-
-
1 473 m
359 m
0
52
104
208,4 km

Vu 2506 fois, téléchargé 99 fois

près de Saint-Lizier, Midi-Pyrénées (France)

|
Afficher l'original
Voyage fantastique à travers la région inconnue du Couserans. Nous trouverons tout, bonnes pistes, chemins faciles, chemins techniques, routes secondaires, certaines à pied. De bons paysages avec une superbe vue panoramique et un feuillage sombre. Dommage que nous ayons eu du mauvais temps et de la pluie, de la boue, du brouillard et du froid. Des problèmes de boue dans la première étape surtout (quelques chemins d'argile), le reste même s'il est humide peut être suivi assez bien. Cet itinéraire est basé sur l'itinéraire qu'ils ont fait vers le Centre Excursionista de Badalona et un article dans le magazine Vèrtex, avec certaines variantes pour faire moins de route et plus de chemins (nous sommes allés sans bunkers ou charges). Si vous avez aimé les pédales d'Occitanie, cela pourrait être la deuxième partie. Tous les hébergements fortement recommandés et un bon traitement.

1er jour: Saint Lizier - Aulus Les Bains (70km, + 2200m)

Nuit à l'Hôtel Le Tour. Nous partons du village touristique de Saint Lizier (on dit que c'est sur la liste des plus beaux villages de France) et des allées longeant la rivière jusqu'à Saint Girons (grande ville avec toutes sortes de services). Plus d'asphalte pour la route secondaire et un sentier peu tracé avec de la végétation jusqu'au Poblet de Lacourt. Nous continuons un bon tronçon le long de la route avec une montée raide (il pleut beaucoup) jusqu'à la colline d'Ayens (brouillard et nuages, la pitié cherchait à avoir de superbes vues). De là, sur une bonne piste cyclable jusqu'au Cap de Montaut (la dernière croix nous fait court jusqu'au cou, piste cyclable mais super droite, je suppose que je pourrais continuer avec un arc sur la piste mais la piste a été endommagée avec des rondins). Suivez ensuite une belle crête de colline à travers les forêts jusqu'au Coll de la Crouzette (de là, vous pouvez voir le mont Valier, le plus haut sommet de la région). Descente vers un sentier fantastique (certains à pied, très technique et dangereux pour les terres humides, fortes descentes), puis une longue route secondaire vers Biert.
Jusqu'au Col de Bidal nous pouvons monter le long de la route ou un sentier d'escalade que nous avons fait (d'abord, une bonne piste puis une montée raide à pied par chemin, le chemin monte une montée raide, mais certains cyclables très difficile avec la boue qui était là). Des sentiers et des pistes pour Biech et Aleu (assez de boue). Du Gite Coumarba à la piste Bios avec de la boue argileuse (très dure). Bonne piste vers Guiret où nous prenons un chemin de descente très raide avec une étape technique (panneau "Fond ville d'ercé") et la route d'Ercé. De là, autoroute plate à Aulus. Nuit au gîte Le presbytère.

2ème jour: Aulus Les Bains - Saint Lary (84km + 2600m)

Les indices de ce deuxième jour malgré la pluie sont très cyclables.
Nous partons par la route jusqu'au Coll de Latrape (nous avons attendu jusqu'à ce qu'il pleuve jusqu'à 11h pour quitter le gîte, mais à dix minutes de pluie encore, c'est la vie). Route de descente et piste sur la montée vers La Porte. Puis des sentiers et des sentiers fantastiques (malgré la pluie) pour les forêts feuillues, avec une étape technique. De l’autoroute Paloubard dans de fortes descentes vers Seix (Services). Route principale menant à la jonction Esbrintz et sur une colline escarpée et asphaltée, nous atteignons le gîte Esbrintz. Nous continuons ici sur un sentier fantastique (le GR10, du groupe transpyrénéen français) en légère montée et avec un peu de technique, notamment pour les roches humides, à tel point que le sentier fait une très forte montée à pied. Au débarcadère, nous quittons le chemin et suivons la piste jusqu'à la route qui nous mènera au Coll de la Core (bonnes vues panoramiques). Nous descendons la colline et empruntons une piste qui monte doucement jusqu'au Coll d'Arrech, après une bonne piste et une autoroute dans des descentes raides jusqu'à la ville de Castillon in Couserans (services). A partir de là, si nous allons dans le temps, nous pouvons continuer sur la route jusqu'à la fin de l'étape. Nous continuons vers le village de Salsein et le Coll d'Argein (forte montée asphaltée) puis une bonne piste qui dégénère en une ascension infernale jusqu'à ce que vous connectiez la piste forestière qui dure assez longtemps jusqu'à ce que vous atteigniez 1100m environ. Nous suivons ensuite une mauvaise piste à travers la forêt avec de fortes descentes jusqu'au bord de Bonaud, où nous continuons sur la route de Saint Lary. Nuit à l'Auberge Isard (très bien).

3ème jour: Saint Lary - Saint Lizier (59km, + 1300m)

Les indices sur ce troisième jour peuvent également être cyclés même s'ils sont mouillés. Nous partons par la route dans de fortes ascensions jusqu'au parking d'Osque de Couret. De là, nous continuons le long de la piste par une légère ascension jusqu'à la bonne piste (environ 1300m environ) et nous empruntons une piste endommagée et un chemin herbeux en haut de la colline (quelques morceaux à pied) et par des champs et des pistes à pied) nous tournons à gauche (nous n'atteignons pas la cabine du Bazet) et sans entrer dans la forêt et dans une descente raide sans traces (difficile à orienter) nous chercherons une piste qui nous mènera au col du Bene (très droit et humide, assez délicat, certains s'étendent à pied). Peut-être en arrivant à la cabine et en entourant le chou d'Artigue, nous pourrions éviter cette pièce inconfortable (nous ne pouvions pas la tester). Nous continuons à descendre au col du Portet d'Aspet (Service). Nous le traversons et continuons à monter le long de longues pistes forestières jusqu'au chou de Houst. Promenez-vous à pied (5 minutes) et les mauvaises pistes jusqu'à ce que vous vous connectiez aux pistes de l'autre côté. Dans un carrefour marqué, nous prenons une piste sur le linteau lors d'une montée raide (route numéro 12 du site de VTT) vers une colline et une longue descente vers le village de Salege. De là, nous irons à Cazaux et à Cazavet pour l'itinéraire noir du site VTT (première montée difficile puis un sentier très technique avec des pierres mouillées, à quelques pas à pied). De là, nous suivrons l'itinéraire bleu nº 20 avec quelques montées et descentes entre les collines (panoramique de Saint Lizier, boue et empreintes de vaches très inconfortables) jusqu'à Caumont. Ensuite, les plaines plates passent au vert à travers champs jusqu'à Saint Lizier.

Commentaires

    You can or this trail