Télécharger
franc1s
151 5 6

Distance

79,83 km

Dénivelé positif

1 718 m

Difficulté technique

Difficile

Dénivelé négatif

1 762 m

Altitude maxi

2 653 m

Trailrank

37

Altitude mini

1 646 m

Type d'itinéraire

Aller simple
  • Vidéo de TransAtlas 2014. 2.- tagoudit-bouzmou
  • Photo de TransAtlas 2014. 2.- tagoudit-bouzmou
  • Photo de TransAtlas 2014. 2.- tagoudit-bouzmou
  • Photo de TransAtlas 2014. 2.- tagoudit-bouzmou
  • Photo de TransAtlas 2014. 2.- tagoudit-bouzmou
  • Photo de TransAtlas 2014. 2.- tagoudit-bouzmou

Durée

10 hours 7 minutes

Coordonnées

11462

Publié

7 mai 2014

Recorded

avril 2014
Soyez le premier à applaudir
Partager
-
-
2 653 m
1 646 m
79,83 km

Vu 852 fois, téléchargé 14 fois

près de Tagouditt, Meknès-Tafilalet (Morocco)

|
Afficher l'original
Nous nous reposons phénoménalement à l'auberge de Tagoudit. Ou alors je pensais, car Juanlu s'était déjà levé plusieurs fois pour aller aux toilettes. Après un bon petit-déjeuner (le pain marocain est bon), préparez un sac de pique-nique composé d'un sandwich à l'omelette avec des tomates et des fruits. Donc c'est sympa.

Un couple de ports et une zone intermédiaire nous attendent, ce qui est supposé être problématique car ils longent une rivière. Le premier d'entre eux est surmonté par la route sans difficulté et de là les choses se compliquent. Nous quittons la route et montons sur une piste qui, à quelques mètres, est détruite par une rivière. Ce sera un bon moment. Même si nous voulions l'éviter, nous avons fini par nous tremper les pieds et les kilomètres ne se sont pas étendus. Au moins, ce n'était pas aussi grave que d'autres cyclistes almeriens nous ont dit qu'ils l'avaient fait dans la montée, la veille et certainement que la forêt de cèdres était préférable à la route alternative.

Passé cette zone et après nous être arrêtés pour déjeuner, nous sommes arrivés à un autre village, Anfgou, qui donne lieu au plat principal de la journée. Un repechito de 14 km et + 1.000m de montée. Nous retournons pour attraper la chaleur sans beaucoup d'ombre pour nous abriter et avec beaucoup d'enfants qui nous entourent en demandant des choses. Ils ont continué à courir et à faire du vélo même après leur avoir dit que nous n'avions rien à leur donner. Et c'était raide… de vrais athlètes.


Derrière le port, il n'y a qu'une promenade tranquille dans une plaine fertile sans fin. L'interface cycliste / selle commence à souffrir mais avec la lumière à cette heure de la journée, il était impossible de ne pas profiter de ces derniers kilomètres jusqu'à Bou Azmou. Ici, il y a plusieurs villages à côté d'une route plus ou moins fréquentée qui sera celle que nous prendrons le lendemain.

Mohamed, l'auberge, ne manquait pas de volonté et de sympathie mais les pauvres ne savaient rien ... C'était un bâtiment plus récent que la veille, plus dans un hôtel plan, mais un peu plus sale. Oui, ils étaient très bons.

Commentaires

    You can or this trail