-
-
1 364 m
716 m
0
3,1
6,3
12,52 km

Vu 4458 fois, téléchargé 80 fois

près de Les Preyrauds, Rhône-Alpes (France)

Nous sommes particulièrement nombreux par cette magnifique journée ensoleillée, plus de cinquante personnes. En effet, un bon groupe d’amis allemands du jumelage Le Buis-Gomadingen (Jura Souabe) se sont joints à nous, ainsi qu’un groupe de randonnée de Pernes-les-Fontaines. Nous prenons la direction du Poet-en-Percip et la quittons pour rejoindre le hameau des Peyrauds où se situe notre départ.

La route de terre paraît facile tandis que tout le monde baragouine en français, allemand ou anglais. La face nord du Mont Ventoux apparaît dans toute sa splendeur sous le grand ciel bleu. Les bord du chemin croulent sous les fleurs qui nous embaument : genêts de différentes sortes, aubépines, thym et bien d’autres. Au Col de la Bohémienne, un vieux cabanon en pierre essaie de résister au temps. Finie, la facilité, on grimpe dur maintenant ! Il y a bien quelques essoufflements, mais tout le monde finit par aborder la belle pelouse verte dans laquelle nous découvrons avec étonnement quelques tulipes sauvages de couleur jaune, puis, plus haut, dans les cailloux, des paquets de dames de onze heures (ornithogales), de ravissantes liliacées blanches en forme d’étoile. Pour arriver à 1384 m, l’effort est intense. Le vent est frais. La récompense est une vue à 360 degrés de toute beauté : Ventoux, dans toute la majesté de sa face nord, presque à toucher ; à l’est, l’Obiou et les Alpes du Sud, encore partiellement enneigées. Et en sus, toutes les montagnes des Baronnies qui nous sont la plupart très familières, pour y avoir usé nos souliers. Il est temps de se poser dans l’herbe pour sortir le casse-croûte. Cela donne une occasion bien conviviale pour faire encore mieux connaissance avec nos invités, en portant un toast avec les rouges et les rosés subitement apparus. Après cette pause longue et agréable, nous amorçons la descente en bordure de la falaise vertigineuse. La très longue file indienne qui se déploie sur le sentier est très spectaculaire en raison du nombre impressionnant de participants à cette sortie exceptionnelle. La petite fontaine des Peyrauds offre son eau fraîche en abondance à tous les assoiffés. Tout le monde est ravi. Un jeune couple d’Allemands a bien supporté la marche et demande à faire, en sus, le Saint-Julien ! D’autres Allemands resteraient bien là…
Annie Molinet

Commentaires

    You can or this trail