persi
  • Photo de Gran Volta Aran - Couserans (Col de Mente, Saint Lary, Col de Core, Seix, Port d'Aula, Bagergue, Liat, Canejan)
  • Photo de Gran Volta Aran - Couserans (Col de Mente, Saint Lary, Col de Core, Seix, Port d'Aula, Bagergue, Liat, Canejan)
  • Photo de Gran Volta Aran - Couserans (Col de Mente, Saint Lary, Col de Core, Seix, Port d'Aula, Bagergue, Liat, Canejan)
  • Photo de Gran Volta Aran - Couserans (Col de Mente, Saint Lary, Col de Core, Seix, Port d'Aula, Bagergue, Liat, Canejan)
  • Photo de Gran Volta Aran - Couserans (Col de Mente, Saint Lary, Col de Core, Seix, Port d'Aula, Bagergue, Liat, Canejan)
  • Photo de Gran Volta Aran - Couserans (Col de Mente, Saint Lary, Col de Core, Seix, Port d'Aula, Bagergue, Liat, Canejan)

Durée  16 days 6 hours 27 minutes

Coordonnées 14755

Publié 20 août 2015

Recorded août 2015

  • Rating

     
  • Information

     
  • Easy to follow

     
  • Scenery

     
-
-
2 345 m
118 m
0
52
104
207,54 km

Vu 1500 fois, téléchargé 69 fois

près de Boutx, Région Midi-Pyrénées (France)

|
Afficher l'original
Superbe traversée transfrontalière entre l'Alt Couserans et le Nord de la Vall d'Aran qui traverse tous les types de terres, des autoroutes, des bonnes pistes, des sentiers en mauvais état, des sentiers, du motocross et des pièces où il faudra charger le vélo.
Nous trouverons des forêts feuillues, des sentiers et des pistes de motocross technique et non motorisées. Une longue piste qui, à 18 km, nous emmènera de Couflens à 600m du Port de Classe à 2260m avec des vues fantastiques sur le Mont Valier. De là, nous entrerons dans le Val d'Aran avec une longue descente "freeride" jusqu'à ce que nous trouvions la piste à Montgarri et jusqu'à Bagergue. Le lendemain, nous aurons le long voyage à travers les mines de Liat, un terrain très sauvage et où nous devrons porter un peu le vélo (certains appellent le cyclo-alpinisme) et nous suivrons des chemins très techniques jusqu'à notre retour en France et pour les ascensions difficiles revenir au point de départ de Coll de Mente.

1er jour: Col de Mente - Saint Lary (38 km, + 900 m)

Nous effectuons le trajet en voiture jusqu'au Col de Mente, situé à 45 km de Viella. Nous disons à l'auberge située dans le cou. Ce cou a 1349m de haut. Nous commencerons donc la route avec une longue descente de 17 km pour de bonnes pistes, en suivant dans la direction opposée le célèbre passage piéton de l'occitan. Nous atteindrons le village de Razacueille par la route. De là, nous suivrons un beau sentier, avec une forte montée. C'est le chemin du Piémont (le GR78, le chemin de Santiago qui vient d'Italie et traverse la France). Nous suivrons d'abord un morceau puis nous le laisserons suivre une bonne piste sur une colline escarpée. Nous continuerons à suivre le GR pour les forêts feuillues, avec de superbes pièces et très inconfortables, avec des racines, des roches et de la "montée" que nous devons faire à pied. Pour le moto-cross technique, nous atteindrons le col de Portet d'Aspet où nous suivrons la route. Plus de chemins avec de fortes chutes et de mauvais chemins nous mèneront au village de Saint Lary. Nous allons dormir à l'Auberge de l'Isard (très bien).

2ème jour: Saint Lary - Pont de la Taule (Seix) (66km, + 2280m)

Fortes ascensions, d'abord pour la route et ensuite une bonne piste jusqu'à 1230m environ. Ici, la chose change. Nous quittons une bonne piste et nous suivrons à travers des prairies, des traces de végétation sales avec des arbres cassés, de la boue, de fortes descentes techniques (ce sont des traces de travaux forestiers, tout très comanche) jusqu'à une bonne piste que nous partirons bientôt avec une montée raide (pleine de trous de bovins et de flaques) et au final par de l'herbe dans une forte montée, nous atteignons le Coll de la Croix. Très bonnes vues. D'ici à la ville d'Antras, nous suivrons un sentier technique très lisse, mais avec des tronçons humides et dangereux et certains marcheront à pied. Bonne piste pour Irazein. Suivez le sentier xulo à Balacet (fontaine) avec une rampe solide. Puis route vers Uchentein. Ensuite, de très beaux sentiers de descente (sentier GR10) et la route de Bordes sur Lez (ici, l'itinéraire est très divertissant ici). Suivez la route vers Arrien (restaurant) et Tournac (gîte d'étape) et une très bonne piste avec de très fortes rampes jusqu'à un répétiteur.
Si nous sommes touchés ou plus tard, il est conseillé de monter au Col de la Correa en suivant la route d’Arrien, car ce qui suit est assez difficile (et nous économisons environ 300 m de dénivelés).
Du répéteur, nous continuons à grimper, de mauvaises pistes, des morceaux à pied, une forte rampe, un peu de tout et finalement une marche de 15 minutes sur un chemin très droit menant à une bonne piste. Les paysages mais fantastiques. Nous sommes environ 1400m environ. Pour une bonne piste, nous perdons de la hauteur avec une descente raide jusqu'à ce qu'il traverse le lac Bethmale (très agréable, très touristique et où il est interdit d'y aller à vélo, en fontaine). Nous continuerons sur la route du col de la Core (1395 m). Panoramas fantastiques Nous descendons d'abord par la route, puis nous suivons le sentier GR10 (très fort "à sacrer" les descentes en premier et ensuite le sentier très moche qui traverse l'arrêt Esbintz). Autoroutes jusqu'à Seix (ville importante avec services, possibilité de dormir ici). Nous continuons le long de la rivière jusqu'au village de Pont de la Taule. Nous dormirons à l’Auberge Deux Rivières (l’appartement où nous sommes restés, assez minable). Bien qu'il n'y ait pas beaucoup de kilomètres sur le terrain à ce stade très difficile.

3ème jour: Pont de la Taule (Seix) - Bagergue (51km, + 2100m)

Nous continuons sur une route douce jusqu'à la ville de Couflens et de là, nous commençons la montée continue de 18 km qui nous amènera au port de classe à 2260 m. Monter très régulièrement par la route puis suivre le chou de Pause (1568m, jusqu’à ce que vous puissiez monter les voitures). Suivez ensuite une succession de courbes et de boules, mais montez toujours très régulièrement et en bonne voie vers le port. Paysage spectaculaire Nous arrivons au port et nous voyons la piste de Montgarri (très loin en dessous). Ici commence la deuxième partie de la journée, en descendant "free ride" (ce qui signifie que vous recherchez la vie) en suivant des sentiers, des prairies, des morceaux à pied, tout est très "comanche". Au bout d'un moment, nous avons atteint la piste Montgarri - Isil et commencé à trouver des gens. La piste est très bonne et monte à Montgarri et à la plaque de Beret. Dénonçons le refuge de Montgarri. De la plaine du Béret, nous suivons l'itinéraire bien connu de Pedals de Foc, le long du GR221 qui descend brusquement jusqu'au village de Bagergue. Nous allons dormir à Hostal Seixes (hautement recommandé).

4ème jour: Bagergue - Col de Mente (60km, + 2300m)

Cette étape est assez difficile car le tracé des mines de Liat est ce qu’ils appellent la cyclo-escalade, ce qui signifie que nous devons traîner notre moto un peu, c’est-à-dire des paysages et des descentes fantastiques avec des pièces très techniques et amusantes. Si nous voulons éviter cette section, nous pourrions suivre la piste du col de Varrados, Salt del Pitx et la route de St Joan de Varrados, Vilamos, Bossost, Les et Pontaut, où nous rejoindrons la descente des mines qui sortent sur la piste (la pièce de de Sant Joan de Varrados suivez la route Pedals d'occitània).

Nous quittons Bagergue par la piste et retrouvons les crus de Liat - Coll de Varrados. Nous prenons la bonne voie vers les mines, avec de fortes rampes vers certains avions. De là, nous alternons des morceaux à pied et à vélo, en somme assez durs, selon le niveau et les forces que nous calculons accumulés à pied entre 1/2 et 1h aux maisons des mines (à côté du lac, vestiges des bâtiments de les mines, les fers, les trous, tout est très mystérieux). Piste cyclable technique en descente à 80% (c'est très subjectif) jusqu'à l'entrée du ravin. Ici la chose est compliquée, très technique et dangereuse en cas de chute (on retrouve deux plaques de mémoire, je suppose d'un accident, collé aux rochers). La descente à pied est de 1 / 2h puis une demi-heure en alternance à vélo et à pied. Nous traversons le torrent par un pont et nous pouvons aller à vélo et à pied (technicien). Fortes descentes en forêt jusqu'au barrage puis piste jusqu'au refuge Era Honeria. Ici nous avons dîné Après la route et le chemin (St Joan de Toran) et monter le ciment à Porcingles. Suivez le chemin sur le chemin de la ria (très cinglé) un peu bas jusqu'à Canejan. Forte descente de Canejan à Pontaut par voie cyclable. Suivez la N-230 (un poteau, beaucoup de circulation), dans une légère descente vers Fos (nous sommes en France).
Ici, si nous allons tout droit ou très tard, il convient de continuer avant d'arriver à Fos par la ville de Melles et par la route d'abord et par la bonne voie après la forte montée qui reste jusqu'au col d'Artigascou.
Nous sommes allés à Fos et Argut-Dessous (après la descente actuelle de Pedals d'occitània) en forte hausse. À partir d'Argut-Dessus, l'itinéraire suit un chemin de pierre escarpé (très dur, quelques morceaux à pied) qui dégénère en pistes forestières, jusqu'à 1300 m environ. Ensuite, nous suivrons un chemin incliné avec quelques marches sur une forêt très épaisse et jullienne où peu de monde passe sûrement et qui nous mènera à la colline d’Artigascou avec un dernier tronçon très "végétal" (tous très "comanche"). ). De la colline, nous suivrons une bonne piste asphaltée, montons à la gare de Mourtis et descendons au col de Mente.

Maintenant, une fois que l’itinéraire est terminé et que nous avons 4 jours au total, je pense qu’il serait préférable de quitter Pontaut le premier jour et de monter à la colline de Mente pour aller dormir à Saint Lary. retour pour les mines.

Itinéraire non recommandé pour les panneaux en raison de difficultés techniques, sauf si nous faisons des variations.

2 commentaires

  • Photo de fogarti

    fogarti 12 août 2019

    I have followed this trail  View more

    Bones, vaig fer la ruta modificada entre la gran volta, i la volta a Cousarants, uns indrets fantàstics gents massificats, i els camins i corriols en molt bon estat.

  • Photo de persi

    persi 15 août 2019

    Si el Couserans una zona amb fantàstics paisatges, molt solitària i salvatge

You can or this trail