-
-
1 710 m
517 m
0
20
39
78,12 km

Vu 1065 fois, téléchargé 19 fois

près de Arras-en-Lavedan, Région Midi-Pyrénées (France)

Départ depuis la mairie d'Arras-en-Lavedan (avec une météo un peu suspecte) en tournant le dos au col du Soulor (pour le moment !), en redescendant vers Argelès-Gazost... mais juste avant d'y arriver, on tourne à gauche, direction le petit village de Gez !


Commence alors la montée vers le col de Spandelles (1378 m), sur une petite route aux pentes irrégulières mais ombragée. De jolies granges agrémentent un paysage très vert. Chaussée relativement correcte jusqu'au col... où je tombe sur une pancarte "route barrée" !

Il me sera toutefois possible de redescendre, en passant parfois dans l'herbe sur le côté... pour éviter les véhicules refaisant la chaussée et le goudron tout frais ! Ce n'est d'ailleurs pas un luxe, car son état laissait un peu à désirer... on peut comprendre que le Tour de France ait renoncé à y passer en 2014 !
(la Route du Sud y est par contre passée en 2012, dans l'autre sens... avec en tête un certain Nairo Quintana !)



Après la descente, je retrouve à Ferrières un Tit gonflé à bloc, armé de ses lunettes de soleil jaunes lui donnant l'impression qu'il fait un temps radieux et surtout prêt à en découdre sur les pentes du Soulor (la vraie grimpette commence à partir d'Arbéost). Il nous faudra passer (in-extremis) entre les serres acérées d'une escadrille de vautours fauves (d'après les gars de la cabane d'information sur les oiseaux, au col) affamés, mis en appétit par nos juteux mollets (ou notre apparente agonie... vous choisirez la version qui vous convient). De magnifiques paysages, à flanc de colline (ou plutôt de falaise), avec vue "en face" sur la route de l'Aubisque, tout juste visible sous un plafond nuageux menaçant.



Nb: On trouve parfois des choses intéressantes dans son sac une fois au col. Cette fois-ci : une bombe désodorisante pour chaussures et un maillot de bain ! Il n'y avait malheureusement pas de piscine... ni au Soulor, ni à l'Aubisque.



Après le col du Soulor (1474 m), petite descente vers le cirque du Litor (qui n'est apparemment pas un cirque glaciaire comme ceux de Troumouse, d'Estaubé ou de Gavarnie). Malgré une météo continuant à se dégrader, on a pu apprécier le paysage spectaculaire. Ce sera moins le cas dans la montée vers l'Aubisque (après 2 tunnels permettant de s'abriter, le plus long d'entre eux étant bien sombre !), où nous allons pénétrer un étrange monde de brumes...



Au col, pas de vue sur le Pic de Ger, censé dominer le paysage côté sud... les grands vélos métalliques du col d'Aubisque (1709 m) (un jaune, un vert et un à pois rouges !) semblent bien seuls, avec leur allure un peu fantomatique dans le brouillard ! Mais nous sommes là pour leur tenir compagnie...



Retour vers le Soulor (avec quelques degrés en moins et quelques gouttes en plus), puis séparation déchirante des deux cyclistes : Tit redescend sur Ferrières, moi sur Arras-en-Lavedan. Une descente un peu fraîche, mais plutôt agréable...



Bref, un beau circuit... et une bonne entrée en matière pour la suite du programme pyrénéen !



avec Tit
entre Hautes-Pyrénées (65) et Pyrénées-Atlantiques (64)
(fait en VTT avec cadre suspendu, mais tout est asphalté... suspension apportant toutefois un certain confort dans la descente du col de Spandelles !)



Commentaires

    You can or this trail