Durée  7 hours 52 minutes

Coordonnées 8931

Publié 6 août 2014

Recorded août 2014

-
-
304 m
54 m
0
20
39
78,53 km

Vu 1938 fois, téléchargé 52 fois

près de Cahors, Midi-Pyrénées (France)

|
Afficher l'original
La Via Podiense, Podense ou Podiensis est l'une des quatre principales voies d'accès des pèlerins médiévaux français à Compostelle à travers les Pyrénées. Appelée également Route des Bourguignons et des Teutons, partie de la ville du Puy-en-Velay et entre en Espagne par Roncevaux après avoir convergé avec les routes Lemovicense et Turonense dans le pays basque français (on suppose que dans le ville de Gibraltar, entre Saint-Palais et Ostabat, et commémore ainsi une stèle placée par les Amis du Chemin de Saint-Jacques de France). La Via Podense était historiquement la première route de pèlerinage français à Compostelle, puisque Godesalco, évêque du Puy, partit pour la prétendue tombe de l'apôtre en 950.

Et le 5ème jour se leva enfin et avec tous les signes que ça allait être chaud. Nous commençons le parcours en visitant la cathédrale de Cahors et ses magnifiques dômes. Nous ne sommes pas entrés car, bien qu’en théorie ils aient ouvert à 9h, à 9h20 il était encore fermé et sans signe d’ouverture sous peu, et nous ne pouvions plus attendre, alors nous nous sommes dirigés vers Puente Valentré, un vieux pont de pierre médiévale qui traverse la rivière Lot à l'ouest de Cahors. Elle offre aujourd'hui, avec ses trois tours fortifiées et ses six arcs précédés de pics acérés, un exemple exceptionnel d'architecture de défense médiévale, convertie en symbole du village de Cahors. Depuis 1998, il est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Nous revenons au même rivage de la rivière dans laquelle nous avons dormi et nous avons quitté le chenal en montant 1 kilomètre par une route secondaire; Au sommet, nous avons la possibilité de faire 600 mètres à la "Croix de la Magné" et la vérité est que la vue imprenable sur la ville de Cahors en fait un miletrito supplémentaire. Une descente rapide sur la même route, nous passons sous l'autoroute, nous continuons le long de la route et un peu plus loin nous nous engageons sur une piste qui monte. Et ça va être le ton de la journée: le GR65 prend et laisse de petites routes secondaires dans des hauts et des bas continus, il n'y a pas de grands ports, il n'y a pas de longues descentes, il n'y a pas de longues routes (sauf les 13 derniers kilomètres) Il y a un petit tronçon de sentier de ratonero très amusant et les quelques tronçons des Trialeros se détachent presque plus pour la pente que pour les pierres et ils sont presque tous en descente (il y a un trek de 1 km en montée jusqu'à la sortie de Montcuq qui est le seul à la hausse).

Nous traversons des petites villes à l'architecture et au style très typiques de la campagne française et évitons les routes secondaires, en particulier les zones GR65 où il n'y aurait pas d'autre choix que de pousser le vélo, donc le parcours est très agréable: le paysage du jour est des champs de tournesols, des vignes et surtout de longues prairies perdues entre les collines.

Après un bref rafraîchissement à Montcuq, l’arrêt de manger se fait sur la belle place de caractère médiéval située au centre du centre historique de Lauzerte.

4h56 'de pédalage le prenant tout à fait calmement sauf les 13 derniers kilomètres par la route où nous nous sommes déjà un peu serrés.

2 commentaires

You can or this trail