Les sports olympiques sur Wikiloc

Découvrez les 13 sports olympiques des JO de Tokyo qui sont aussi des activités sur Wikiloc.

Auteur

Un coureur lors d'une sortie running sur fond de coucher de soleil rougeâtre
L'athlétisme, le sport au programme olympique le plus étendu – Photo : @andrewussur

Du vendredi 23 juillet au dimanche 8 août se dérouleront à Tokyo les olympiades de l'été 2020. Cet événement accueilli par le Japon a été reporté d'un an en raison de la crise sanitaire mondiale. 16 jours frénétiques, durant lesquels rien moins que 46 sports seront pratiqués, dont quatre nouvelles activités – l'escalade, le skateboard, le surf et le karaté –, et qui verront le retour du baseball et du softball.

Voici les 13 sports olympiques au programme des JO de Tokyo 2020 qui sont disponibles parmi les 80 activités proposées sur Wikiloc :

Athlétisme

L'athlétisme est généralement l'événement principal des Jeux olympiques. C’est le sport qui présente le plus de disciplines différentes en compétition avec les courses de vitesse, les sauts et lancers, le marathon et la marche, ainsi que les épreuves combinées (décathlon masculin et heptathlon féminin). La plupart des compétitions se dérouleront au Stade olympique de Tokyo, sur son éblouissante piste de course olympique (un ovale de 400 m). Certaines épreuves telles que le marathon ou la marche athlétique, toutefois, se dérouleront plus spécifiquement dans les rues de la ville de Sapporo.

Le marathon est une course à pied parcourue sur une longue distance (42,195 km), qui a toujours fait partie des Jeux olympiques depuis les premières olympiades de l’ère moderne, organisées à Athènes en 1896. La première compétition féminine s’est déroulée à Los Angeles en 1984.

VTT

Le VTT, dans sa spécialité XCO (Cross-Country Olympique), se déroulera sur un circuit créé spécialement pour l'occasion, sur plus de quatre kilomètres d'étroites pistes de terre à une voie, avec une déclivité marquée et de nombreuses zones d’obstacles rocheux.

Un événement sportif spectaculaire, que tout cycliste appréciera en voyant les meilleurs coureurs pédaler sur le parcours de VTT d'Izu, et sa vue imprenable sur le mont Fuji.

Monté en popularité dans le monde entier au cours des décennies 1980 et 1990, le VTT est la deuxième activité la plus populaire sur Wikiloc avec plus de 6 000 000 sentiers téléversés dans le monde entier.

Cyclisme sur route

Épreuve olympique depuis 125 ans (Athènes en 1896), le cyclisme sur route est l'un des sports classiques inscrit au programme de presque toutes les éditions des Jeux olympiques modernes. Ses épreuves féminines ont été organisées pour la première fois à Los Angeles en 1984, donnant lieu à une course énergique dont l’issue s’est décidée à la "photo finish" : lorsque les concurrents en fin de course sont si proches que la photographie (ou d'autres technologies telles que les capteurs laser) doit être utilisée pour vérifier qui a atteint la ligne d'arrivée en premier.

Les deux épreuves organisées aux JO de Tokyo 2020 seront la course sur route et le contre-la-montre individuel. Lors de la course sur route, les cyclistes de la catégorie masculine auront une distance de 234 km à parcourir, et les femmes 137 km. Le contre-la-montre individuel sera de 44,2 km chez les hommes et 22,1 km chez les femmes.

Saviez-vous qu'aux débuts du cyclisme olympique, seuls les athlètes "amateurs" pouvaient participer ? Il a fallu attendre les Jeux d'Atlanta en 1996 pour que les cyclistes professionnels soient autorisés à prendre part aux compétitions.

Un cycliste sur une route goudronnée, pédalant sur son vélo de route
Le cyclisme sur route fera partie des JO de Tokyo 2020 – Photo : @Jordi Bielsa

Natation en eau libre

La natation est un autre des sports traditionnels présents depuis le début des Jeux olympiques modernes. Si la plupart des courses se déroulent dans des bassins de 50 mètres de long, les trois premières éditions des Jeux olympiques modernes (Athènes 1896, Paris 1900 et Saint-Louis 1904) se sont déroulées en eaux libres. 

104 ans plus tard, les eaux libres (mers, rivières ou lacs) ont de nouveau occupé une place centrale dans le programme olympique avec les débuts de la natation en eaux libre lors de JO de Pékin en 2008. La natation en eau libre est une épreuve d'endurance sur un parcours de 10 km. Malgré la distance conséquente que les athlètes doivent parcourir à la nage, la course se termine de plus en plus souvent par un sprint jusqu'à la ligne d'arrivée. 

Le spectaculaire Rainbow Bridge et la statue de la Liberté d'Odaiba (une réplique de celle de New York) feront partie des spectateurs privilégiés de cette épreuve organisée dans le parc maritime d'Odaiba.

Nageurs s’élançant dans la mer à pleine vitesse pour commencer l’épreuve de la natation en eau libre lors d'un triathlon.
Pendant la course de fond de natation, les athlètes nagent en eau libre – Photo : @ARTUROO

Triathlon

Combinant natation, cyclisme sur route et course à pied, le triathlon est un multisport d'endurance. La distance olympique est de 1 500 mètres en natation, suivie de 40 km à vélo et enfin 10 km à pied.

En plus des épreuves individuelles au programme des JO depuis ceux de Sidney en 2000, des relais mixtes seront pour la première fois organisés. Chaque équipe sera composée de deux hommes et deux femmes, qui devront parcourir 300 mètres à la nage, 8 km à vélo et 2 km à pied avant de passer le relais au membre suivant de l'équipe. Ces courses rapides et frénétiques ne vous laisseront même pas le temps de cligner des yeux.

Canoë slalom et canoë sprint

Que ce soit en canoë ou en kayak, les athlètes qui pratiquent le slalom en canoë doivent pagayer à travers les courants d'un canal d'eau vive en franchissant des portes obligatoires, pour boucler le parcours prévu dans le laps de temps le plus court possible. Celui-ci couvre environ 250 mètres, qui peuvent comporter jusqu'à 25 portes, dont 6 à 8 devront être franchies à contre-courant. 

Le kayak de slalom était présent aux Jeux olympiques de Munich en 1972 comme sport de démonstration, mais ce n'est qu'à Barcelone, en 1992, qu'il a été officiellement intronisé comme sport de compétition olympique. Les épreuves s’étaient déroulées dans le parc olympique de La Seu d'Urgell.

Le sprint en canoë (également connu sous le nom de canoë en eau plate) est un autre sport olympique à se pratiquer en canoë ou en kayak. La différence entre les deux : les canoéistes rament à genoux avec une rame à une pale, tandis que le kayak se pratique en position assise, avec une rame à deux pales. 

Les athlètes de cette épreuve sportive se mesurent à leurs rivaux sur des distances allant de 200 à 1 000 mètres. Un bon départ et une bonne vitesse de pointe sont les deux clés pour franchir la ligne d'arrivée le premier. 

Ce sport de vitesse faisait partie des Jeux olympiques de Paris en 1924, où il était un sport de démonstration. Il est devenu une épreuve olympique officielle à Berlin en 1936 (puis à Londres, en 1948, pour la catégorie féminine).

Aviron

L'aviron est un sport olympique de compétition pratiqué en eaux calmes et ouvertes, avec différentes catégories selon le type d’embarcation et le nombre de rameurs. En cas de vagues et de vent fort, l'épreuve peut être annulée, comme ce fut le cas lors des premiers Jeux olympiques modernes. Elle a finalement fait ses débuts à Paris, en 1900 (à Montréal en 1976 pour la catégorie féminine).

Les JO de Tokyo 2020 compteront jusqu'à quatorze épreuves différentes (7 pour les hommes et 7 pour les femmes) au cours desquelles les rameurs devront parcourir en ligne droite et à contre-courant les 2 000 mètres du canal Sea Forest dans la capitale japonaise.

Voile

Dans les courses à la voile, on assiste souvent à de véritables batailles contre la nature. C'est aussi ce qui est prévu pour cette prochaine édition des Jeux olympiques : dans le port de plaisance d'Enoshima (situé à Fujisawa), les vagues, la marée et le vent tournent facilement. Ce port de plaisance avait déjà fait accueilli les Jeux olympiques de Tokyo en 1964.

La voile est l'un des sports historiques des Jeux olympiques puisqu'elle fait partie du programme depuis Paris 1900, avec une exception, celle des JO de Saint Louis, en 1904.

Escalade sportive 

Nouvelle épreuve intronisée aux JO de Tokyo 2020, les grimpeurs olympiques devront affronter une combinaison de trois épreuves différentes : la vitesse, le bloc (escalade d'un bloc) et le lead (épreuve de difficulté). 

Dans l'épreuve de vitesse, deux grimpeurs s'affronteront sur un mur de 15 mètres à un angle de 95º, cherchant à être le plus rapide à atteindre le sommet. Dans l'escalade en bloc, ils doivent grimper autant de voies fixes que possible sur un mur de 4,5 mètres en quatre minutes. En revanche, lors des épreuves de difficultés, le défi consistera à grimper au point le plus élevé possible sur un mur de plus de 15 mètres de haut, en 6 minutes maximum.

L'escalade est l'une des activités en plein essor sur Wikiloc ces dernières années.

Silhouette d'un grimpeur sur fond de ciel rosé
L'escalade, un sport en plein essor – Photo : @G.A. R54M

Skateboard

Un autre sport qui fera ses débuts aux Jeux olympiques, et qui est également une activité disponible sur Wikiloc, est le skateboard.

Le skateboard, popularisé surtout par les jeunes générations et souvent pratiqué dans les zones urbaines, fera l'objet de deux compétitions différentes lors des JO de Tokyo 2020 : le street et le park. Dans la catégorie street, les participants patineront sur une piste qui imite la rue et qui doit être utilisée pour démontrer leurs compétences afin d'obtenir le meilleur score auprès du panel de juges. En ce qui concerne la catégorie park, l'objectif est le même, mais l'épreuve se déroule sur une piste ondulée avec des montées et des descentes, ainsi que des courbes spéciales.

Équitation

L'équitation olympique comporte trois disciplines différentes (le dressage, le saut d'obstacles et le concours complet), dans lesquelles les cavaliers se disputeront les médailles olympiques individuelles et par équipe.

La dextérité et l'élégance sont de mise dans l’épreuve de dressage, pour le plus grand plaisir de tous les amoureux du cheval. En saut d'obstacles, les cavaliers et leur monture devront franchir un parcours comportant 12 à 15 obstacles d’une hauteur comprise entre 1,40 m et 1,65 m. Enfin, en concours complet (dressage, saut d'obstacles et cross-country), les cavaliers affronteront avec leur cheval un parcours d'environ 6 km, avec plus de 40 obstacles à franchir. Pendant cette épreuve, ils atteindront parfois des vitesses de plus de 30 km/h !

Un cavalier sur un cheval blanc lors d'une randonnée équestre
L'équitation est l’art de monter à cheval – Photo : @garbiteri

Golf

Épreuve olympique à Paris en 1900 et à Saint Louis en 1904, le golf avait disparu de l'agenda olympique jusqu'aux JO de Rio en 2016.

Ce sport sera organisé aux JO de Tokyo 2020 sous sa forme du Stroke Play. Pendant quatre jours, les golfeurs prendront part à quatre tours de 18 trous (72 tours au total) à l’issue le joueur qui aura totalisé le moins de coups sera sacré champion olympique. Le site des épreuves de golf (le Kasumigaseki Country Club) se trouve au milieu des collines verdoyantes de Musashino, dans la ville japonaise de Kawagoe.

Un golfeur frappe un coup sur le green
Le golf sera présent pour la quatrième fois aux Jeux olympiques lors de l’édition 2020 à Tokyo – Photo : @fstmo