-
-
1 862 m
874 m
0
14
29
57,97 km

Vu 161 fois, téléchargé 1 fois

près de Saint-Paul-d’Oueil, Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées (France)

Col de Peyresourde, ports de Balès & de Pierrefite

Double A/R depuis le petit village de Saint-Paul d'Oueil, entièrement en Haute-Garonne (31) mais à chacun des 3 cols on va mettre un pied dans les Hautes-Pyrénées (65) !
(fait en VTT avec cadre suspendu ; tout est asphalté sauf la piste pour le port de Pierrefite)



Tout en préparant le vélo, je suis intrigué par une pancarte que le propriétaire de la maison à côté de laquelle j'ai garé ma voiture a accrochée en plein milieu de la façade pour clamer son innocence face à des accusations (lâches et anonymes !) qui l'auraient fait passer pour un braconnier. Info ou intox ? Ce monsieur s'étant montré fort courtois, je suis tenté de faire jouer la présomption d'innocence !


Allez, c'est parti ! On commence en redescendant vers la bifurcation, pour remonter vers le col de Peyresourde (1569m), sous un soleil éclatant et une chaleur écrasante (départ un peu tardif)... pour le moment ! Ça monte pas mal, et je serai bien content de trouver (MIAM !) la sympathique cabane à crêpes au col ! Ici aussi on se prépare pour l'imminent passage du Tour 2016 (c'est là que Froome prendra ses adversaires par surprise avec son étrange technique de descente). En ce qui concerne ma descente, pas de folie de ce genre (oh que non !) mais petite variation en passant du côté nord de la vallée (par Portet-de-Luchon), avant de revenir vers le point de départ et d'entamer la montée vers le Port de Balès.


Au cours de cette deuxième montée, le temps va se dégrader peu à peu. Après avoir fait la course avec quelques moutons, j'arrive finalement au port de Balès (1755m). Ambiance très calme ! Le versant nord semble encore moins peuplé que le sud. C'est par là qu'a eu lieu l'incident du "saut de chaîne" entre Shleck et Contador en 2008...


Le temps de grignoter un truc et de faire quelques photos, et le temps se dégrade encore plus... devenant même très menaçant ! Mais le port de Pierrefite (1855m) paraissant si proche, je décide d'aller y jeter un œil. Au début, ça ressemble à une route anciennement asphaltée (avec quelques restes de revêtement par ci par là) qui vire peu à peu à la piste et qui ne monte plus beaucoup. Quelques rares (sympathiques) randonneurs me saluent. Tel un coureur du tour de France dans la foule du bord de route, je me fraye un passage à travers un troupeau de moutons, qui me laissent passer plus facilement que ne le feraient ces humains hystériques en marcel. Et je ne regrette pas d'avoir fait le déplacement : un superbe mini-kromlech orne le col ! Du côté du ciel, par contre, ça ne s'arrange pas : les nuages ont déjà "avalé" le Port de Balès et quelques coups de tonnerre commencent même à résonner (au loin ?)... il est grand temps de redescendre ! Je prendrai quelques gouttes avant d'arriver à la voiture, mais rien de bien méchant... l'orage n'éclatera véritablement que quelques minutes plus tard... et pas qu'à moitié !


Pyrénées 2016, 1/6: Col de Pailhères, col du Pradel & gorges du Rebenty
Pyrénées 2016, 2/6: Basses del Port de Rat (Arcalis) & Port de Cabus
Pyrénées 2016, 3/6: Col de Peyresourde, ports de Balès & de Pierrefite
Pyrénées 2016, 4/6: Cols d'Azet, d'Aspin & hourquette d'Ancizan
Pyrénées 2016, 5/6: Col de Portet & lacs du Néouvielle
Pyrénées 2016, 6/6: Col de Pause & Port d'Aula

Commentaires

    You can or this trail