Durée  4 hours 48 minutes

Coordonnées 4257

Uploaded 6 septembre 2015

Recorded septembre 2015

-
-
206 m
143 m
0
14
27
54,13 km

Vu 1170 fois, téléchargé 2 fois

près de Saint-Georges-de-Beauce, Quebec (Canada)

Saint-Georges (Québec)

Saint-Georges est une ville québécoise qui fait partie de la municipalité régionale de comté (MRC) de Beauce-Sartigan dans le Sud du Québec dont elle est le chef-lieu. Située dans la vallée de la rivière Chaudière dans la région historique de la Beauce, cette ville de la région de Chaudière-Appalaches est la métropole beauceronne et un centre économique régional important. Saint-Georges se trouve d'ailleurs dans un axe routier important qui relie la ville de Québec avec l'État du Maine. Avec plus de 30 000 habitants, Saint-Georges est la plus grande ville de la Beauce ainsi que la deuxième ville en importance après Lévis dans la région de Chaudière-Appalaches[réf. souhaitée].
L'histoire georgienne commence avec des Algonquins francophones et catholiques qui s'installent aux abords de la rivière Famine et fondent le village de Sartigan, qui est aujourd'hui le secteur de l'ancienne gare de Saint-Georges, et cela aux environs de 1679. Au début du xviiie siècle, les deux seigneuries situées sur le site de la future ville de Saint-Georges, les seigneuries Aubin-De L'Isle et Aubert-Gallion, sont concédées respectivement à Nicolas-Gabriel Aubin De L'Isle et Marie-Thérèse de Lalande-Gayon1. En 1856, la paroisse de Saint-Georges est créée. Par contre, la ville actuelle est née en 2001 par la fusion de la ville de Saint-Georges, de la municipalité d'Aubert-Gallion et des municipalités de paroisse de Saint-Georges-Est et de Saint-Jean-de-la-Lande2.


Chronologie
• 1er juillet 1845 : Érection de la municipalité d'Aubert Gallion.
• 1er septembre 1847 : Fusion de plusieurs entités municipales et érection du comté de Dorchester.
• 1er juillet 1855 : Division du comté de Dorchester en plusieurs entités municipales dont la municipalité d'Aubert Gallion.
• 11 décembre 1856 : La municipalité d'Aubert Gallion devient la paroisse de Saint George.
• 12 décembre 1907 : Érection du village d'Est de Saint-George de Beauce par la scission de la municipalité d'Aubert Gallion.
• 28 octobre 1933 : Érection de la paroisse de Saint-Jean-de-la-Lande.
• 1er janvier 1943 : Érection du village de St-Georges-Ouest par la scission de la municipalité d'Aubert-Gallion.
• 1er janvier 1947 : Érection de la paroisse de St-Georges-Est par la scission de la municipalité d'Aubert Gallion.
• 17 avril 1948 : Le village d'Est de Saint-George de Beauce devient la ville de St-Georges.
• 18 septembre 1948 : Le village de Saint-Georges-Ouest devient la ville de Saint-Georges-Ouest.
• 15 mars 1969 : La ville de St-Georges devient la ville de Saint-Georges, la paroisse de Saint George devient la municipalité d'Aubert-Gallion, la paroisse de St-Georges-Est devient la paroisse de Saint-Georges-Est.
• 23 mai 1990 : La ville de Saint-Georges-Ouest est annexée à la ville de Saint-Georges.
• 26 septembre 2001 : La municipalité d'Aubert-Gallion, la paroisse de Saint-Georges-Est et la paroisse de Saint-Jean-de-la-Lande sont annexées à la ville de Saint-Georges.

Toponyme
Article connexe : Toponymie québécoise.
Le nom Saint-Georges a été premièrement donné à la paroisse catholique en 1835 puis à la municipalité de Saint-Georges en 1856 pour honorer le marchand allemand Johann Georg Pfotzer, plus connu sous le nom de George Pozer, qui se porta acquéreur de la seigneurie Aubert-Gallion en 18083. La Rivière Pozer traverse la seigneurie en question.

Géographie
Situation
Saint-Georges est situé à 85 km au sud de Québec, à 125 km au nord-est de Sherbrooke et à 40 km au nord de l'État du Maine. Les autres villes d'une certaine importance aux alentours, Sainte-Marie et Thetford Mines, sont situées respectivement à 40 km au nord et 50 km au nord-ouest de Saint-Georges. Saint-Georges partage ses frontières avec Saint-Honoré-de-Shenley au sud-ouest, avec Saint-Benoît-Labre et Saint-Alfred à l'ouest. Notre-Dame-des-Pins, Saint-Simon-les-Mines et Saint-Benjamin sont les municipalités limitrophes au nord. La frontière est est partagée avec Saint-Prosper, Saint-Philibert, Saint-Côme–Linière alors que le sud-est est partagé avec Saint-Martin et Saint-René.
Le noyau urbain principal s'étend sur les deux rives de la rivière Chaudière au centre du territoire; un autre noyau urbain, le village de Saint-Jean-de-la-Lande est situé au sud-ouest du centre-ville. Saint-Georges est installée au nord de la MRC de Beauce-Sartigan dans la région administrative de la Chaudière-Appalaches. Les trois paroisses, L'Assomption-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie, Saint-Georges et Saint-Jean-de-la-Lande, font partie de l'archidiocèse de Québec. La ville est intégrée à la sous-région touristique de la Beauce qui se situe dans la région touristique de la Chaudière-Appalaches.

Histoire
Les amérindiens et le régime seigneurial
L'histoire de Saint-Georges remonte au début de la Beauce soit vers la fin du xviie siècle; les premiers habitants de Saint-Georges étaient alors principalement des Amérindiens vivant dans la région. Le premier Européen à parcourir la Beauce est le père Gabriel Druillettes, jésuite et missionnaire. Il fait trois voyages : en 1646, en 1650 et finalement en 1651. Cependant, aucun établissement colonial n'est créé à la suite de ses voyages, il faut attendre près d'un siècle avant qu'une véritable communauté se crée alors que deux seigneuries sont établies sur le territoire actuel de Saint-Georges : Aubin-de-l'Isle et Aubert-Gallion3. En 1760, la seigneurie Aubert_Gallion passe aux mains de Marie-Anne Josephte de l'Estrigant de St-Martin et à sa fille Charlotte-Marie-Anne-Joseph Aubert de la Chesnaye. Les deux seigneuresses vendent, en 1768, la seigneurie à William Grant, un Anglais qui cherchait à devenir un grand propriétaire au Canada. Il meurt en 1807 et la vente de la seigneurie a lieu en 1808. C'est alors l'Allemand Johann Georg Pfotzer, considéré comme le véritable fondateur de Saint-Georges, qui achète la seigneurie. En 18354, l'érection canonique de la paroisse catholique a lieu puis, en 1856, c'est la paroisse qui est érigée civilement (voir municipalité de paroisse).

Le développement d'une métropole régionale
De 1900 à 1902, l'église de Saint-Georges est en construction, David Ouellet en est l'architecte5. Le 12 décembre 1907, le village de Saint-Georges-Est se sépare de la paroisse de Saint-Georges-d'Aubert-Gallion. Puis 25 ans plus tard, la paroisse catholique de Saint-Jean-de-la-Lande est érigée canoniquement puis en 1933, la municipalité de paroisse de Saint-Jean-de-la-Lande est créée. En tant que centre économique et industriel régional, Saint-Georges se caractérise par plusieurs compagnies fondées à Saint-Georges comme la Dionne Spinning Mills Company fondée en 1940 par Ludger et Arsène Dionne. L'année 1943 marque la séparation de la municipalité de village de Saint-Georges-Ouest. En 1946, le village de Saint-Georges-Est devient la ville de Saint-Georges, alors que deux ans plus tard le village de Saint-Georges-Ouest devient une ville. Le 22 juin 1950, la paroisse de L'Assomption-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie est érigée canoniquement et la construction de l'église du même nom est terminée deux ans plus tard. En 1966, Marcel Dutil fonde Manac qui deviendra plus tard le Groupe Canam. Saint-Georges continue d'accueillir d'autres compagnies et en 1971, Raymond Dutil fonde le Groupe Procycle. En 1990, les villes de Saint-Georges et de Saint-Georges-Ouest fusionnent et gardent le nom de la première. En 2001, la nouvelle ville de Saint-Georges voit le jour ; la ville de Saint-Georges, la municipalité d'Aubert-Gallion et les paroisses de Saint-Georges-Est et de Saint-Jean-de-la-Lande fusionnent.

Culture[modifier On trouve à Saint-Georges une salle de théâtre, la Salle Alphonse-Desjardins, qui compte environ 600 sièges au Cégep Beauce-Appalaches.
Cette ville compte aussi quelques artistes comme Amélie Veille.

Médias
• EnBeauce.com, Portail d'actualités quotidiennes de la Beauce.
• L'Éclaireur-Progrès, journal hebdomadaire de la Beauce.

Radio
• Mix 99,7
• Cool FM 103,5

Enseignement
Collégial
• Cégep Beauce-Appalaches
Commission scolaire
• Commission scolaire de la Beauce-Etchemin
Professionnel
• L'École d'Entrepreneurship de la Beauce
• Centre Intégré de Mécanique Industrielle de la Chaudière (CIMIC)
• Centre de formation professionnelle Pozer

Sport
On trouve à Saint-Georges le Centre Lacroix-Dutil. Ce centre est doté d'un aréna avec deux patinoires, d'un terrain de baseball, de trois courts de tennis et de deux piscines. L'hiver, le terrain de baseball fait place à un anneau de glace.

Équipes sportives
• Cool FM 103,5 de Saint-Georges, Ligue Nord Américaine de Hockey (LNAH)
• Condors de Beauce-Appalaches, Ligue de football collégial 2e Division
• Dragons de la Beauce-Etchemin, Ligue de football Midget AAA
• Huns de Saint-Georges, Ligue de soccer Québec Métro Sénior AA 1re Division
• Jarrets Noirs de Beauce, Ligue de Baseball Senior Majeur BB de Québec

Arrondissement
Lieux Quartiers
1 St-Georges Saint-Georges Est · Saint-Georges Ouest · Jersey Mills
2 Fusion à St-Georges Aubert-Gallion · Saint-Jean-de-la-Lande


Municipalités limitrophes
Beauceville
Notre-Dame-des-Pins, Saint-Simon-les-Mines
Saint-Benjamin,
Saint-Prosper
Saint-Benoît-Labre
Saint-Philibert,
Saint-Côme–Linière
Saint-Georges E
Saint-Honoré-de-Shenley
Saint-Martin
Saint-René
(Cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Georges_(Québec))

Sainte-Marie (Québec)
Sainte-Marie, parfois appelée Sainte-Marie-de-Beauce, est une ville du Québec située dans la MRC de La Nouvelle-Beauce, dont elle est le chef-lieu, dans la région de Chaudière-Appalaches1. Elle fait partie de la région traditionnelle de la Beauce.
Elle est située à 40km au sud de la ville de Québec. Elle tient son nom de Marie-Claire Fleury de la Gorgendière, épouse du premier seigneur de Sainte-Marie, Thomas-Jacques Taschereau, à qui la seigneurie fut concédée en 1736.
Sainte-Marie est un centre industriel, commercial et agricole important dont l'influence s'étend dans toute la région environnante. Sa population est de 13 159 en 20122. Elle est donc la deuxième ville en importance de la Beauce après Saint-Georges.
Géographie


Logo de Sainte-Marie
La présence de la rivière Chaudière qui traverse Sainte-Marie est l'élément le plus marquant du territoire. 70 % de la superficie est consacré à l'activité agricole. Elle est traversée par l'autoroute 73 et la route 173. Pour les cyclistes, elle est aussi traversée par la route Verte 6.

Chronologie
• 1er juillet 1845 : Érection de la municipalité de Ste. Marie de Beauce.
• 1er septembre 1847 : Fusion de plusieurs entités municipales dont Ste. Marie de Beauce pour l'érection du comté de Dorchester.
• 1er juillet 1855 : Division du comté de Dorchester en plusieurs entités municipales dont la paroisse de Ste. Marie de la Nouvelle Beauce.
• 30 mai 1913 : Érection du village de Sainte-Marie par la scission de la paroisse.
• 5 avril 1958 : Le village de Sainte-Marie devient la ville de Sainte-Marie.
• 31 janvier 1959 : La paroisse de Ste. Marie de la Nouvelle Beauce devient la paroisse de Sainte-Marie.
• 15 avril 1978 : Annexion de la paroisse de Sainte-Marie à la ville de Sainte-Marie.

Histoire
La seigneurie de Sainte-Marie-de-la-Nouvelle-Beauce, aussi appelée Taschereau du nom de son premier propriétaire, a été concédée en 1736. La paroisse a été fondée en 1737 et érigée canoniquement en 18353. La plupart des premiers colons venaient de l'île d'Orléans et de la Côte de Beaupré.
Comme dans de nombreuses localités du Québec, la partie plus urbanisée (le « village ») s'est séparée de la paroisse en 1913 et a obtenu le statut de ville en 1958 et les deux parties se sont à nouveau réunies en 1978.

Commerces et industries
Le secteur industriel de Sainte-Marie participe à la renommée dont jouit la Beauce à titre d'un des centres économiques les plus dynamiques du Québec. Sainte-Marie est l'héritière d'une tradition d'entraide (les fameuses corvées) et de travail.
Dotée de deux parcs industriels situés en bordure de l'autoroute 73, Sainte-Marie détient 60 % des emplois industriels dans la MRC de La Nouvelle-Beauce. Avec un taux d'exportation de 40 %, l'économie régionale est largement ouverte sur l'extérieur, principalement vers les États-Unis. Elle profite de la proximité de Québec, de la frontière américaine et des grands axes routiers.
Elle est particulièrement reconnue comme étant la ville des gâteaux Vachon. L'entreprise y fut fondée en 1923.

Profil socio-économique


Pont Sainte-Marie


Pont Sainte-Marie


Hotel de ville Sainte-Marie
• Budget municipal (millions $) 11,2
• Nombre d'entreprises : 799
• Emplois secteur primaire: 240 emplois
Secteur agricole (1997) : 88 entreprises
• Emplois secteur secondaire 2205
• Secteur manufacturier (1999) : 51 entreprises
• Emplois secteur tertiaire 3210 emplois
Détaillants (1999) : 178 entreprises
Services (1999) : 482 entreprises
En 1999, Sainte-Marie comptait :
• 43 bâtiments industriels
• 110 bâtiments commerciaux
• 2 parcs industriels avec 38 occupants

Éducation et loisirs
• Écoles primaires 4
• École secondaire 1
• Enseignement collégial (centre hors campus) 1
• Enseignement universitaire (centre hors campus) 1
• Centres de formation spécialisés (langues, etc.) 6
• Parcs et terrains de jeux 9
• Tennis 4
• Bibliothèque, aréna, piscine extérieure, piscine intérieure, terrains de football et de soccer
• Salle Méchatigan
• Centre Caztel
• CPE

Santé
• Cliniques médicales et dentaires 9
• CLSC (Centre local de services communautaires) 1

Parcs industriels
• Année d'ouverture : 1971 (secteur ouest), 1999 (secteur est)
• Superficie totale : 1 161 328 m2 - 12 487 400 pi2
• Superficie disp. : 505 501 m2 - 5 435 545 pi2
• Occupants : 38
• Services: Égout et aqueduc dans les deux parcs, gaz naturel dans le secteur ouest seulement

Entreprises
Principales entreprises de Sainte-Marie
• Vachon (division de Saputo inc.) (gâteaux et pâtisseries)
• Maax inc. (produits sanitaires acrylique, fibre de verre, ABS)
• Ling Canada (emballages en carton)
• Constructions Beauce-Atlas (structures d'acier)
Beton Bolduc (Pavé et terrassement)
(Cf, https://fr.wikipedia.org/wiki/Sainte-Marie_(Québec))
  • Photo de Km 0 JCT 118e Rue vs 1re Avenue
  • Photo de Km 0 JCT 118e Rue vs 1re Avenue
  • Photo de Km 0 JCT 118e Rue vs 1re Avenue
  • Photo de Km 0 JCT 118e Rue vs 1re Avenue
Km 0 JCT 118e Rue vs 1re Avenue
  • Photo de Km .3 Piste
  • Photo de Km .3 Piste
Km .3 Piste
  • Photo de Km .8 Pont
  • Photo de Km .8 Pont
  • Photo de Km .8 Pont
  • Photo de Km .8 Pont
Km .8 Pont
  • Photo de Km 1.3 Pont de l'Île
  • Photo de Km 1.3 Pont de l'Île
  • Photo de Km 1.3 Pont de l'Île
  • Photo de Km 1.3 Pont de l'Île
  • Photo de Km 1.3 Pont de l'Île
Km 1.3 Pont de l'Île
  • Photo de Km 2.2 Piste
  • Photo de Km 2.2 Piste
Km 2.2 Piste
  • Photo de Km 2.5 Parc
  • Photo de Km 2.5 Parc
  • Photo de Km 2.5 Parc
  • Photo de Km 2.5 Parc
Km 2.5 Parc
  • Photo de Km 3.2 Piste
  • Photo de Km 3.2 Piste
Km 3.2 Piste
  • Photo de Km 6.1 Piste Rivière
  • Photo de Km 6.1 Piste Rivière
  • Photo de Km 6.1 Piste Rivière
Km 6.1 Piste Rivière
  • Photo de Km 7.1 Petite Île
  • Photo de Km 7.1 Petite Île
  • Photo de Km 7.1 Petite Île
Km 7.1 Petite Île
  • Photo de Km 8,9 JCT Route 173
  • Photo de Km 8,9 JCT Route 173
  • Photo de Km 8,9 JCT Route 173
  • Photo de Km 8,9 JCT Route 173
Km 8,9 JCT Route 173
  • Photo de Km 9.3 Pont couvert
  • Photo de Km 9.3 Pont couvert
  • Photo de Km 9.3 Pont couvert
  • Photo de Km 9.3 Pont couvert
Km 9.3 Pont couvert
  • Photo de Km 9,6 Pont Perrault
  • Photo de Km 9,6 Pont Perrault
  • Photo de Km 9,6 Pont Perrault
  • Photo de Km 9,6 Pont Perrault
  • Photo de Km 9,6 Pont Perrault
  • Photo de Km 9,6 Pont Perrault
Km 9,6 Pont Perrault
  • Photo de Km 10.3 JCT Route 173
  • Photo de Km 10.3 JCT Route 173
  • Photo de Km 10.3 JCT Route 173
  • Photo de Km 10.3 JCT Route 173
  • Photo de Km 10.3 JCT Route 173
  • Photo de Km 10.3 JCT Route 173
Km 10.3 JCT Route 173
  • Photo de Km 10.7 Piste Rte Président Kennedy
  • Photo de Km 10.7 Piste Rte Président Kennedy
Km 10.7 Piste Rte Président Kennedy
  • Photo de Km 14.3 Rivière
  • Photo de Km 14.3 Rivière
Km 14.3 Rivière
  • Photo de Km 17 Beauceville
  • Photo de Km 17 Beauceville
  • Photo de Km 17 Beauceville
Km 17 Beauceville
  • Photo de Km 20.4 Route 173 Piste sur acotement
  • Photo de Km 20.4 Route 173 Piste sur acotement
  • Photo de Km 20.4 Route 173 Piste sur acotement
Km 20.4 Route 173 Piste sur acotement
  • Photo de Km 25.5 Saint-Joseph
  • Photo de Km 25.5 Saint-Joseph
Km 25.5 Saint-Joseph
  • Photo de Km 31.2 Parc Crèmerie
  • Photo de Km 31.2 Parc Crèmerie
Km 31.2 Parc Crèmerie
  • Photo de Km 31.3 JCT Route 173 vs Av Saint-Louis
  • Photo de Km 31.3 JCT Route 173 vs Av Saint-Louis
Km 31.3 JCT Route 173 vs Av Saint-Louis
  • Photo de Km 33.9 Repos
  • Photo de Km 33.9 Repos
Km 33.9 Repos
  • Photo de Km 34.1 Piste
Km 34.1 Piste
  • Photo de Km 34.9 Route verte 6 Acotement 173
  • Photo de Km 34.9 Route verte 6 Acotement 173
Km 34.9 Route verte 6 Acotement 173
  • Photo de Km 36.8 Fromagerie Gilbert
  • Photo de Km 36.8 Fromagerie Gilbert
  • Photo de Km 36.8 Fromagerie Gilbert
Km 36.8 Fromagerie Gilbert
  • Photo de Km 38.8 Vallée Jonction
  • Photo de Km 38.8 Vallée Jonction
  • Photo de Km 38.8 Vallée Jonction
Km 38.8 Vallée Jonction
  • Photo de Km 40.6 JCT Route 173 vs JM Rousseau
  • Photo de Km 40.6 JCT Route 173 vs JM Rousseau
  • Photo de Km 40.6 JCT Route 173 vs JM Rousseau
Km 40.6 JCT Route 173 vs JM Rousseau
  • Photo de Km 41.1 Halte
  • Photo de Km 41.1 Halte
  • Photo de Km 41.1 Halte
  • Photo de Km 41.1 Halte
  • Photo de Km 41.1 Halte
Km 41.1 Halte
  • Photo de Km 42 Èglise Vallée Jonction
  • Photo de Km 42 Èglise Vallée Jonction
Km 42 Èglise Vallée Jonction
  • Photo de Km 42 Piste
  • Photo de Km 42 Piste
Km 42 Piste
  • Photo de Km 44.5 Piste entre Rivière et Voie ferrée
  • Photo de Km 44.5 Piste entre Rivière et Voie ferrée
  • Photo de Km 44.5 Piste entre Rivière et Voie ferrée
Km 44.5 Piste entre Rivière et Voie ferrée
  • Photo de Km 46.2 Piste
Km 46.2 Piste
  • Photo de Km 48 Voie ferrée et Piste
Km 48 Voie ferrée et Piste
  • Photo de Km 48.8 Halte
  • Photo de Km 48.8 Halte
  • Photo de Km 48.8 Halte
  • Photo de Km 48.8 Halte
  • Photo de Km 48.8 Halte
Km 48.8 Halte
  • Photo de Km 50 Voie ferrée Piste Route
  • Photo de Km 50 Voie ferrée Piste Route
Km 50 Voie ferrée Piste Route
  • Photo de Km 51.1 Piste
  • Photo de Km 51.1 Piste
Km 51.1 Piste
  • Photo de Km 52.4 Sainte-Marie
  • Photo de Km 52.4 Sainte-Marie
Km 52.4 Sainte-Marie
  • Photo de Km 52.9 Piste et Voie ferrée
Km 52.9 Piste et Voie ferrée
  • Photo de Km 54 Bureau d'informations
  • Photo de Km 54 Bureau d'informations
  • Photo de Km 54 Bureau d'informations
  • Photo de Km 54 Bureau d'informations
  • Photo de Km 54 Bureau d'informations
  • Photo de Km 54 Bureau d'informations
Km 54 Bureau d'informations

Commentaires

    You can or this trail