-
-
398 m
124 m
0
22
44
88,98 km

Vu 1344 fois, téléchargé 41 fois

près de Figeac, Midi-Pyrénées (France)

|
Afficher l'original
La Via Podiense, Podense ou Podiensis est l'une des quatre principales voies d'accès des pèlerins médiévaux français à Compostelle à travers les Pyrénées. Appelée également Route des Bourguignons et des Teutons, partie de la ville du Puy-en-Velay et entre en Espagne par Roncevaux après avoir convergé avec les routes Lemovicense et Turonense dans le pays basque français (on suppose que dans le ville de Gibraltar, entre Saint-Palais et Ostabat, et commémore ainsi une stèle placée par les Amis du Chemin de Saint-Jacques de France). La Via Podense était historiquement la première route de pèlerinage français à Compostelle, puisque Godesalco, évêque du Puy, partit pour la prétendue tombe de l'apôtre en 950.

Le jour se lève avec du brouillard près de la rivière, ce qui donne l’idée qu’il va faire beau, mais malgré tout, les imperméables arrivent à la fête, personne n’a pensé à le quitter. La sortie de Figeac est un rempart avec une pente assez importante et des pierres en vrac, mais ce qui nous fait marcher jusqu’au sol, c’est l’humidité qui fait glisser les ponts. Il y a un tronçon d'environ 200 mètres où les roues ne s'accrochent pas et c'est impossible. En enlevant cette section, la montée est cyclable mais il faut des jambes, il y a une bonne pente. Après ce premier obstacle, jusqu’à 29 km, l’itinéraire est constitué de fentes qui alternent des tronçons de route avec des tronçons de GR où parfois on trouve des zones plus techniques, en particulier en descente.

La descente vers Cajarc est rapide et l'entrée de la ville se fait par un verdict très agréable et amusant. La sortie est une autre chose: certains courageux (ou fous comme vous regardez) nous voulions sortir où indiqué "GR65" et nous avons trouvé un tronçon de 150 mètres avec 3 zetas où il n'y a plus de nez pour pousser le vélo. Nous sommes allés à l’autoroute, avons traversé la rivière et sommes entrés dans le GR65, nous n’avons plus beaucoup envie de route après hier et nous allons essayer de progresser le plus possible par la route. Et quelles routes: la sortie du lit de la rivière est un leñazo de près de 3 kilomètres avec une bonne pente, des pierres et même des marches. Il est 100% cyclable avec une certaine habileté et surtout de bonnes jambes, mais c'est difficile. Après ce premier tronçon, il s’agit à nouveau d’une route qui alterne des routes secondaires avec des tronçons de voie, mais avec un caractère plus roulant. Il y a une descente pierreuse mais en général, vous pouvez vous déplacer plus rapidement que de Figeac à Cajars.

Nous mangeons à Limogne en Quercy, nous nous arrêtons à Varaire et continuons sur la même route (rompepiernas, parfois piste et parfois route secondaire) pour passer sous l'autoroute à environ 12 km de Cahors. Nous montons une route très courte par la route et, peu après le sommet, le GR se dirige vers la gauche sur une piste qui mène à une descente raide vers Cahors où nous terminons l’itinéraire.

Vous pouvez recharger de l'eau en traversant les grandes villes.

5h29 de vélo lui donnant assez de canne de Varaire à Cahors.

Commentaires

    You can or this trail