zorbeck
269 24 1
  • Photo de Double Boucle Terville -Oeutrange et descente de la mort qui tue
  • Photo de Double Boucle Terville -Oeutrange et descente de la mort qui tue
  • Photo de Double Boucle Terville -Oeutrange et descente de la mort qui tue
  • Photo de Double Boucle Terville -Oeutrange et descente de la mort qui tue
  • Photo de Double Boucle Terville -Oeutrange et descente de la mort qui tue

Durée  2 hours 30 minutes

Coordonnées 1208

Publié 24 juin 2018

Recorded juin 2018

-
-
424 m
157 m
0
6,1
12
24,25 km

Vu 122 fois, téléchargé 5 fois

près de Terville, Grand Est (France)

Parcours pas trop long dont la plus grande partie est en foret, avec sur la 2eme boucle une montée salée et plus loin une descente qui le sera encore plus. Ce sont cette montée et cette descente qui justifient le label "difficult", la première très physique et assez longue, la seconde exigeant de l'expérience vu l'inclinaison surtout au début (> 45 deg)...

Le point de départ est le rond-point du macdo de Thionville (Terville), direction Guentrange avant de se taper la montée du Creve-Coeur. Sur le coin de l'ancienne caserne de gendarmerie, continuer tout droit et entrer dans la foret. Là, il faudra bifurquer un moment vers la droite, mais pas trop tôt pour ne pas se retrouver du coté d'Hettange Grande, et commencer la descente, très plaisante car pas trop raide et même avec une possibilité de saut, pour arriver sur le bas du parcours de santé et puis traverser la départementale, pour reprendre le bois de Elange en traversant l'autre départementale (qui mène à Oeutrange). Continuer dans le bois, parallèle à première départementale (et donc perpendiculairement à la deuxième) puis obliquer légèrement à droite en direction du pont au dessus de l'autoroute (cad vers l'ouest). Le parcours est agréable, peu de boue sauf en cas de pluie, mais se méfier des racines et des trous d'eau, les bords sont glissants. Du pont, continuer par le bois jusqu'au terrain de foot d'Oeutrange, ce qui oblige à barboter un peu dans la boue des qu'il a plu, et même longtemps après, juste avant la légère montée juste avant le terrain de foot.

Le coin du terrain de foot est le point de jonction des 2 boucles. Avant d'arriver au terrain de foot, tourner à droite pour longer le petit coté, et après qques dizaines de m, tourner encore à droite (en biais) et se laisser guider par le sentier qui va contourner puis longer une petite ravine pour finalement arriver à un chemin d'herbe le long de l'autoroute. Le parcours le long de l'autoroute est boueux par endroit, se méfier des ornières qui sont profondes et pas toujours visibles à cause des hautes herbes, j'imagine qu'en cas de pluie ça doit pas être du gâteau, et se termine en dur à la route. Traverser la départementale et continuer tout droit jusqu'au village d'Oetrange qui est à traverser en gardant le cap NO vers les bois.

La montée est assez dure vu la longueur, ça commence mal avec des graviers abondants (une bonne couche qui rend le pédalage pénible car ça rippe) et des grosses pierres, puis après un bref répit juste avant l'entrée dans la foret, vient un raidillon infernal sur 150 m. Une fois passé le raidillon, ça s’améliore un peu, grâce notamment aux sapins dont les aiguilles forment un tapis bien plus agréable que la boue ou les pierres qui les précédent. Cependant, quand on croit avoir atteint la crête, il reste encore un dernier raidillon qui achève l'épuisement au milieu des pierres et des racines. Une fois sur le plat, quelques dizaines de m avant la voie carrossable, prendre le sentier de crête sur la gauche (vers l'ouest) et le continuer jusqu' au bout sans redescendre (il existe une alternative qui redescend un peu pour remonter après). Le chemin quitte la crête et s'enfonce dans les bois, puis de la futaie et est très boueux par endroit, attention à la chaîne et au dérailleur, sans compter l'inévitable bain de boue pour celui qui veut passer en force. Avec un peu d'adresse, il y a moyen de rester sec, et on finit par arriver sur le chemin carrossable qui à droite rejoint l'antenne, et à gauche mène à la plus belle descente du coin (dite descente de la mort qui tue, il parait qu= un championnat de France est passé par là avant 2000)...

Le continuer quand il se transforme en sentier, c'est lui qui mène au point le plus haut à partir duquel la descente va commencer, très, très raide, personnellement j'abaisse la selle à fond, les premières dizaines de m se font pratiquement avec la roue arrière bloquée tout en évitant la bascule vers l'avant à travers racines, grosses pierres et branches éparpillees à peu pres partout. Après ça s’améliore un peu mais la dernière partie est assez casse-gueule car une grosse crevasse se trouve au milieu et est pratiquement infranchissable sans faire de voltige. Éviter de trop foncer sur la fin car un arbre, parallèle à la piste, a été coupé et le tronc est en porte à faux face à la descente, juste à hauteur du guidon, le passage est très réduit, et donc attention à ne pas lâcher les freins trop tôt, c'est à se demander ce que les bûcherons qui ont fait ça avaient dans la tête...La descente devient moins raide une fois le pré atteint. Au coin, on peut déplorer les restes ou les traces calcinés de bagnoles volées, se méfier des bris de verre qui jonchent le sol surtout si on arrive vite, avant de plonger un peu sur la gauche vers un dernier tronçon de descente raide, qui se termine sur le chemin menant à la départementale. Traverser cette dernière et prendre le sentier qui mène au terrain de foot. C'est ici que la deuxième boucle se termine et que la deuxième partie de la première commence.

Après avoir longé le terrain de foot, prendre à droite le petit sentier qui descend, puis remonte, à travers des ronces puis dans un bois de sapin. Là tourner à gauche pour redescendre vers une petite ravine dotée d'un pont (très casse gueule en cas de pluie) que l'on franchit pour remonter un peu, puis bifurquer à gauche pour zigzaguer ensuite sur un chemin découverte nature qui surplombe la ravine. Puis finalement prendre la direction de l'autoroute qui sera cette fois franchie par un tunnel souterrain. A la sortie du tunnel tourner à gauche et puis plus loin prendre à droite, une belle descente bien rectiligne mais très pierreuse permet de foncer un peu, avant de rejoindre le chemin qui mène à Elange (par les bois). Le retour d'Elange vers Thionville se fait par le chemin dédié le long de la voie rapide.

Commentaires

    You can or this trail