Télécharger
nidrig

Distance

34,44 km

Dénivelé positif

1 680 m

Difficulté technique

Modéré

Dénivelé négatif

1 670 m

Altitude maxi

2 192 m

Trailrank

36

Altitude mini

1 017 m

Type d'itinéraire

Aller simple
  • Photo de Les Marécottes - Vieux Emosson
  • Photo de Les Marécottes - Vieux Emosson
  • Photo de Les Marécottes - Vieux Emosson
  • Photo de Les Marécottes - Vieux Emosson
  • Photo de Les Marécottes - Vieux Emosson
  • Vidéo de Les Marécottes - Vieux Emosson

Durée

2 heures 56 minutes

Coordonnées

6917

Publié

7 novembre 2020

Enregistré

novembre 2020

Créez vos Listes d'itinéraires

Organisez les itinéraires que vous aimez dans des listes et partagez-les avec vos amis.

Démarrer Wikiloc Premium Mettez à niveau pour supprimer les annonces
Créez vos Listes d'itinéraires Créez vos Listes d'itinéraires
Soyez le premier à applaudir
Partager
-
-
2 192 m
1 017 m
34,44 km

Vu 175 fois, téléchargé 4 fois

près de Le Trétien, Canton du Valais (Switzerland)

Découverte des barrages d'Emosson depuis les Marécottes.

Au Marécottes, on peut se parquer vers le zoo/piscine. Il s'agit ensuite de rejoindre Finhaut.
Il n'y pas de route qui relie Le Trétien à Finhaut, c'est une piste en terre, tortueuse et assez raide qui relie les deux villages.

Une fois à Finhaut, longue montée jusqu'au barrage d'Emosson. La montée est magnifique, avec vue sur le glacier du Trient, les Aiguilles d'Argentière et le Mont Blanc.

Une fois au barrage d'Emosson, on continue sur la rive gauche pour rejoindre le vieux Emosson. C'est raide, 15% pendant plus d'1km. Mais c'est que du goudron, depuis Finhaut, d'ailleurs.

Une fois au vieux Emosson, on ne peut que redescendre. Une visite à la rive droite est possible, il faut prendre le tunnel vers le parking (pas fait, car déjà fermé pour l'hiver).

Pour la descente, si on ne veut pas faire que du goudron, un petit détour par Les Montuires, soit l'arrivée du train à crémaillère. On traverse la station, donc en période d'affluence, ça peut être compliqué.

Ce tour ne comprend aucune difficulté technique, mais est plutôt physique. Avec un VAE, c'est une promenade faite en 2h sans forcer. En musculaire, on peut s'éviter la montée sur Finhaut en prenant le train, mais il va falloir remonter la vallée du Trient et passer par le col de la Forclaz depuis Martigny pour y arriver. Ce qui peut être long. Ou prendre le train depuis Marigny, ou Salvan, ou les Marécottes. Bien noter les saisons d'ouverture.

Ceux qui sont en VAE (ou ont une condition physique olympique), peuvent partir depuis la plaine; à Vernayaz, il y a une piste qui monte sur Salvan, raide et tortueuse. A faire par exemple s'il y a déjà de la neige au vieux Emosson et/ou qu'on veut s'arrêter au premier barrage.

La meilleure période pour le faire est en automne, la montée sous Emosson en plein soleil sur goudron peut devenir pénible. De plus, comme le train fonctionne, il y a beaucoup de touristes en haut, également au parking.

Tandis que fait en automne, on bénéficiera de l'inversion thermique, des magnifiques mélèzes jaunes, d'une montée sous Emosson sans aucune voiture (oui, c'est possible). Et des routes vides, aucun touriste.

Bien vérifier la météo et les webcams, les barrages sont à 2000 et 2300m, en automne, la neige est vite là.

Commentaires

    Vous pouvez ou sur cet itinéraire