ce qui est de l'autoroute 85, la sortie 93 est sur le boulevard industriel et la 20 est vers Rimouski, puis la sortie 96 est sur la rue Fraserville.
Le centre-ville est situé exactement à 193 kilomètres au nord-est des ponts de Québec, depuis l'autoroute 20 (sortie 312), 127 kilomètres au nord-est de Montmagny (sortie 378 de la 20) et 66 kilomètres de La Pocatière (sortie 439 de la 20). Il est aussi situé à 105 kilomètres au sud-ouest de Rimouski (sortie 610 de la 20), et 43 kilomètres de Trois-Pistoles, sur la route 132. Le centre-ville est aussi situé, depuis l'autoroute 85 et la route 185, 98 kilomètres au nord-ouest de la frontière au Nouveau-Brunswick et 52 kilomètres de Témiscouata-sur-le-lac (secteur Cabano).
Rivière-du-Loup est la destination sur les panneaux routiers entre les sorties 312 et 610 (de Québec à Rimouski) de l'autoroute 20, et sur toute l'autoroute 85 et sur la route 185.

Avec ses 19 974 habitants (2014), elle est le chef-lieu d'une MRC (municipalité régionale de comté) comprenant 33 947 habitants (2008). Elle est aussi au centre d'un bassin économique de près de 90 000 habitants couvrant le territoire des MRC de Kamouraska, Témiscouata et des Basques. Rivière-du-Loup et Saint-Patrice-de-Rivière-du-Loup, aujourd'hui fusionnés, comptaient 17 210 habitants en 1991. La population a donc augmenté de 13 % en 20 ans sur le territoire actuel de la ville.

Son économie est fondée sur l'exploitation et la transformation des ressources naturelles (forêts et tourbières) et sur plusieurs industries, commerces et services. Le tourisme et la culture sont aussi économiquement présents.
Au total, c'est plus d'un millier d'entreprises qui sont localisées dans le territoire de la ville. Parmi ces entreprises, 7,5 % d'entre elles sont du secteur primaire, 22,6 % du secteur secondaire et 69,9 % du secteur tertiaire. Les PME prennent maintenant une place très importante dans cette économie au point que la ville se classe, à ce chapitre, parmi les meilleures au Québec et au Canada. Elle s'est d'ailleurs vue décerner en 2006 le titre de « ville entrepreneuriale au Québec ».

Éducation


CFP Pavillon-de-l'Avenir
La ville de Rivière-du-Loup compte plusieurs écoles autant aux niveaux préscolaire, primaire et secondaire que post-secondaire. C'est la Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup qui gère les établissements d'enseignement de la ville. Au niveau primaire, cinq écoles se dispersent dans toute la ville: l'école Saint-François-Xavier (quartier Saint-François-Xavier), les écoles La Croisée I et La Croisée II (quartier Saint-Ludger) ainsi que les écoles Roy et Joly (quartier Saint-Patrice). Au niveau secondaire se trouvent l'École secondaire de Rivière-du-Loup (public) et le Collège Notre-Dame (privé). On retrouve aussi sur le territoire de la ville trois autres établissements: le Centre de formation professionnelle Pavillon-de-l'Avenir, le Centre d'éducation des adultes de Kamouraska-Rivière-du-Loup (École Thibaudeau dans le quartier Saint-François-Xavier) et le Cégep de Rivière-du-Loup.
Le nouveau campus étudiant de Rivière-du-Loup a été créé en 20108. Il regroupe cinq écoles: les deux écoles secondaires et les trois écoles post-secondaires, soit le Centre de formation professionnelle Pavillon-de-l'Avenir, le Centre d'éducation des adultes de Kamouraska-Rivière-du-Loup et le Cégep de Rivière-du-Loup. Les sports sont mis en valeur dans ce campus qui comprend une piste d'athlétisme, un terrain de football, un terrain de balle-molle, un terrain de baseball, un terrain de soccer et six terrains de tennis. Le Parc du Campus-et-de-la-Cité inauguré le 11 septembre 2011 fait partie intégrante de ce campus9. Au niveau sportif, ce parc propose aux Louperivois des jeux d'exercices, des pistes asphaltées pour la marche ou les patins à roues alignées ainsi que deux terrains de soccer. Enfin, l'idée du campus est surtout de changer les habitudes de transport des professeurs, du personnel non-enseignant, des élèves et des étudiants. Des mesures ont été mises en place pour décourager le transport solo (une personne par voiture) au profit du transport en commun (autobus), du vélo, de la marche ou du covoiturage.


Dates importantes

• Le site de Rivière-de-Loup aurait été occupé par des marins français dès les années 1600.
• En décembre 1673, la seigneurie de la Rivière-du-Loup est concédée, par la Compagnie des Indes Occidentales, à son agent Charles Aubert de La Chesnaye qui y adjoint les fiefs de Kamouraska en 1680 et de Témiscouata-Madawaska en 1683.
• En 1746 plusieurs bouts de route sont défrichées pour relier plus facilement la Nouvelle-France et l'Acadie. Route qui sera appelée plus tard Chemin du Portage
• En juillet 1763, les seigneuries et fiefs de la Rivière-du-Loup, sont cédés à James Murray, premier gouverneur de la nouvelle colonie britannique.
• En août 1802, la seigneurie de Rivière-du-Loup est vendue à Alexandre Fraser, fils du colonel Malcom Fraser. La seigneurie prend alors le nom de Fraser plutôt que Rivière-du-Loup
• En 1845 La seigneurie s'urbanisant au fil des ans, elle change de nom pour Fraserville.
• En 1859, Fraserville devient le terminus Est du chemin de fer le Grand-Tronc.
• En 1889, inauguration de la ligne de chemin de fer vers le Nouveau-Brunswick.
• En mars 1919, la cité de Fraserville devient la cité de Rivière-du-Loup.
• En juin 1926, un incendie ravage 57 bâtiments, dont près d'une trentaine d'édifices commerciaux.
• En juin 1939, visite du roi Georges VI et de la reine Élisabeth (future reine mère).
• En avril 1947, ouverture de la station de radio CJFP à la fréquence 1400 KC
• En août 1959, inauguration de l'aéroport.
• En mars 1968, inauguration du CHR (Centre hospitalier régional).
Dans sa Relation de 1634, le père Le Jeune signale le nom amérindien de la rivière, Capititetchouez. L'une des premières attestations de la dénomination Rivière du Loup figure, en 1673, dans l'acte de concession de la seigneurie de la Rivière-du-Loup à Charles Aubert de La Chesnaye (1632-1702), ancêtre de Philippe Aubert de Gaspé. Il revient au père Chrestien Le Clercq de signaler sans équivoque le nom de la rivière dans son livre Premier établissement... (1691), tome II : « & autres Nations Sauvages qui venaient en traite à l'habitation de la Rivière du Loup ». Cette dénomination a suscité plusieurs tentatives d'explication non parfaitement satisfaisantes. On l'a attribuée à la présence de nombreux loups marins anciennement. Certains croient que Jacques Cartier lui-même, ayant trouvé beaucoup de loups marins sur la grève de la rivière, lui avait donné ce nom. Or, on faisait la chasse au loup-marin dans cette région du pays, ce qui justifie, en partie, la concession d'une seigneurie à Aubert de La Chesnaye. Ces animaux pouvaient sûrement remonter l'estuaire de la rivière. D'autres pensent que le cours d'eau porterait cette appellation parce que Samuel de Champlain y aurait rencontré sur ses bords la nation des Loups ou Mahigans. Enfin, l'hypothèse la plus plausible veut qu'il s'agisse du nom d'un vaisseau, Le Loup, venu de France et dont l'équipage aurait été contraint d'hiverner dans l'estuaire de la rivière autour de 1660.
La paroisse mère de Saint-Patrice-de-la-Rivière-du-Loup est érigée canoniquement en 1833 et civilement en 1842. En 1850, la municipalité du village de Fraserville se sépare de la municipalité de paroisse et deviendra la ville de Rivière-du-Loup en 1919. En 1852, les paroisses de Saint-Antonin et de Notre-Dame-du-Portage seront constituées à même le territoire de Saint-Patrice-de-la-Rivière-du-Loup. Le territoire résiduel gardera son identité municipale propre jusqu'en 1998, alors qu'il sera réuni à la ville de Rivière-du-Loup, après une séparation de 149 ans.
(Cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Rivière-du-Loup)


Tadoussac est un village du Québec, au Canada, situé dans la municipalité régionale de comté de La Haute-Côte-Nord et de la région administrative de la Côte-Nord1. Le recensement de 2006 y dénombre 850 habitants2. Tadoussac est le premier établissement français nord-américain au nord de la Floride.

Tadoussac pourrait venir du montagnais « Totouskak » qui signifie « mamelles » ; deux collines rondes étant situées à l'ouest du village.

• 10 octobre 1899 : Érection du village de Tadoussac.
• 13 novembre 1937 : Érection de la paroisse de Tadoussac.
. 9 avril 1949 : Dissolution de la paroisse de Tadoussac.

Tadoussac constitue un pilier de l'histoire de la colonisation de la Nouvelle-France. En 1535, en remontant le fleuve Saint-Laurent, Jacques Cartier est saisi par sa beauté et y jette l’ancre. Il est suivi de Pierre de Chauvin, Sieur de Tonnetuit en 1599 et de Samuel de Champlain en 1603 qui y ont tourné les premières pages de l'histoire permanente européenne en Amérique du Nord. Champlain aurait même songé un instant à établir sa colonie à Tadoussac, mais opta finalement pour Québec trouvant dans ce coin une région plus accueillante.
Tadoussac est le premier établissement français nord-américain au nord de la Floride. On y installe tout d'abord un poste de traite de la fourrure de la France en Nouvelle-France (maintenant dans la province de Québec au Canada). En 1599, le roi Henri IV accorde le monopole du commerce des fourrures à Tadoussac, à Dupont-Gravé et à de Chauvin. L'établissement fut créé en 1600 par François Dupont-Gravé et Pierre de Chauvin, Sieur de Tonnetuit. Seuls cinq des seize hommes qui l'accompagnaient survécurent au premier hiver qu'ils passèrent dans l'"Habitation" qu'ils y avaient construite. Au début du xviie siècle, la région était habitée durant les mois d'été par une tribu innu dont le chef était Begourat.
Le village de Tadoussac est reconnu comme le plus vieux du Québec, il a célébré son 400e anniversaire en 2001.

Le village de Tadoussac se trouve au bord du fleuve Saint-Laurent. Tadoussac se situe dans la province de Québec dans la Côte-Nord.

Le village moderne de Tadoussac est situé non loin du poste de traite originel, à l'embouchure de la rivière Saguenay, aux limites des régions touristiques de Charlevoix et de la Côte-Nord. C'est maintenant une destination touristique prisée, principalement pour l'observation des baleines et grâce à la beauté sauvage du fjord glaciaire de la rivière Saguenay. Le village est aussi reconnu internationalement, depuis 1998, comme faisant partie du très sélect Club des plus belles baies du monde et il en devient aussi le premier membre officiel en Amérique du Nord. Plus de 300 000 visiteurs visitent chaque année ce village de moins de 1 000 âmes. On y retrouve la chapelle de Tadoussac, la plus ancienne chapelle de bois encore existante au Canada.


Hôtel Tadoussac, 1915
La région de Tadoussac est principalement constituée de zones rurales ou sauvages et est le site de parcs nationaux et provinciaux, tels que le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent et le parc national du Saguenay. À quelques kilomètres du village, on peut y escalader les plus hautes dunes de sable du Canada. Le Grand Hôtel de Tadoussac jouit aussi d'une réputation internationale, célèbre notamment pour son toit rouge immortalisé par le tournage du film L'Hôtel New Hampshire d'après le roman de John Irving. La Petite Chapelle, le Centre d'interprétation des mammifères marins et le Poste de traite Chauvin sont parmi les attraits touristiques les plus prisés par les visiteurs des quatre coins du monde.
La rivière Saguenay se jette dans le fleuve Saint-Laurent et y apporte de l’eau douce froide. Or, à cet endroit, du fait que le fleuve contienne de l'eau salée et qu'il soit beaucoup plus profond, on assiste à la construction de turbulences idéales où pullulent une faune et une flore uniques. C'est la raison pour laquelle les baleines s'y donnent rendez-vous. On y retrouve les plus gros cétacés, entre autres le rorqual commun et, parfois, la baleine bleue. Le fond marin autour de Tadoussac est devenu le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent.

Le Centre d'interprétation des mammifères marins, qui comporte également un centre de recherche scientifique sur les cétacés et mammifères marins est ouvert aux visiteurs de mai à octobre.

Longue-Rive est une municipalité du Québec située dans la municipalité régionale de comté de La Haute-Côte-Nord et dans la région administrative de la Côte-Nord.

• 2 juin 1898 : Érection du canton de Saint-Paul de Mille-Vaches.
• 4 juillet 1931 : Le canton de Saint-Paul de Mille-Vaches devient la municipalité de Saint-Paul du-Nord.
• 1er janvier 1947 : Érection du village de Sault-au Mouton.
• 15 mars 1969 : La municipalité de Saint-Paul du-Nord devient la municipalité de Saint-Paul-du-Nord. Le village de Sault-au Mouton devient le village de Sault-au-Mouton.
• 28 mai 1997 : Fusion de la municipalité de Saint-Paul-du-Nord et du village de Sault-au-Mouton et création de la municipalité de Saint-Paul-du-Nord - Sault-au-Mouton.
10 octobre 1998 : La municipalité de Saint-Paul-du-Nord - Sault-au-Mouton devient la municipalité de Longue-Rive.

Les nombreux touristes en visite à Tadoussac sont notamment attirés par le bouillonnement culturel qu'on y retrouve en été. On peut découvrir entre autres la programmation estivale du Festival de la Chanson de Tadoussac au mois de juin. Le reste de l'été, on peut assister à des spectacles quasi quotidiennement, que ce soit au Café du Fjord, à l'Auberge de Jeunesse, au Gibar, au Père Coquart au Café Bohème ou encore au sous-sol de l'église, dans le cadre du Festival. Un des membres du groupe worldbeat québécois Sagapool est originaire du village, on peut donc entendre le groupe s'y produire à chaque année. On peut aussi y voir la troupe de l'Ubus Théâtre qui se produit tous les étés à bord d'un autobus scolaire. Depuis quelques années, un festival de musique traditionnelle a également lieu en automne. Et tout dernièrement, à l'été 2014, Tadoussac accueillait la toute 1re Biblio plage du Québec, la Biblio plage de Mme Chose !

• La Chapelle des Indiens de Tadoussac est l'une des plus anciennes églises en bois en Amérique du Nord4. La chapelle actuelle fut construite en 1747 sous les ordres du père Claude Coquart, les travaux se sont terminée le 24 juin 1750.
• L’Hôtel Tadoussac a été construit en 1866 et reconstruit en 1942 de style anglo-normand, il a été rénové en 2000/2001.
• Surnommé « la Toupie », le phare du Haut-fond Prince est situé au milieu du fleuve Saint-Laurent à l'embouchure du fjord du Saguenay, à environ 7 km à l'est du village de Tadoussac. Il mesure environ 25,3 mètres.
L'Église Sainte-Croix
(Cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Tadoussac)
  • Photo de Km 0 JCT Route 132 vs rue de L'Ancrage
  • Photo de Km 0 JCT Route 132 vs rue de L'Ancrage
  • Photo de Km 0 JCT Route 132 vs rue de L'Ancrage
  • Photo de Km 0 JCT Route 132 vs rue de L'Ancrage
  • Photo de Km 0 JCT Route 132 vs rue de L'Ancrage
  • Photo de Km 0 JCT Route 132 vs rue de L'Ancrage
Km 0 JCT Route 132 vs rue de L'Ancrage
  • Photo de Km .6 Rivière-du-Loup
  • Photo de Km .6 Rivière-du-Loup
  • Photo de Km .6 Rivière-du-Loup
  • Photo de Km .6 Rivière-du-Loup
  • Photo de Km .6 Rivière-du-Loup
  • Photo de Km .6 Rivière-du-Loup
Km .6 Rivière-du-Loup
  • Photo de Km .8 Piste
  • Photo de Km .8 Piste
Km .8 Piste
  • Photo de Km 1.1 Piste suite
  • Photo de Km 1.1 Piste suite
  • Photo de Km 1.1 Piste suite
  • Photo de Km 1.1 Piste suite
Km 1.1 Piste suite
  • Photo de Km 1.5 Fleuve
  • Photo de Km 1.5 Fleuve
Km 1.5 Fleuve
  • Photo de Km 1.9 Croisière AML
  • Photo de Km 1.9 Croisière AML
Km 1.9 Croisière AML
  • Photo de Km 2.0 Traverse Rivière-du-Loup-St-Siméon
  • Photo de Km 2.0 Traverse Rivière-du-Loup-St-Siméon
  • Photo de Km 2.0 Traverse Rivière-du-Loup-St-Siméon
  • Photo de Km 2.0 Traverse Rivière-du-Loup-St-Siméon
  • Photo de Km 2.0 Traverse Rivière-du-Loup-St-Siméon
Km 2.0 Traverse Rivière-du-Loup-St-Siméon
  • Photo de Km 2.9 Traversier
  • Photo de Km 2.9 Traversier
Km 2.9 Traversier
  • Photo de Km 29.5 Bateau
  • Photo de Km 29.5 Bateau
  • Photo de Km 29.5 Bateau
  • Photo de Km 29.5 Bateau
  • Photo de Km 29.5 Bateau
Km 29.5 Bateau
  • Photo de Km 30 Saint-Siméon
  • Photo de Km 30 Saint-Siméon
  • Photo de Km 30 Saint-Siméon
  • Photo de Km 30 Saint-Siméon
  • Photo de Km 30 Saint-Siméon
  • Photo de Km 30 Saint-Siméon
Km 30 Saint-Siméon
  • Photo de Km 30.3 JCT 170
  • Photo de Km 30.3 JCT 170
  • Photo de Km 30.3 JCT 170
Km 30.3 JCT 170
  • Photo de Km 32.3 Pente
  • Photo de Km 32.3 Pente
Km 32.3 Pente
  • Photo de Km 41.7 Route 132
  • Photo de Km 41.7 Route 132
  • Photo de Km 41.7 Route 132
Km 41.7 Route 132
  • Photo de Km 42.2 Lac À Pitre
  • Photo de Km 42.2 Lac À Pitre
Km 42.2 Lac À Pitre
  • Photo de Km 44.5 Tour
  • Photo de Km 44.5 Tour
Km 44.5 Tour
  • Photo de Km 46.4 Maison typique
Km 46.4 Maison typique
  • Photo de Km 46.7 Pourvoirie Domaine de la Chute
  • Photo de Km 46.7 Pourvoirie Domaine de la Chute
Km 46.7 Pourvoirie Domaine de la Chute
  • Photo de Km 47.4 Lac du Portage
  • Photo de Km 47.4 Lac du Portage
Km 47.4 Lac du Portage
  • Photo de Km 48.6 Halte - 2e Lac du Séminaire
  • Photo de Km 48.6 Halte - 2e Lac du Séminaire
Km 48.6 Halte - 2e Lac du Séminaire
  • Photo de Km 48.8 Halte
  • Photo de Km 48.8 Halte
Km 48.8 Halte
  • Photo de Km 49.6 Pente
Km 49.6 Pente
  • Photo de Km 60.6 Baie-Sainte-Catherine
  • Photo de Km 60.6 Baie-Sainte-Catherine
  • Photo de Km 60.6 Baie-Sainte-Catherine
Km 60.6 Baie-Sainte-Catherine
  • Photo de Km 60.6 Rivière aux Canards
  • Photo de Km 60.6 Rivière aux Canards
  • Photo de Km 60.6 Rivière aux Canards
  • Photo de Km 60.6 Rivière aux Canards
  • Photo de Km 60.6 Rivière aux Canards
Km 60.6 Rivière aux Canards
  • Photo de Km 60.9 Camping et Ranch du Fjord
  • Photo de Km 60.9 Camping et Ranch du Fjord
  • Photo de Km 60.9 Camping et Ranch du Fjord
Km 60.9 Camping et Ranch du Fjord
  • Photo de Km 64.1 Baie
  • Photo de Km 64.1 Baie
  • Photo de Km 64.1 Baie
  • Photo de Km 64.1 Baie
Km 64.1 Baie
  • Photo de Km 65.1 Baie
  • Photo de Km 65.1 Baie
  • Photo de Km 65.1 Baie
  • Photo de Km 65.1 Baie
Km 65.1 Baie
  • Photo de Km 65.6 Mouettes
  • Photo de Km 65.6 Mouettes
  • Photo de Km 65.6 Mouettes
  • Photo de Km 65.6 Mouettes
Km 65.6 Mouettes
  • Photo de Km 66 Panorama
Km 66 Panorama
  • Photo de Km 66.6 Trail
  • Photo de Km 66.6 Trail
  • Photo de Km 66.6 Trail
  • Photo de Km 66.6 Trail
Km 66.6 Trail
  • Photo de Km 66.7 Centre D'interprétation
  • Photo de Km 66.7 Centre D'interprétation
Km 66.7 Centre D'interprétation
  • Photo de Km 66.9 Traversier vers Tadoussac
  • Photo de Km 66.9 Traversier vers Tadoussac
  • Photo de Km 66.9 Traversier vers Tadoussac
Km 66.9 Traversier vers Tadoussac
  • Photo de Km 67.9 Traversier
  • Photo de Km 67.9 Traversier
  • Photo de Km 67.9 Traversier
  • Photo de Km 67.9 Traversier
Km 67.9 Traversier
  • Photo de Km 68.5 Traverse
  • Photo de Km 68.5 Traverse
  • Photo de Km 68.5 Traverse
  • Photo de Km 68.5 Traverse
  • Photo de Km 68.5 Traverse
Km 68.5 Traverse
  • Photo de Km 70 Arrivée
  • Photo de Km 70 Arrivée
Km 70 Arrivée
  • Photo de Km 69.4 Sortie du bateau
  • Photo de Km 69.4 Sortie du bateau
  • Photo de Km 69.4 Sortie du bateau
Km 69.4 Sortie du bateau
  • Photo de Km 70 Tadoussac
  • Photo de Km 70 Tadoussac
  • Photo de Km 70 Tadoussac
  • Photo de Km 70 Tadoussac
Km 70 Tadoussac

Commentaires

    You can or this trail